Mon compte Devenir membre Newsletters

Revue de presse achats (semaine du 20 au 24 février)

Publié le par

Vous n'avez pas eu le temps de suivre l'actualité cette semaine? Retrouvez ici une sélection d'articles en lien avec les achats.

Revue de presse achats (semaine du 20 au 24 février)

Des process achats à digitaliser

Problème: si 75% des directeurs achats interrogés dans le cadre du baromètre Deloitte considèrent que le digital est effectivement le sujet de demain, 60% affirment dans le même temps que leurs équipes ne sont pas capables, en l'état, de relever ce défi. "Pour remédier à ce problème, il faut créer une culture digitale au sein de la fonction achats, conseille Magali Testard, associée responsable conseil achats et supply chain au sein du cabinet Deloitte. "La formation, le mentoring, le recrutement de nouveaux profils et la diversité des talents sont autant de solutions pour y parvenir". Sujet commun à de nombreuses fonctions, l'analyse des données peut, par exemple, être prise en charge par un vivier de talents partagés entre différents services. Les directeurs achats pouvant solliciter leurs services pour travailler, sous la forme d'équipes mixtes, sur la prédiction des risques ou les grandes tendances des marchés fournisseurs. "S'adjoindre de nouvelles compétences ne veut pas dire transformer les acheteurs en statisticiens", conclut Magali Testard.

>> Lire l'intégralité de cet article sur le site des Echos - cliquer ici

L'Ile-de-France commander une centaine de rames Régio2N à Bombardier

La présidente de la région Ile-de-France, Valérie Pécresse vient d'annoncer une commande supplémentaire de 99 rames Regio2N, à l'occasion d'un déplacement dans les Hauts-de-France sur les sites de Bombardier à Crespin et d'Alstom à Petite-Forêt.

> Lire l'article sur l'Usine Nouvelle: L'Ile-de-France va commander une centaine de rames Régi2N à Bombardier

La boîte à outils des achats responsables

Systematic Paris-Region publie un guide de bonnes pratiques dédié aux achats responsables entre les PME et les acheteurs de grands groupes. Cet ouvrage place la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) comme un gage de qualité à intégrer lors de réponses à un appel d'offres ou une commande.

> Télécharger la boîte à outils ici

Le groupe Orange mise sur les start-up

Stéphane Richard, p-dg d'Orange explique comment le grand groupe compte sur les start-up pour innover et conserver son leadership.

> Lire l'article sur les Echos Entrepreneurs : "Les start-up peuvent remettre en cause une grande majorité des positions établies".

Un accord signé entre la centrale d'achats de Carrefour France et Supergroup

Le grossiste Supergroup, spécialisé (entre autres) dans la distribution de produits alimentaires destinés aux commerces de détail, aux stations-service et à la distribution automatique, rejoint la centrale d'achats de Carrefour France, selon un article paru sur le site LSA Conso.

> Lire l'article sur LSA Conso (accès payant): "Le grossiste Supergroup rejoint la centrale d'achats de Carrefour France"

Le devoir de vigilance, adoptée le 21 février par l'Assemblée - un recours déposé devant le conseil constitutionnel ce jeudi 23 février

L'Assemblée a voté définitivement, mardi, le texte qui impose aux grandes entreprises de prendre des mesures pour prévenir les manquements éthiques ou environnementaux de leurs sous-traitants. Les syndicats et ONG qui soutenaient cette loi se réjouissent, le patronat s'inquiète.

>> Lire l'article complet sur le site du Figaro - cliquer ici

Achats Responsables dans les grandes entreprises en 2017 : nouveaux challenges sur la route de la maturité

7ème édition du baromètre Achats Responsables HEC/EcoVadis - Une politique d'achats responsables n'est plus seulement "une bonne chose" pour les professionnels interrogés, c'est une pratique bien ancrée des deux côtés de l'Atlantique. Mais la profondeur d'investigation RSE de la chaîne d'approvisionnement reste faible. 87% des professionnels ont une visibilité environnementale et sociétale sur leurs fournisseurs de rang 1. Seuls 15% d'entre eux l'ont aujourd'hui sur leurs fournisseurs de premier et de deuxième rang et 6% seulement jusqu'aux fournisseurs de troisième rang et plus. La profondeur d'investigation RSE est l'un des défis actuels de la discipline, les risques sociétaux et environnementaux se situant souvent sur des acteurs situés plus en aval de la chaîne d'approvisionnement.

>> Lire l'article complet sur le site d'Ecovadis - cliquer ici