Mon compte Devenir membre Newsletters

Quand Safran et Konica Minolta s'associent pour favoriser l'opn-innovation

Publié le par

Safran et Konica ont fait travailler ensemble 48 de leurs collaborateurs pour élaborer quatre projets communs autour du manufacturing 4.0 et du Digital Workplace. Objectif: rendre les usines plus intelligentes et préparer l'environnement de travail du futur.

Quand Safran et Konica Minolta s'associent pour favoriser l'opn-innovation

Safran et Konica Minolta ont décidé d'unir leurs forces pour mieux innover. Ils ont lancé une démarche d'open innovation en misant sur le partage des savoir-faire et connaissances de 48 de leurs collaborateurs. Réunis chez Safran, ils ont travaillé sur l'élaboration de quatre projets communs autour du manufacturing 4.0 et du Digital Workplace. Durant deux jours, huit équipes de six collaborateurs ont développé des synergies créatives visant à optimiser les méthodes et les processus, en s'appuyant sur les technologies numériques et optiques, pour rendre les usines plus intelligentes et préparer l'environnement de travail du futur.

Safran et Konica Minolta, expliquent les responsables des deux entités, "partagent une même vision de l'innovation collaborative et appliquent le principe selon lequel on est plus fort à plusieurs". Innovation collaborative "qui fait même partie intégrante de la culture de Safran: En 2016, 115 000 idées d'amélioration issues des collaborateurs du Groupe ont été mises en oeuvre. Une démarche d'innovation collaborative dédiée aux fournisseurs a également été mise en place quelques années auparavant en 2013". C'est dans le cadre de cette démarche que l'Open-Innovathon a pu voir le jour, Konica Minolta étant fournisseur de Safran.

Pour sa part, Konica Minolta travaille régulièrement avec des start-ups, clients, partenaires et universitaires pour trouver de nouveaux moyens facilitant la transformation digitale des entreprises. Konica Minolta a précédemment mis en oeuvre plusieurs programmes de co-innovation. Des collaborateurs rattachés aux Business Innovation Center (BIC) Europe ou ayant intégrés le Training Innovation Program, mais aussi des salariés des services achats ou administration de la filiale française de Konica Minolta sont parties prenantes de l'Open-Innovathon.

De son côté, Safran a choisi de convier des experts industriels de la réalité augmentée, certains de ses clients et des référents de ses centres de services partagés, "fonctions supports clé pour le Groupe".

"Cette mixité des profils a rendu l'expérience attractive", se réjouissent les responsables. "La plupart des collaborateurs impliqués ne se connaissaient pas et ont pu s'enrichir les uns les autres". "L'open-innovathon est un événement nouveau pour nos deux sociétés", a commenté Laurent Delleville, directeur open innovation chez Safran. "Il illustre parfaitement notre volonté d'ouverture au sein de Safran. Savoir écouter et partager nos visions d'innovation dans une atmosphère dynamique, détendue mais néanmoins studieuse résume bien notre attente d'un tel rendez-vous. Et sans surprise, les idées proposées ont étonné le jury. A nous maintenant de les promouvoir... ".

"Nous sommes fiers du succès de ce premier Open-Innovathon", a indiqué Cécile Michel-Chassagne, Global Enterprise Manager de Konica Minolta Business Solutions France. "Il représente une étape stratégique dans la démarche de co-création que nos deux entreprises ont décidé de mettre en place. Nous tenions aussi à réunir des collaborateurs aux profils variés pour valoriser le fait que l'innovation repose aussi sur les personnes et pas seulement sur les technologies. Esprit d'équipe, confiance, collaboration active, échanges, plaisirs partagés...furent les ingrédients de ces deux journées lors desquelles quatre projets ambitieux ont vu le jour. Forts de cette énergie créative, nous continuons l'aventure afin de retenir en décembre prochain les deux concepts audacieux et prometteurs pour l'avenir de nos deux entreprises... ".

La première étape de l'open-innovathon s'est déroulée les 12 et 13 septembre derniers. Lors de celle-ci, quatre projets ont été retenus par un jury composé de huit dirigeants des deux sociétés. Ils vont désormais continuer à être co-développés par les équipes avant d'être présentés lors du TechDay Konica Minolta-Safran qui aura lieu le 12 décembre prochain. En fonction de leur caractère disruptif, de leur faisabilité et du retour sur investissement proposé, seuls deux projets accéderont à l'étape du prototypage.