Mon compte Devenir membre Newsletters

Les grands comptes achètent davantage aux PME

Publié le par

Les grands comptes ont attribué 2,4 milliards d'euros de commandes supplémentaires aux PME françaises en 2013, relève le bilan annuel de l'association Pacte PME. Revue de détail.

Les grands comptes achètent davantage aux PME

"L'association Pacte PME est en phase adolescente. Elle est en pleine croissance", estime Fabrice Bregier, président de l'association Pacte PME, à l'occasion de la présentation du bilan annuel de cette dernière. Un rapport annuel remis au ministre de l'Economie, du redressement productif et du numérique, Arnaud Montebourg, le 27 juin dernier.

Aujourd'hui, l'association compte 60 grands comptes et affiche une capacité d'achats de plus de 100 milliards d'euros, soit 5% du PIB français.

+2,4 milliards d'achats aux PME

Les grands comptes ont consacré 22,4% de leurs achats aux PME en 2013, contre 21, 2% en 2012 relève le bilan annuel établi par Pacte PME. Soit dans les faits, un volume d'achats qui est passé de 20,4 milliards d'euros à 22,8 milliards. Autrement dit, une croissance annuelle de 2,4 milliards d'euros.

Dans le détail, en 2013, l'Etat consacre 20,2% de ses achats aux PME, les grandes entreprises, 25% et les collectivités locales 42,4%.

Enfin, les grands comptes ont identifié 593 PME françaises fournisseurs clés dont ils soutiennent le développement. Et ont établi 572 partenariats d'innovation.

Parmi les autres chantiers, Pacte PME s'est attaquée à répertorier les délais de paiement fournisseurs auprès de 15 grands comptes et/ou collectivités. Parmi lesquelles Airbus, Aéroports de Paris, La Poste, Sanofi, la Société Générale et même l'Etat. Le résultat : 12 millions de factures ont été réglées en 2013, dont 88, 5 % dans les temps.

Une nouvelle plate-forme consacrée à l'alternance

Un test de délais de paiement va être systématisé dans 4 pays. Ainsi, aujourd'hui, les délais de paiement sont de 52 jours en Grande-Bretagne, 53 jours en France et en Espagne en moyenne et 65 jours en Allemagne. Les raisons ? "Il existe plus de contraintes réglementaires en France", avance Emmanuel Leprince, directeur général de Pacte PME.

Enfin, après le lancement de la plate-forme des achats d'innovation et la plate-forme de renforcement des fournisseurs clés, l'association Pacte PME a officialisé le 26 juin dernier une troisième plate-forme consacrée à l'alternance. Celle-ci mettra en ligne des CV de jeunes diplômés sur le marché de l'emploi. Les grands groupes pourront alors consulter ce vivier de diplômés en vue d'une éventuelle embauche. Cette plate forme est réalisée en partenariat avec l'Afep (Association française des entreprises privées).