Mon compte Devenir membre Newsletters

Kurt Salmon obtient l'agrément "cabinet conseil" de la médiation Inter-entreprises

Publié le par

Mis en place par la Médiation Inter-entreprises, la Médiation des Marchés publics et la CDAF, cet agrément est destiné à mieux accompagner les entreprises et opérateurs publics signataires de la "Charte Relations Fournisseur responsables", dans la mise en oeuvre de ses 10 engagements.

Kurt Salmon obtient l'agrément 'cabinet conseil' de la médiation Inter-entreprises

Le cabinet de conseil en transformation des entreprises, Kurt Salmon, qui compte aujourd'hui 1400 consultants, rejoint ainsi la petite dizaine de cabinets de conseil agréés par la Médiation Inter-entreprises.

"Notre volonté, comme agréé, est de porter et de partager nos convictions sur les bonnes pratiques achats au plus haut des organisations", ont expliqué Thierry Mercier, associé Kurt Salmon et Franck Lévy, Directeur.

Un agrément au service de la Charte

Grâce à cet agrément, le cabinet Kurt Salmon se pose désormais comme un partenaire pour accompagner les entreprises signataires de la "Charte Relations Fournisseur responsables", créée en 2010, et qui, rappelons le, vise à engager les entreprises signataires à mettre en place une démarche d'achats responsables vis-à-vis de leurs fournisseurs et notamment des TPE/PME.

Rappel des dix engagements

Ces engagements sont destinés à poser les bases des échanges entre entreprises et fournisseurs.

1 - Assurer une équité financière vis-à-vis des fournisseurs

2 - Favoriser la collaboration entre grands donneurs d'ordre et fournisseurs stratégiques

3 - Réduire les risques réciproques entre donneurs d'ordres et fournisseurs

4 - Impliquer les grands donneurs d'ordre dans leur filière

5 - Apprécier le coût total de l'achat

6 - Intégrer la problématique environnementale

7 - Veiller à la responsabilité territoriale de son entreprise

8 - Les achats : une fonction et un processus

9 - Une fonction achat chargée de piloter globalement la relation fournisseurs

10 - Fixer une politique cohérente de rémunération des acheteurs