Mon compte Devenir membre Newsletters

Hervé Montaigu -directeur achats du Groupe Seb : "Les acheteurs doivent être agiles"

Publié le par

"Les soft skills sont aujourd'hui clés pour réussir et sont devenus majeurs pour attaquer des leviers achats avancés", explique le directeur des achats de Seb. Le Groupe qui a donc réécrit et formalisé les compétences attendues chez ses acheteurs et adapté les plans de formation.

Hervé Montaigu -directeur achats du Groupe Seb : 'Les acheteurs doivent être agiles'
-

"Talent's, What else". Tel était le mot d'ordre de la 8e édition de la "Purchasing week" organisée par la direction des achats du groupe Seb, fin mai dernier. Plus de 60 managers achats de toutes les entités mondiales du Groupe étaient donc présents pour discuter développement des compétences, après plusieurs années dédiés à des thèmes plus opérationnels comme le déploiement de la politique achats du groupe et l'organisation de sa mise en oeuvre.

La "Purchasing Academy"

Les trois premiers jours de la semaine étaient dédiés à l'animation de modules de formation de la "Purchasing Academy", académie mondiale qui se met en place dans quatre endroits dans le monde (Brésil, France, deux endroits en Chine) et dans trois langues (français, anglais, chinois) pour les 300 collaborateurs du groupe qui travaillent dans les achats. "Nous avons profité du fait que tous les mondiaux étaient présents pour faire cinq cycles de formation en parallèle autour de sujets tels que "legal et finance", "négociation", "management des fournisseurs clés", "construction d'une stratégie achats" et une nouvelle initiative lancée cette année, intitulée "post training", module qui s'adresse à 12 personnes ayant suivi des formations il y a un ou deux ans, pour avoir un retour d'expérience et savoir comment elles leur sont utiles au quotidien", explique Hervé Montaigu.

Cap sur le management des carrières

"Les soft skills sont aujourd'hui clés pour réussir et sont devenus majeurs pour attaquer des leviers achats avancés. Le fait de progresser dans ces compétences comportementales l'emporte sur les outils et méthodes achats", a souligné Hervé Montaigu.

Le Groupe Seb a donc réécrit et formalisé les compétences attendues chez leurs acheteurs et adapté les plans de formation mis en place au sein de la "Purchasing Academy".

Le Groupe réalise également des people review régulièrement, dans toutes les entités mondiales, pour construire des plans de progression individuels, qui ouvrent aussi de nouveaux horizons au groupe.

Hervé Montaigu mise également sur des benchmark pour aller à la pêche aux bonnes pratiques. Une table ronde réunissait ainsi les représentants d'autres entreprises comme Sanofi, Volvo et Schneider. "Une idée intéressante est ressortie : le "job rotation". Pendant un an, un acheteur qui commence a avoir de l'expérience en gestion de catégories par exemple, va avoir la possibilité de travailler en mode projet dans une unité opérationnelle. Et l'acheteur de cette unité opérationnelle prendra sa place pendant un an", explique Hervé Montaigu.

Une expérience enrichissante qui permet d'acquérir et de développer de nouvelles compétences et que compte bien adopter le Groupe Seb prochainement.

Lire en page 2 : "Les acheteurs doivent être agiles"