Mon compte Devenir membre Newsletters

Hausse historique du prix du timbre le 1er janvier 2015

Publié le par

+7% en moyenne seront à prévoir sur les tarifs du courrier. Une augmentation historique qui devrait permettre au Groupe La Poste de compenser la baisse de l'activité courrier et financer ses investissements.

Hausse historique du prix du timbre le 1er janvier 2015

Annoncée en octobre dernier, la hausse du prix du timbre sera visible dans deux jours. A compter de jeudi 1er janvier 2015, la lettre prioritaire à timbre rouge passera donc de 0.66 euros à 0.76 euros et la lettre verte à timbre vert de 0.61 euros à 0.68 euros.

Parallèlement à cette hausse de 7 % des tarifs du courrier, les colis enregistreront pour leur part une hausse de 1 % de leurs tarifs en moyenne, atténuée par la baisse des tarifs des colis internationaux.

L'activité courrier meurt à petit feu

C'est un fait, particuliers comme professionnels utilisent de moins en moins les services postaux traditionnels. Il y a un an, le Groupe La Poste avait annoncé que son activité courrier ne couvrirait bientôt plus les coûts du service universel postal indiquant que le volume des plis adressés chaque année, qui s'établissait à 18,6 milliards en 2004 était de 14,5 milliards en 2012 et 13,7 milliards en 2013. Et la chute se poursuit.

C'est donc afin de pérenniser l'activité courrier, que l'ARCEP (l'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes) avait donné son feu vert en juillet dernier pour une hausse substantielle du prix du timbre, autorisant une augmentation des tarifs postaux de 5,2 % en moyenne par an pendant quatre ans, sur la base d'un taux moyen d'inflation de 1,7 % sur la période.

Simplification de la grille tarifaire

Parallèlement à cette hausse, La Poste a procédé à une simplification de sa grille tarifaire pour la gamme de courriers et colis, applicable elle aussi au 1er janvier. Elle doit permettre aux clients (particuliers et professionnels) d'affranchir au même tarif un document ou une petite marchandise dans le cas où l'envoi ne dépasse pas 3 cm d'épaisseur ou 3 kg.