Mon compte Devenir membre Newsletters

Bouygues Construction invite ses fournisseurs pour parler innovation

Publié le par

Le réseau Achats de Bouygues Construction réunit aujourd'hui près de 300 représentants de ses principaux fournisseurs pour échanger sur les enjeux d'avenir du Groupe et les perspectives de codéveloppements. Objectif : mieux les connaître et limiter les risques.

Bouygues Construction invite ses fournisseurs pour parler innovation

C'est la deuxième fois que Bouygues Construction Purchasing, le réseau Achats de Bouygues Construction, se lance dans la démarche (1re en 2012). Objectif : "Faire en sorte que nos fournisseurs cernent bien notre stratégie achats. Cette transparence doit nous rendre plus compétitif", explique Franck le Guillou, directeur achats de la division Construction du groupe.

Cette rencontre, qui a lieu au siège du Groupe, sera ponctuée de tables rondes, présentations, vidéos, témoignages de fournisseurs et d'interventions de responsables et dirigeants du Groupe et sera également l'occasion d'échanger autour de grands thèmes comme l'innovation, la maquette numérique et la globalisation. Objectif : mettre en perspective la stratégie achats portée par les trois axes majeurs que sont la standardisation, la gestion des contrats cadres et l'accompagnement des fournisseurs dans la démarche d'internationalisation du Groupe.

Toutes les familles d'achats sont représentées : gros-oeuvre, enveloppe de l'ouvrage, corps d'état technique et produits industriels corps d'état architecturaux, matériel, prestations de services et hors production.

Mieux connaître pour limiter les risques...

Peu de temps après la RATP avec son "speed dating" fournisseurs, ce type de démarche est en passe de devenir la norme chez les grands donneurs d'ordre publics ou privés dans un contexte économique de plus en plus contraint, où la relation fournisseurs devient la clé de voute de la compétitivité des entreprises.

C'est aussi, pour Bouygues Construction, une manière de mieux gérer ses risques fournisseurs. "Le fait de mieux connaître nos fournisseurs concoure à une meilleure gestion des risques avec moins d'aspérités commerciales, administratives ou encore logistiques et donc, in fine, une meilleure compétitivité de nos offres en coût global", avoue Franck Le Guillou.

De plus, afficher devant un auditoire composé de fournisseurs la volonté du groupe d'améliorer la gestion des contrats-cadres, donc de mieux encadrer la relation, vise à améliorer de fait la gestion des risques de part et d'autre.

...pour partir à l'international et innover : à lire en page 2 !