Mon compte Devenir membre Newsletters

Baromètre AMEX : le voyage d'affaires redécolle

Publié le par

Selon le dernier baromètre AMEX, présenté mercredi à l'occasion de l'édition 2016 de l'Espace Voyages Professionnels (EVP), le marché du voyage d'affaires a connu une croissance plus importante que prévue en Europe en 2015.

Baromètre AMEX : le voyage d'affaires redécolle

La croissance des budgets voyages d'affaires a été deux fois plus importante que prévue en 2015. Les projets de développement internationaux des entreprises continuent d'être le principal levier de croissance.Ainsi la moitié des entreprises sondées projettent de développer leur activité en s'étendant à l'international dans les trois prochaines années (contre 38% en 2014).

Autre chiffre important de l'étude : 1/3 des sondés (contre 18% en 2014) compte augmenter leur budget de déplacements professionnels d'ici à trois ans.

Néanmoins le ROI des déplacements professionnels reste toujours aussi difficile à calculer, "si le baromètre révèle que les répondants restent optimistes concernant les dépenses voyages d'affaires, ils continuent de percevoir le voyage d'affaires comme un coût plutôt qu'un investissement. Ceci démontre que calculer le retour sur investissement d'un voyage reste un défi pour les entreprises", a tenu à pointer Guillaume Col, directeur général/vice-président d'Amex pour la France, Belgique et les Pays-Bas.

Sécurité, coûts, satisfaction voyageurs

Par ailleurs, la sécurité - qui progresse depuis 5 ans - s'impose en première place, reléguant le contrôle des coûts en deuxième position. La satisfaction des voyageurs s'impose à la troisième place. "Ces résultats dénote un recentrage sur le voyageur", a souligné Guillaume Col.

1 - Sécurité : 96% des entreprises interrogées ont mis en place des dispositifs de suivi et de traçabilité des voyageurs mais l'approche curative prévaut sur la prévention puisque seules 24% des entreprises formeraient leurs voyageurs en la matière.

2 - Contrôle des coûts et leur optimisation : ce dernier a expliqué que les efforts devaient être plus focalisés sur l'amélioration des processus que sur les coûts directs. Cette amélioration regroupe les outils onlines et de gestion des dépenses ainsi que l'évaluation en amont de la pertinence et du coût d'un déplacement. 52% des entreprises considèrent qu'elles peuvent encore optimiser la gestion des coûts dans une certaine mesure. Les dépenses liées à l'aérien compte pour 40% des dépenses de voyage d'affaires alors que celles liées à l'hôtellerie représentent 28%.

3 - Satisfaction voyageurs : véritable "bond en avant" note Amex car elle était à la 6ème position l'année dernière. Les entreprises sont désormais 50% à mesurer la satisfaction de leurs voyageurs d'affaires (contre 45% l'année dernière) et 22% l'utilisent pour faire évoluer leurs politiques voyages. Des résultats qui prouvent selon Amex que les travel managers ont pris conscience que l'adoption d'outils et de processus (gestion de l'itinéraire, intégration des technologies mobiles et nouveaux moyens de paiement ou gestion de notes de frais, a un impact direct sur la satisfaction et la productivité des voyageurs.

Lire en page 2 : Quelles tendances se dessinent pour 2016 ?