Mon compte Devenir membre Newsletters

Achats hospitaliers : la mutualisation est en marche

Publié le par

Les responsables des achats des futurs groupements hospitaliers de territoire (GHT) pourront recourir aux opérateurs d'achats mutualisés Ugap (Union des groupements d'achats publics), UniHA et Resah (Réseau des acheteurs hospitaliers) pour les segments à vocation nationale.

Achats hospitaliers : la mutualisation est en marche

Le directeur général de la DGOS (ministère de la santé), Jean Debeaupuis, vient d'annoncer que les trois principaux opérateurs nationaux achats en santé (UGAP, UniHA et Resah) pourraient dorénavant déployer leur offre de marchés groupés à tous les établissements de santé.

Cette annonce a été faite le 8 décembre dernier à l'occasion des journées de l'achat hospitalier organisées par le Resah. Placées sous le thème de "l'achat hospitalier à l'heure des grandes réformes: vers une nouvelle organisation", elles ont permis de faire le point sur les grandes évolutions du secteur hospitalier.

Vers une mutualisation de la fonction achat

Parmi ces évolutions, la création des GHT, prévue dans le projet de loi de santé, devrait permettre la mutualisation de la fonction achat entre les établissements du groupement.

Jean Debeaupuis a par ailleurs annoncé que le domaine des achats allait être caractérisé par "quatre axes majeurs d'évolution". Le premier : la mutualisation de la fonction achat qui permettra "une diffusion de processus d'achats performants au profit de tous les établissements membres".

Deuxième axe : "la mise en place d'un contrôle de gestion achats, d'une cellule juridique et d'un système d'information (SI) achats dédiés", qui simplifiera et fluidifiera le processus.

Les deux derniers axes majeurs d'évolution sont une "compétence et professionnalisation" renforcées et "une confirmation du rôle stratégique des achats, avec le rattachement du directeur achat au directeur de l'établissement support".

Trois niveaux d'achat

Le directeur général de la DGOS a souligné également que les équipes achats auront "trois niveaux d'action à leur disposition" et pourront "instruire les marchés en propre" ou "recourir à des opérateurs d'achats mutualisés externes, soit régionaux, soit nationaux".

Le groupement de Coopération Sanitaire, UniHA, s'est félicité de cette annonce qui permettra donc à tous les hôpitaux publics d'accéder à son offre, à des coûts optimisés et selon des modalités d'accès sécurisées.