Mon compte Devenir membre Newsletters

2016 : acheteurs IT et transport, les "rois du monde" des achats

Publié le par

En 2016, les acheteurs spécialisés IT et transport feront partie des profils achats les plus convoités. Et si le marché de l'emploi devrait se tasser dans les grands groupes industriels, les PME continueront à recruter pour faire monter en compétence leur service achats. Explications.

2016 : acheteurs IT et transport, les 'rois du monde' des achats

2016 : année de la reprise du marché de l'emploi comme l'espère le gouvernement? "Après une année 2014 marquée par une augmentation sensible des recrutements de cadres , notamment dans les achats et la supply chain, 2015 a été l'année de consolidation. 2016 devrait être contrastée selon les secteurs, les catégories d'achats et le niveau de maturité achat des entreprises", explique Sébastien Perdereau, manager Executif Senior chez Michael Page et Michael Page Interim Management.

Des PME en recherche de compétences

Les tendances RH en besoin achats dépassent le clivage sectoriel et se déplacent vers le niveau de maturité achats. En 2016, on devrait observer un tassement du recrutement dans les secteurs de l'aéronautique ou de l'automobile. Cependant, les entreprises de rang 2 seront en demande d'acheteurs pour faire monter leur service achats ou chercher des compétences qu'elles n'ont pas en interne. Confirmation du côté du cabinet de conseil en recrutement des cadres Michael Page: "Nous sommes très sollicités par des PME (de 100 à 250 salariés) du secteur industriel pour faire monter en compétence leur service achats" , souligne Sébastien Perdereau. Ainsi, en 2014 et jusqu'au 1 er semestre 2015, Michael Page a été sollicité pour des recrutements d'acheteurs en CDI ou de managers de transition. Autant du côté des constructeurs que des équipementiers. Et désormais, "ces recrutements vont se tasser " car les ressources nécessaires ont été mises en place sur les 2 dernières années.

En 2016, les entreprises de rang 2 seront en demande d'acheteurs pour faire monter leur service achats ou chercher des compétences qu'elles n'ont pas en interne

Cependant, les secteurs du médical et des énergies nouvelles sont en demande de compétences achats. Il en est de même dans le domaine de la prestation : les grands acteurs de la logistique et du transport devraient continuer d'être en recherche de ressources.

Dans la distribution, les services, la banque-assurance, on note une évolution de la demande de véritables profils experts Achats IT : "des experts achats sont aujourd'hui très demandés notamment dans le cadre de projets de digitalisation des entreprises", précise à son tour Brice Malm, Partner Division Achats & Logistique au sein de Michael Page.

Lire aussi : (Dossier) Créer le service achats d'une PME

Acheteurs IT et transport : des profils très convoités

Les plus grands écarts de salaires s'observent sur les achats transport / logistique et IT. Ainsi, les responsables achats transport (maritime et terrestre) sont des profils très recherchés. La raison ?

La raison ? "Les achats autrefois laissés aux opérationnels et plus précisément aux directeurs logistiques et supply chain sont maintenant identifiés pour entrer dans une émarche de globalisation et de professionnalisation des achats et gagner ainsi en efficacité. Et dans 80% des cas cette compétence n'existe pas en interne", détaille Brice Malm de Michael Page. "C'est pourquoi, lors d'un changement de société, un acheteur spécialisé en transport peut espérer obtenir un bond salarial de + 15 à 25%".

Même situation du côté des acheteurs IT. On observe un même écart salarial de l'ordre de 15 à 25% lors d'un changement d'entreprise. Il existe une forte demande de ces compétences en raison des projets de digitalisation. Et les profils les plus recherchés sont ceux des acheteurs hard (télécoms réseaux et data centers) mais aussi soft (logiciels ) et de prestations.

Autres tendances ? Enfin, l'automobile reste un excellent tremplin pour les jeunes diplômés en achats. Ainsi, beaucoup d'entreprises sont à la recherche de responsables achats ayant un parcours professionnel dans le secteur de l'automobile. "C'est un secteur qui fait autorité dans le métier !", d'après Sébastien Perdereau. Par conséquent, "ces profils convoités engendreront un turn over chez les constructeurs et les équipementiers automobiles"dont les ressources internes risquent d'aller voir ailleurs.

Manager de transition achats : le Graal de la fonction?

Les jeunes diplômés démarrent leur parcours par deux ou trois missions d'interim pour développer leur expertise achats. Et en parallèle, les seniors mettent à profit leurs 15 à 20 années d'expertise achats lors de missions de management de transition."Il n'est pas rare qu'un manager de transition expert en achats ait un salaire supérieur à celui d'un directeur achat en interne gérant une équipe de 5 à 6 personnes" , confie Brice Malm de Michael Page. Ainsi, dans sa grande étude sur les salaires des cadres, le cabinet Robert Walters anticipe une stagnation des salaires des acheteurs et des responsables supply chain. Seuls les plus expérimentés (+ 15 ans d'expérience) verront leur salaire augmenter passant de 110 KE à 115KE. (cf tableau ci-dessous). Ainsi, une tension de 10 à 15% pourra se faire sentir sur les salaires des profils les plus rares (bilingues allemand ou anglais) et les plus expérimentés. Et toujours selon Robert Walters, 2016 verra l'émergence de "rôles transverses et agiles faisant l'interface entre la production, la supply chain et les métiers".