En ce moment En ce moment

5 start-up de la tech toniques

Publié par le

Elles développent des robots, des offres de réalité virtuelle ou d'autres innovations tech. Mises en avant lors de la présentation, mercredi 14 février 2018, du salon VivaTech 2018, ces start-up promettent un avenir en mouvement.

  • Imprimer
Aryballe Technologies, une start-up qui a du flair

On ne "nez" pas innovateur, on le devient. Fondée à Grenoble en 2014, la start-up Aryballe Technologies a mis au point un capteur capable de reconnaître les odeurs. "Cela fonctionne comme un nez humain", expose Tristan Rousselle, le dirigeant cofondateur de l'entreprise, issu de l'univers de la biotech.

Concrètement, l'outil est constitué d'un prisme équipé d'une centaine de biocapteurs. Chaque odeur génère un pattern (schéma) chimique qui vient se fixer sur ces capteurs. A l'aide d'une caméra utilisée pour capturer ce schéma, il est possible de créer un pattern optique qui mène à la reconnaissance de l'odeur. Au total, "95 %" des senteurs existantes -pourvu qu'elles soient suffisamment concentrées- peuvent être reconnues à l'aide du dispositif.

Un service proposé aux entreprises de l'industrie notamment les acteurs de la fabrication de parfums, "pour aider les nez chargés du contrôle qualité", illustre le chef d'entreprise, ainsi qu'aux acteurs de l'agroalimentaire et de l'électroménager, l'idée étant d'embarquer un capteur dans les fours haut de gamme par exemple. Le capteur est proposé à 10 000 euros.

Après trois années de développement du produit, marquées aussi par une levée de fonds de plus de 3 millions d'euros en 2016 pour soutenir ce développement, la start-up est entrée en 2018 dans la phase de commercialisation.

Repères

Activité : capteur d'odeurs
Siège social : Grenoble (Isère)
Dirigeant : Tristan Rousselle, 47 ans
Raison sociale : SAS
Année de création : 2014
Effectif : 20 personnes
CA 2017 : 350 k€
Twitter : @aryballe

>>> Envie d'en savoir plus sur VivaTech 2018 ?
Lire VivaTech propose un voyage vers le futur du 24 au 26 mai 2018 à Paris

Amélie Moynot

Amélie Moynot

Journaliste

Journaliste depuis 2009, j’ai rejoint la rédaction de Commerce Magazine, Artisans Mag’ et Chefdentreprise.com en 2015. Mes domaines de prédilection : [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet