Un plan d'économies de 150 millions d'euros pour Rhodia d'ici à 2011

Publié par le

Dans un contexte d'incertitude économique, le groupe chimique a annoncé son intention de réaliser 150 millions d'euros d'économies structurelles à l'horizon 2011.

  • Imprimer

Malgré un chiffre d'affaires 2008 en progression de 2,9%, à 4,7 milliards d'euros, le groupe Rhodia s'attend à vivre une année difficile. «Après une période d’inflation record en 2008, les prix des matières premières et de l’énergie ont brutalement chuté en fin d’année, note Jean-Pierre Clamadieu, le p-dg de Rhodia. Au même moment, la baisse soudaine de la demande sur le dernier trimestre nous a empêché de bénéficier de l’évolution favorable des prix des matières premières et de l’énergie. Face à ces événements, nous avons rapidement pris des mesures visant à préserver notre cash et réduire nos coûts.»

Visiblement, ces actions seront poursuivies dans les années à venir. Ainsi, Jean-Pierre Clamadieu a ainsi annoncé la mise en œuvre d'un nouveau plan de compétitivité du groupe. Objectif : 150 millions d'euros d'économies structurelles. «Dans un contexte d’incertitude économique et de volumes toujours faibles, nous concentrons nos efforts sur la discipline financière et la génération de cash. Nous mettons donc en œuvre de nouvelles mesures structurelles pour réduire nos coûts de 150 M€ à l’horizon 2011 et améliorer ainsi notre compétitivité», a-t-il indiqué.

En raison de la faiblesse des volumes, Rhodia continuera ainsi à concentrer ses efforts sur la réduction de ses dépenses et l’adaptation de sa structure de coûts aux niveaux de production. Parmi les mesures-clés, la flexibilité dans l’organisation du travail, la suppression des contrats d’intérim (déjà réduits de 500 depuis octobre 2008), la reprise des activités externalisées, le gel des embauches et des augmentations de salaires continueront à être mis en œuvre. Le groupe s’attachera également à optimiser ses niveaux de production, avec un ajustement quotidien de son approvisionnement permettant une gestion rigoureuse de ses stocks.

Le montant des achats de Rhodia est de 3,5 milliards d'euros. Le groupe compte plus de 300 acheteurs à travers le monde.

Sur le même sujet

Un géant du FM est né
Workspace
Un géant du FM est né
Andrey Popov - Fotolia

Un géant du FM est né

Par la rédaction

Le français Atalian et le britannique Servest fusionnent. La nouvelle entité se hisse ainsi dans le top 5 mondial des entreprises de FM et accélère [...]

Télétravail : ce qui change pour les entreprises
Workspace
Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Télétravail : ce qui change pour les entreprises

Par Mallory Lalanne

La loi de ratification du 29 mars 2018 et l'ordonnance du 22 septembre 2017 donnent aux employeurs de réels garde-fous pour que le télétravail [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]