Revue de presse achats (Semaine du 1er au 5 janvier)

Publié par le | Mis à jour le
Revue de presse achats (Semaine du 1er au 5 janvier)

Vous n'avez pas eu le temps de surfer sur le Web cette semaine? Pas de souci. Voici une compilation d'articles (très intéressants!) parus sur le Net, qui ont trait aux achats et à leur écosystème, ou à votre fonction de manager et carrière.

  • Imprimer

Orientis rapatrie du Maroc l'ensachage des thés Kusmi

Orientis a notamment investi dans des machines qui déposent les feuilles de thé dans le sachet et le referment ensuite; "chez notre prestataire marocain, le thé est ensaché puis cousu manuellement", précise Arnaud Fleury. Le groupe utilise des feuilles entières de thé et des sachets en tissu végétal et non en papier à base d'amidon de maïs. Orientis a également passé commande auprès du fabricant japonais Tsubakimoto d'une machine Twinkle, considérée comme l'une des machines de conditionnement de thé les plus performantes du marché. Ces nouveaux équipements s'inscrivent dans un programme d'investissement de 3 millions d'euros entre 2017 et 2018." Cela nous permet de centraliser notre production et de nous inclure dans le label French Fab !", s'enthousiasme Arnaud Fleury. Les boîtes en métal colorées destinées au thé en vrac sont elles aussi fabriquées en France. En 2012, Orientis a fait appel à Corepe, une PME du Loiret qui a automatisé sa production pour être compétitive vis-à-vis du fournisseur chinois d'alors.

>> Lire l'article complet sur le site des Echos

"Dans le domaine des achats directs, étendre les achats à la logistique donne vraiment du sens"

Il s'avère que les achats ont le pouvoir de faciliter le travail de la logistique en incitant le fournisseur à respecter certaines règles (ex : type d'emballage, étiquetage, BL reçu au préalable de la livraison, l'horaire d'arrivée du Transporteur, la complétude des données inscrites, etc). Par défaut de ces actions, sinon prises en charge par les achats, vous risquez l'encombrement de votre entrepôt (je l'ai vu occupé à 90% de sa surface), l'embouteillage de camions aux portes de l'entrepôt, l'important temps passé à refaire les emballages ou à trouver les informations utiles à la traçabilité et au stockage, etc. Par conséquent, par une démarche d'anticipation de ces risques, les achats permettent d'éviter les coûts cachés (expl: temps passé, main-d'oeuvre supplémentaire, coût des matériaux, etc). De même que par une telle approche, vous valoriser la fonction achat dans votre entreprise.

>> Lire l'article complet sur le site de Delville Management

Le soutien des grands groupes à l'innovation

(...) si ces start-ups affichent de belles ambitions adossées à des réels savoir-faire et compétences technologiques, elles ne parviendront à émerger et à grandir que si véritablement les grands groupes deviennent leurs partenaires en leur allouant chaque année 5 à 10% de leurs budgets marketing communication contre... 0,1% de l'ensemble de leurs achats à l'heure actuelle. D'autant qu'il ne s'agit pas pour les grands groupes d'un simple " coup de com " mais d'un investissement qui leur serait profitable à plus d'un titre. Ils bénéficieraient d'une véritable et continue acculturation de leurs collaborateurs en interne aux problématiques d'évolution des modes de coopération avec les petites structures agiles que sont entreprises innovantes et aux évolutions des techniques liées au digital. Les grands groupes français accéléreraient aussi leur transformation numérique et l'intégration des métiers émergents de la communication et du marketing tout en activant de nouveaux points de contact. Cet effort budgétaire des grands groupes permettrait d'irriguer l'écosystème des entreprises innovantes et des start-ups de la communication et du marketing de 3,7Mds € chaque année. Ces jeunes entreprises françaises seraient alors en capacité de relever des défis qu'ils soient d'ordre économique, liés à l'emploi ou en rapport avec leur compétitivité favorisant leur développement à l'international.

>> Lire l'article complet sur le site du Journal de l'eco

Retards de paiement : une facture à 3.000 milliards d'euros pour les PME

Selon une récente étude réalisée par l'institut Plum et commanditée par Sage, le préjudice subi par les PME suite aux retards de paiements est estimé à 3.000 milliards d'euros à l'échelle mondiale. " Or, les PME constituent l'essentiel de notre économie et les retards de paiement ont un impact important sur leur activité ainsi que sur leur capacité à se développer et à planifier, souligne Laurent Dechaux, directeur général de Sage Europe du Sud. En France, ce sont 25 % des faillites des PME qui sont dues aux retards de paiement et d'une manière générale, elles passent six jours par an à réclamer le recouvrement de ces impayés. " Une facture sur dix n'est pas payée dans les temps, souligne le rapport, et environ 8 % d'entre elles ne sont jamais réglées ou avec un retard suffisamment important pour que le fournisseur soit forcé de les compter comme créances irrécouvrables. En France, ce sont 11 % des factures qui sont payées en retard. " Un résultat honorable comparé aux 17 % au Royaume-Uni mais, malgré l'amélioration tendancielle de ces dernières années, le record de 8 % de nos voisins allemands reste à battre ", reconnaît Sage.

>> Lire l'article complet sur le site des Echos Executives

La GDPR a-t-elle un impact sur les départements achats ?

Le nouveau règlement de l'Union Européenne, le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), entrera en vigueur le 25 mai 2018 en Europe. Il concerne toutes les entreprises dont le siège social est en Europe, mais également toutes les entreprises à l'international qui recueillent, traitent et stockent des données personnelles collectées en Europe, et ce indépendamment de la localisation de l'entreprise. Plus simplement, l'objectif de cette loi est de permettre aux personnes de pouvoir plus facilement contrôler la manière dont leurs données sont collectées, utilisées, partagées et stockées. (...) Si cette loi européenne est une très bonne nouvelle pour les personnes qui ont vu leurs spams s'accumuler dans les boites mails, cela affecte également les départements achats. Mais pas question pour autant de voir ce règlement comme une limite : c'est plutôt l'occasion de simplifier votre façon de travailler, de vous digitaliser et de moderniser votre département achats.

>> Lire l'article sur le blog de Synertrade

Le chocolat pourrait bien disparaître d'ici 2050

D'après une récente étude relayée par le Daily Mail, le chocolat pourrait bientôt disparaître de la surface de notre planète. Selon les résultats des recherches du National Oceanic and Atmospheric Administration - une agence américaine de surveillance et de contrôle des océans et de l'atmosphère - d'ici 2050, la température moyenne aura augmenté de 2,1°C par rapport au début de l'ère industrielle. Cette hausse du mercure aura un impact irréversible sur la culture du cacao... et in fine sur la production de chocolat.

>> Lire l'article complet sur le site d'Atlantico

Supply chain

Pourquoi Monoprix a signé avec Ocado pour son e-commerce

Un très joli coup pour le groupe Casino, à même de rebattre les cartes de la livraison à domicile de courses alimentaires en France, plus encore qu'une arrivée d'Amazon Fresh. Ocado est en effet, avec 1,27 milliard de livres sterling de chiffre d'affaires en 2016 (1,49 milliard d'euros), le plus gros pure player d'e-commerce alimentaire au monde. Il n'a cessé d'innover pour surmonter les difficultés logistiques que pose la vente en ligne de nourriture. 50 000 références, trois températures, une ségrégation stricte de certains produits et une mécanisation poussée : l'infrastructure bâtie par Ocado dépasse de loin, de leur propre aveu, celle des distributeurs traditionnels. Chaque jour, ses trois entrepôts expédient un total de 1,7 million de produits. Dans le plus récent, mis en service fin 2016 à Andover, dans le sud du Royaume-Uni, un essaim de plusieurs centaines de robots prépare les commandes. Les stocks sont répartis "en ruche", sur cinq étages d'alvéoles que surplombe une immense grille, d'où les robots accèdent aux produits en dessous d'eux. Internet des Objets et machine learning sont à l'oeuvre pour optimiser tous les déplacements, tout en intégrant les dates de péremption des produits. Comme dans un ­essaim, les robots collaborent : si l'un d'eux doit atteindre une alvéole trois étages plus bas, d'autres déplacent les casiers du dessus en quelques secondes. À chaque instant, environ 8 000 éléments sont en mouvement. Résultat : à Andover, préparer un panier de 50 articles ne prend que six minutes entre la réception de la commande et son expédition, au lieu de plusieurs heures chez un distributeur traditionnel.

>> Lire l'article complet sur le site de LSA

RSE

Les 10 groupes français les plus socialement responsables

MSN a recensé les groupes affichant de belles initiatives en termes de développement durable et de gestion responsable et établit un classement: Essilor, Michelin, Danone, Saint Gobain, Kéring, L'Oréal, Christian Dior, Airbus, Carrefour et Schenider Electrics. En ce qui concerne le 1er du classement, Essilor, MSN explique que "Le spécialiste de l'optique figure régulièrement au classement des 100 entreprises les plus responsables au monde établi par Corporate Knights. Essilor tient à combiner progrès économique et gestion éthique des ressources humaines, sans oublier l'attention particulière accordée par le Groupe à toutes ses parties prenantes, aux communautés au sein desquelles il exerce ses activités et à l'environnement."

>> Voir le diaporama complet sur le site de MSN

"Fabriquer une veste de montagne biodégradable d'ici 2020"

Partie en croisade contre l'industrie outdoor, la firme suédoise veut rendre ses anoraks, sous-vêtements ou bonnets biodégradables et compostables, comme n'importe quelle peau de banane. "Le tissu principal de la veste de montagne proviendra de fruits à coque (noisettes, noix, amandes...), de bambou, de chanvre ou de laine", explique Linus Zetterlund, directeur des ventes chez Röjk Superwear. "Pour les renforcements sur certaines parties du corps, ce sera du chanvre, qui pousse à l'état sauvage en Roumanie. 95 % du produit est donc déjà compostable. Les 5% restants sont les boutons et les fermetures éclair. Les boutons, on peut aussi en faire à partir de fruits à coque. Notre plus grand défi, ce sont les fermetures éclair. Aujourd'hui, leurs dents sont en métal ou en plastique. Il y a des alternatives qui se développent, avec des plastiques biodégradables, mais ce n'est pas encore prêt. Nous sommes encore à la recherche de la fermeture éclair 100 % compostable, et qui ne fait aucun dommage à la nature. Ce qui est certain, c'est que si nous ne parvenons pas à faire le modèle qui correspond à nos attentes, nous préférerons ne pas le sortir."

>> Lire l'article complet sur le site de Montagne Magazines

Le plan de Bruxelles pour favoriser l'économie circulaire

Le texte fixe un objectif de recyclage de 65 % des déchets municipaux à l'horizon 2035 et 75 % des déchets d'emballage à l'horizon 2030, ce qui représenterait une progression d'environ 50 % par rapport aux volumes actuels. Les efforts devront se concentrer notamment sur les plastiques, avec des objectifs de 50 % de recyclage en 2025 et 55 % en 2030. Les Etats se sont aussi engagés à limiter à 10 % maximum l'enfouissement de déchets d'ici à 2035, quand la Commission souhaitait l'imposer dès 2030. L'accord prescrit de nouvelles obligations de collecte sélective, par exemple en faisant du tri à la source des biodéchets, la norme à compter de 2023. Les déchets dangereux et les textiles devront aussi, en 2025, être collectés séparément. Le gaspillage alimentaire devra être divisé par deux, ambitionne Bruxelles. Fidèle à l'objectif ultime d'une économie circulaire, la réforme facilite la réinjection dans le circuit de matières premières nouvelles issues de déchets, notamment en soutenant le marché des fertiliseurs agricoles à base de déchets organiques.

>> Lire l'article complet sur le site des Echos

Le handicap, objectif-clef du développement durable

On n'a pas l'habitude de voir la problématique du handicap associée au développement durable, bien qu'elle soit de plus en plus intégrée à la démarche de responsabilité sociétale des entreprises (RSE). Il est vrai que les objectifs du millénaire pour le développement (OMD) 2000-2015 avaient oublié de prendre en compte la situation des personnes handicapées. Les objectifs de développement durable 2015-2030 ayant réparé cette injustice, handicap, développement durable et développement humain sont désormais étroitement liés. La problématique du handicap est notamment prise en compte dans quatre domaines : l'éducation, la lutte contre les inégalités, l'accès au travail et l'aménagement urbain. Sur les 169 cibles des 17 objectifs de développement durable (ODD), on n'en compte pas moins de sept qui font explicitement référence aux personnes handicapées, et de six autres qui sont dédiées aux personnes en situation de vulnérabilité et concernent aussi les personnes handicapées.

>> Lire l'article complet sur le site des Echos


Commande publique

Les magistrats financiers pressent l'AP-HM de se doter d'un système d'information dédié aux achats

Dans un rapport mis en ligne le 22 décembre, la chambre régionale des comptes (CRC) de Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca) s'est penchée sur les achats hospitaliers de l'Assistance publique-hôpitaux de Marseille (AP-HM, Bouches-du-Rhône) depuis l'exercice 2010. Au terme de leur contrôle, les magistrats financiers formulent trois recommandations, qui convergent toutes autour de la nécessité pour le CHU de mettre en place "dans les meilleurs délais, un système d'information...

>> Lire l'article complet sur le site de Hospimédia

Fleet management

Pétrole : la hausse des prix qui masque une nouvelle baisse à venir ?

Au-delà de l'Iran, il y a d'autres facteurs qui expliquent l'augmentation des prix du pétrole dans les derniers mois. La demande pétrolière mondiale est toujours en croissance et cette augmentation se poursuivra en 2018, la croissance économique mondiale est assez forte, l'OPEP entend continuer à limiter sa production en 2018 de même que dix pays non-OPEP et les stocks de pétrole brut et de produits raffinés dans les pays membres de l'OCDE ont significativement baissé. Et, en dehors de la situation interne de l'Iran, les facteurs de tension ne manquent pas au Moyen-Orient avec des guerres en Syrie et au Yémen, les oppositions très fortes entre l'Arabie Saoudite et l'Iran, entre les États-Unis et l'Iran, entre Israël et l'Iran et entre le Qatar et l'Arabie Saoudite/Émirats Arabes Unis/Bahreïn/Égypte sans compter les différends entre le gouvernement fédéral de l'Irak et le gouvernement régional du Kurdistan irakien. Par contre, la production de l'ensemble des pays non-OPEP a augmenté en 2017 et devrait croître encore plus en 2018, ce qui aura un impact baissier sur les prix. Cette hausse sera principalement le fait des Etats-Unis, dont la production bondirait de plus de 1 million de barils par jour cette année.

>> Lire l'article complet sur le site d'Atlantico

Les PV pour non-dénonciation retoqués ?

La loi obligeant les patrons à dénoncer les salariés ayant commis des infractions au volant pourrait être déclarée anticonstitutionnelle.
Un an après l'entrée en vigueur de la loi obligeant les entreprises à dénoncer leurs salariés, les relaxes prononcées par différentes juridictions se multiplient depuis début décembre. Mais cette fois, c'est un coup de tonnerre qui pointe à l'horizon. Maître Caroline Tichit, une avocate spécialiste du droit routier, vient carrément de déposer une "QPC", c'est-à-dire une question prioritaire de constitutionnalité en vue d'abroger la mesure !

>> Lire l'article complet sur le site de AutoPlus

Travel

Les syndicats de pilotes d'Air France appellent à la grève le 11 janvier

Les trois syndicats de pilotes, SLPL, SPAF et Alter, viennent de déposer un préavis de grève commun pour le jeudi 11 janvier, afin de protester contre ce qu'ils considèrent comme une atteinte "extrêmement grave" aux prérogatives du commandant de bord en matière de sécurité des vols. Une grève lancée "à titre d'avertissement", mais qui pourrait être suivie d'autres préavis, alors que les sujets de mécontentement semblent se multiplier chez les pilotes.

>> Lire l'article complet sur le site des Echos

RH / Management

Dix formules à éviter dans un mail

Sylvie Azoulay-Bismuth, formatrice en e-learning et auteur d'Être un pro de l'e-mail: 7 étapes pour rédiger des e-mails efficaces (Organisation) analyse pour Le Figaro les erreurs de formulation et les fautes d'orthographe les plus répandues dans nos messages électroniques. "Merci de me répondre", "merci par avance""... Toutes ces formules sont très cavalières. On ne remercie pas quelqu'un par avance mais on le remercie pour des choses qui ont été faites. Si l'on veut engager des personnes à faire quelque chose, on optera plutôt pour un impératif. Ce procédé parlera directement au cerveau primitif de vos interlocuteurs. Par exemple: "Veuillez me répondre", "sachez que vous pouvez me joindre au"... Ces formules n'ont rien d'autoritaire. Au contraire, elles sont affirmées et montrent ce que nous voulons faire. C'est ce qui manque à nos messages trop timides aujourd'hui. Les gens attendent d'être guidés. Et pour se démarquer, il y a des procédés. L'impératif en fait partie.
"N'hésitez pas à me recontacter"... C'est la science qui le dit, la formule est à éviter! Figurez-vous que notre cerveau humain enlève de lui-même les négations.

>> Lire l'article complet sur le site du Figaro

Après 50 ans, les femmes sont plus ambitieuses et réussissent mieux que jamais au travail

Passé 50 ans, de plus en plus de femmes connaissent la période la plus prolifique de leur carrière. C'est ce qui ressort des statistiques récemment publiées par Barclays Business, et d'après lesquelles le nombre de femmes de plus de 55 ans développant des projets de start-up a augmenté de 67% entre 2006 et 2016. Celui des cheffes d'entreprise âgées de plus de 65 ans a quant à lui grimpé de 132%. Comment s'explique cette tendance? Tout d'abord, souligne Emma Kenny, psychologue britannique et fondatrice du Healthy Social Network, il s'agit d'une réponse logique aux évolutions économiques et sociétales: "Auparavant, les femmes âgées de plus de 50 ans étaient considérées comme "dépassées", et promises à un avenir reposant essentiellement sur leur rôle de grand-mères. En 2017, ce n'est plus le cas. L'image de la femme au foyer désormais dédiée à son époux (qui, lui, gravit encore les échelons) n'est tout simplement plus pertinente du point de vue économique." Et pour cause: plus de 64,2% des femmes âgées entre 50 et 64 ans travaillent encore, contre 41,9% en 1985, rapporte The Telegraph. Davantage intégrées sur le marché de l'emploi, ces dernières prennent, comme les hommes, leur retraite de plus en plus tard.

>> Lire l'article complet sur le site de Slate

Management : 4 règles d'or pour booster la créativité de vos équipes

Jérôme Le Coeur, consultant en accompagnement stratégique & innovation chez NovoLab, propose quatre astuces simples à mettre en place rapidement et facilement pour aider la créativité : Identifier les problèmes des clients - S'approprier les solutions des clients- S'inspirer des autres secteurs - Lire de la science-fiction

>> Lire l'article complet sur le site de Entreprendre

no pic

Aude Guesnon

Rédactrice en chef de décision-achats.fr et de Décision Achats

Après avoir exercé plus de dix ans en tant que réactrice en presse quotidienne, j’ai voulu découvrir un autre pan du métier : je suis devenue secrétaire [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Un nouveau blog dédié à l'environnement de travail
Workspace
Un nouveau blog dédié à l'environnement de travail

Un nouveau blog dédié à l'environnement de travail

Par La rédaction

Service Futures est un nouveau blog consacré aux évolutions du facility management et de l'environnement de travail. Un outil qui apporte aux [...]

WeWork : quand l'espace de travail devient communauté
Workspace
WeWork : quand l'espace de travail devient communauté
WeWork
Espaces communs WeWork de Promenade à Los Angeles, CA

WeWork : quand l'espace de travail devient communauté

Par Marie-Amélie Fenoll

Trouver un bureau à Londres, Madrid, Mexico, Shangai ou Paris est désormais chose aisée grâce au réseau WeWork qui se définit comme "la communauté [...]

Recygo, une nouvelle offre de recyclage signée La Poste et Suez
Workspace
Recygo, une nouvelle offre de recyclage signée La Poste et Suez

Recygo, une nouvelle offre de recyclage signée La Poste et Suez

Par Marie-Amélie Fenoll

Pour "démocratiser le recyclage en entreprise", La Poste et Suez viennent de lancer officiellement le 30 mars 2018 une nouvelle offre de service [...]

Place à l'innovation au bureau
Workspace
Place à l'innovation au bureau

Place à l'innovation au bureau

Par La rédaction

Workspace Expo, salon professionnel dédié à l'aménagement tertiaire, qui s'est tenu du 10 au 12 avril, a mise en lumière des entreprises innovantes [...]

La rédaction vous recommande