Loi de transition énergétique : votre entreprise est-elle concernée par l'obligation de revalorisation des déchets ?

Publié par le | Mis à jour le
Loi de transition énergétique : votre entreprise est-elle concernée par l'obligation de revalorisation des déchets ?

Depuis le 1er juillet, la loi de transition énergétique oblige les entreprises et administrations publiques produisant plus de 1100 litres de déchets par semaine d'en organiser leur collecte afin de les revaloriser. Reste à savoir si c'est bien le cas de votre entreprise.

  • Imprimer

Parmi les nombreux points prévus par la loi de transition énergétique pour la croissance verte, un volet impose aux entreprises et administrations d'organiser, à partir du 1er juillet 2016, la collecte séparée des déchets papier, métal, plastique, verre et bois, si leur volume est supérieur à 1100 litres par semaine et par site.

Afin de prouver leur effective valorisation, les entreprises devront produire une attestation de prise en charge, mentionnant les quantités, natures et affectations de ces déchets.

Le tri du papier obligatoire

Par ailleurs une obligation complémentaire concerne les papiers de bureau : leur tri devient obligatoire à partir du 1er juillet pour les sites de plus de 100 employés. Cette obligation entre en vigueur le 1er janvier 2017 pour les sites de plus de 50 employés et le 1er janvier 2018 pour les sites de plus de 20 employés.

Il ne vous reste plus qu'à réorganiser vos poubelles !

Sur le même sujet

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement
Workspace
[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

Par Loïc Lemoine, directeur de TalanConsulting

Les business models des grands groupes évoluent modifiant profondément le rapport au travail (lieu, statut, hiérarchie). Pour conjuguer positivement [...]

Un géant du FM est né
Workspace
Un géant du FM est né
Andrey Popov - Fotolia

Un géant du FM est né

Par la rédaction

Le français Atalian et le britannique Servest fusionnent. La nouvelle entité se hisse ainsi dans le top 5 mondial des entreprises de FM et accélère [...]

La rédaction vous recommande