Des entreprises plus confiantes économiquement

Publié par le

Le moral des entreprises est au beau fixe, d'après la dernière édition de l'indice de confiance économique réalisé par Regus, le spécialiste des centres d'affaires clés en main.

  • Imprimer

La dernière édition de l’indice de confiance économique* réalisé par Regus, spécialiste des centres d'affaires clés en main, indique que les entreprises semblent enfin avoir repris confiance. Cet indice mesure les déclarations prospectives positives qui combinent les revenus en cumul annuel et les tendances de profit, ainsi que les prévisions quant à la reprise économique attendue au cours des mois à venir.

Avec un chiffre de référence à 100, l’indice de confiance économique affiche un record à 125 points, soit 31 points de plus par rapport à son plus bas niveau, en avril 2010. En France, l'indice révèle un score un peu inférieur à la moyenne internationale avec 119 points, mais est en hausse de 24 points depuis octobre dernier. Ainsi, 32 % des entreprises françaises font état d'une croissance solide. Cette confiance retrouvée se traduit par une augmentation des dépenses des entreprises et un regain d’optimisme chez les collaborateurs. Ces résultats montrent pour la première fois une concordance entre la réalité économique des entreprises et la situation perçue par ces dernières.

 Des dépenses en hausse, à l’exception de l’immobilier

Près de 51 % des entreprises françaises prévoient d’augmenter le budget alloué au service des ventes, 44 % leur budget marketing et 36 % planifient d’accroître leurs investissements pour le développement de nouveaux produits ou services.  A contrario, les dépenses "improductives" sont revues à la baisse. Ainsi, à l'échelle mondiale, 81 % des entreprises envisagent de geler ou de diminuer leurs dépenses immobilières. Ce chiffre s'élève à 72 % en France.

Des collaborateurs plus optimistes

Enfin, 51 % des Français pensent que les profits de leurs entreprises se sont intensifiés et 78 % s’attendent à ce qu'ils augmentent dans les 12 prochains mois.  En parallèle, 62 % d’entre eux estiment que depuis l’année dernière, leurs revenus ont augmenté.

Pour Olivier de Lavalette, directeur général Europe du Sud de Regus : "Le fait que les entreprises privilégient leurs dépenses “productives” et limitent leurs autres coûts est plutôt encourageant. Nous constatons notamment que les entreprises restent prudentes en matière coûts immobiliers. Elles préfèrent ainsi minimiser les risques et porter leur choix sur des solutions plus flexibles et évolutives, lorsque cela est possible."

*L’indice de confiance économique, paru le 12 avril, est la quatrième édition. Cette étude a été menée auprès de 17 000 entreprises du monde entier.

 

Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement
Workspace
[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

[Tribune] Le bien-être au travail, un sujet à traiter globalement

Par Loïc Lemoine, directeur de TalanConsulting

Les business models des grands groupes évoluent modifiant profondément le rapport au travail (lieu, statut, hiérarchie). Pour conjuguer positivement [...]

Un géant du FM est né
Workspace
Un géant du FM est né
Andrey Popov - Fotolia

Un géant du FM est né

Par la rédaction

Le français Atalian et le britannique Servest fusionnent. La nouvelle entité se hisse ainsi dans le top 5 mondial des entreprises de FM et accélère [...]

La rédaction vous recommande