Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées Décision Achats] Florence Pacchioni, Puressentiel, une stratégie achat à 360°

Publié le par

Florence Pacchioni, directrice achats, approvisionnement, supply chain et qualité de Puressentiel gère l'achat des matières premières jusqu'aux outils de merchandising. Une belle couverture !

[Trophées Décision Achats] Florence Pacchioni, Puressentiel, une stratégie achat à 360°

Florence Pacchioni concourt à l'élection du Directeur Achat de l'année, organisée dans le cadre des Trophées Décision Achats.

La stratégie achats de Puressentiel y est pour beaucoup dans la success story de cette entreprise familiale qui évolue sur le marché très porteur du naturel et de l'aromathérapie. De l'achat des matières premières - 34 000 tonnes soit 225 tonnes d'huiles essentielles par an -, auprès de la centaine de fournisseurs répartis aux quatre coins du monde, à la maîtrise de la supply chain et des process de fabrication jusqu'à l'achat d'articles de conditionnement et outils promotionnels, Florence Pacchioni a plus d'une corde à son arc. Pour elle, la relation fournisseur est au coeur du succès de cette marque qui, en 10 ans, a su investir 50 pays et développer 140 références produits aux formules 100% naturelles à base de 111 huiles Essentielles différentes et distribués aujourd'hui dans 20 000 points de vente en France. Leur produit phare, le spray assainissant, nécessite par exemple 10kg de plantes fraîches et 41 huiles essentielles différentes."Je connais tous nos fournisseurs. Nous les considérons presque comme des clients qu'il faut choyer. Même s'il y a une approche tarifaire importante et malgré le cours de matières premières comme le verre ou l'aluminium qui peut fortement fluctuer, nous restons avec le même fournisseur plusieurs années dans la mesure du possible. Si l'on change, c'est qu'il y a eu un problème de qualité."

Sécurisation du sourcing

Pour assurer une qualité de produits constante, la direction des achats a mis en place une "Charte Qualité Produit Puressentiel", qui s'applique aussi bien sur les matières premières, les articles de conditionnements que sur la sous-traitance. "Nous avons une exigence très importante vis-à-vis de nos fournisseurs pour obtenir à la fois une qualité irréprochable et un bon niveau de réactivité, ce qui est parfois compliqué avec les matières premières en raison de la saisonnalité. Nous devons donc bien anticiper et sécuriser en contractualisant généralement sur trois ou cinq ans avec des producteurs, coopératives ou distilleries."

Le service Qualité audite également chaque fournisseur afin de mener des contrôles. "Notre force c'est la qualité du produit fini. Dans notre portefeuille achats, ce qui représente le plus ce sont les matières premières, d'ailleurs, nous nous déplaçons régulièrement pour inspecter les récoltes." Le fournisseur ne sera ainsi payé que si la plante livrée est conforme au premier échantillon validé. Une fois acheminées en France par voie maritime, ces précieuses et fragiles matières premières sont envoyées dans la zone de stockage de la marque, dans la Drôme.

Pour sécuriser les process achats et pallier notamment une éventuelle défaillance de fournisseur, Florence Pacchioni a mené un travail de diversification sur les matières premières les plus stratégiques. "Nous essayons toujours d'avoir un back up, au moins deux fournisseurs. On peut scinder nos achats en deux, ce que l'on fait sur le lavandin en France où nous travaillons avec deux coopératives. Mais ce travail de diversification fournisseurs est plus difficile à mener au niveau des articles de conditionnements. Nos produits se présentent sous différentes formes galéniques (Capsules, gels, pastilles, huiles),nous comptons au total sur une trentaine de références de conditionnements. "

Cultiver l'innovation

L'innovation, au coeur de la stratégie de la marque, conditionne de fait les achats. En lien avec l'équipe de R&D, la direction achats doit mener un travail de veille constante. "En tant qu'acheteurs, nous menons un important travail de développement pour optimiser toujours plus la fonctionnalité de nos produits. Nos achats ne sont jamais sereins car nous sommes en perpétuelle amélioration. Nous venons de lancer une gamme anti-chute qui a mis deux ans en temps de développement et comporte 5 références."

Un travail mené aussi du côté du process de fabrication, 100% français. "Nous avons des partenariats très importants avec nos fournisseurs qui, pour certains de nos produits les plus innovants, ont du acheter une ligne de production spécifique."

Son parcours

Animée par l'esprit de famille et passionnée par la nature et le naturel, Florence Pacchioni a toujours été aux côtés de Marco et Isabelle Pacchioni (fondateurs de Puressentiel). Déjà présente à leur côté en 1993, lors de la création de la société Physcience (spécialisée dans les compléments alimentaires, vendue en 2003), elle a suivi le changement de cap avec la création de Puressentiel en 2005. Depuis cette date elle dirige le service achat approvisionnement/supply chain/qualité, et manage une équipe de huit personnes.

Activité : aromathérapie

Chiffres d'affaires 2014 : 70 millions d'euros (prévisionnel)

Effectif : 100 personnes

Volume d'achats : 16 millions d'euros

Effectif achats : 9 personnes