En ce moment En ce moment

[ITW] Miguel Caulliez, CPO de Nokia: "Je suis fier d'avoir l'opportunité de réinventer cette fonction"

Publié par le

>> Quelle place donnez-vous à vos fournisseurs historiques dans ce processus d'innovation? Comment les avez-vous embarqués dans un tel projet?

Notre ambition est d'embarquer notre écosystème dans ce processus ­d'innovation, et nos fournisseurs ­historiques en font partie intégrante. Je ne veux pas tomber dans le piège de "qui dit ­start-up dit plus innovant". Pour moi, un fournisseur avec qui nous réalisons un chiffre d'affaires de plusieurs dizaines voire centaines de millions d'euros peut nous apporter autant en matière d'innovation qu'une start-up, si ce n'est pas plus.

Aujourd'hui, on associe souvent les mots innovation et nouveaux business models aux start-up. Il est ­fondamental pour moi de laisser leur chance aux ­partenaires qui nous accompagnent depuis plusieurs années. Regardons notre écosystème existant, donnons aux grands groupes avec lesquels nous travaillons une chance de proposer des innovations de rupture. Je suis intimement convaincu que des grands groupes peuvent innover.

Sans compter que nos fournisseurs ont la même approche: ils s'intéressent à un écosystème beaucoup plus large. Je suis donc très intéressé de connaître les start-up qui travaillent avec mes fournisseurs.

>> Réduction d'un panel fournisseurs d'un côté pour les achats, élargissement de l'écosystème de l'autre pour apporter de l'innovation. N'est-ce pas schizophrénique?

On peut effectivement voir ça comme deux forces contraires. D'un côté, il y a la réduction des coûts et donc du panel fournisseurs qui est un des fondamentaux des achats, de l'autre côté, il y a une dynamique de globalisation qui permet à n'importe qui basé en États-Unis, en Europe, au Japon, en Chine ou ailleurs d'apporter une idée qui va révolutionner l'industrie. Il est primordial de s'ouvrir et de travailler avec ces gens-là. Gérer ces deux dynamiques contraires, rester maître de ce mouvement tout en évitant de mettre trop de structure, trouver le juste équilibre, c'est là que réside le défi. Mon objectif est d'avoir un portefeuille fournisseurs quasiment illimité!

Marie-Amélie Fenoll

Marie-Amélie Fenoll

Journaliste

Journaliste depuis près de 6 ans, j’ai rejoint l’univers des achats et de la presse professionnelle en 2010. Un nouveau monde s’est ouvert à moi sur le [...]...

Voir la fiche

La rédaction vous recommande

Par elonoore Determine

Decouvrez comment la gestion collaborative des contrats renforce le role des achats dans amelioration de la conformite et la reduction des risques [...]

Sur le même sujet