Mon compte Devenir membre Newsletters

Sous-traitance industrielle : 2015, année de la reprise ?

Publié le par

Les organisateurs du MIDEST, salon mondial de la sous-traitance industrielle, qui se tiendra du 17 au 20 novembre prochains au Parc des Expos de Villepinte, ont souhaité souligner, en amont de l'évènement, les signes encourageants de reprise.

Sous-traitance industrielle : 2015, année de la reprise ?

"Au total, l'offre de sous-traitance industrielle, toutes tailles d'entreprises confondues, s'est élevée en 2014, à près de 66,8 milliards d'euros (+0.26%)", relève le rapport du MIDEST, ajoutant que pour 2015, si le redressement était lent, il était bien là. "Toutes les prévisions publiées par les instituts de conjoncture font état d'un redressement des productions industrielles. Celles-ci devraient, par exemple, progresser de 1,5% en 2015 dans la zone Euro, dont environ 1% pour la France, 1,2% pour l'Allemagne, 1,4% pour l'Espagne ou encore de 1,7% pour l'Italie".

La 4ème révolution industrielle, c'est maintenant

Le MIDEST mettra en lumière l'Industrie du futur, 34e plan de la Nouvelle France industrielle lancée par Arnaud Montebourg fin 2013 et baptisé au départ "Plan usine du futur".

"Oui, la France avait du retard dans son investissement productif, du retard sur la robotisation. Mais dans l'impression 3D, nous sommes les meilleurs au monde, et nous sommes en pointe sur les composites et la simulation. Cela va être une belle affaire pour la France d'être le pilote de l'industrie du futur", avait expliqué François Hollande à l'occasion d'un déplacement sur le site de Figeac Aéro le 14 avril dernier.

Car l'industrie n'est en effet plus ce qu'elle était : robotisation en marche avec, dans son sillage, la réduction des risques de TMS (troubles musculo-squelettiques) donc un environnement plus sûr, des usines plus propres sans parler de la transformation numérique de l'industrie en marche également...Ce secteur a considérablement redoré son blason. "La clé maintenant, a estimé Bruno Grandjean, membre du comité de direction de la FIM [Fédération des Industries Mécaniques], c'est l'investissement dans l'humain en orientant davantage les talents vers l'industrie".

Côté accompagnement des entreprises, Benjamin Gallezot, adjoint au directeur général des entreprises (DGE), a rappelé quelques unes des aides aujourd'hui accessibles aux entreprises : programme "Robots Start PME", programmes régionaux, 2 milliards d'euros de prêt supplémentaires de la BPI, 2,5 milliards d'euros d'avantage fiscal...Objectif, a t-il rappelé : "Faire de la France une vitrine de l'industrie du futur".

Partenariats donneurs d'ordres - sous-traitants mis à l'honneur

Sujet qui sera incontournable sur l'édition 2015 du MIDEST, la relation entre donneurs d'ordres et sous-traitants, sera abordée notamment par Thierry Charles, docteur en droit et directeur des affaires juridiques d'Allizé Plasturgie ainsi que par Laurence Jacquot, directrice industrielle et R&D équipements CFAO de la société Lectra qui a collaboré avec ses sous-traitants pour maintenir l'emploi en France.

Même si d'importants problèmes persistent dans cette relation comme les délais de paiements (chantier à l'étude à Bercy) ou la propriété intellectuelle, les organisateurs ont tenu à souligner qu'il existe aujourd'hui un très grand nombre de cas où client et fournisseur ont su collaborer pour élaborer une véritable stratégie gagnant-gagnant.

Le MIDEST 2015 en chiffres

- Du 17 au 20 novembre au parc des expositions de Paris Nord Villepinte

- 10 secteurs représentés

- Exposants : 1700 venus d'une quarantaine de pays

- Visiteurs : 40 000 professionnels attendus venus de 70 pays