Mon compte Devenir membre Newsletters

"La mise en commun des cultures finances et achats est positive"

Publié le par

En 2014, la Ville de Paris a créé une direction des finances et des achats, fusionnant les directions achats et finance. Cette nouvelle organisation permet de mieux estimer l'apport des achats au budget, mais aussi d'apporter un éclairage des acheteurs lors de la constitution du budget.

'La mise en commun des cultures finances et achats est positive'

Pourquoi avoir décidé de créer une direction commune des finances et des achats ?

Guillaume Robert, directeur finance et achats de la Ville de Paris : Les achats représentent un quart du budget de fonctionnement hors masse salariale de la collectivité parisienne, soit de l'ordre de 1,3 milliard d'euros annuels. Leur impact sur les grands équilibres budgétaires est donc important. Par ailleurs, la mise en commun des cultures des deux directions est positive. Cela permet dans un premier temps d'intégrer les grands enjeux budgétaires afin que les acheteurs les fassent valoir aux directions métiers, en parallèle de la volonté de répondre à leurs besoins opérationnels. Cela donne également la capacité aux budgétaires de questionner les besoins et d'ouvrir une possibilité ­d'arbitrage en cas de risque de surqualité.

Quels bénéfices observez-vous à la création de cette direction commune ?

David Cauchon, sous-directeur achats de la Ville de Paris : Avant la création de la direction finance et achats, en 2014, la direction finance et la direction achats étaient distinctes et avaient un dialogue de gestion séparé. Depuis 2014, les activités achats et finance bénéficient d'un dialogue de gestion unique, ce qui permet de créer du lien et de la cogérence. Nous avons notamment mis au point une traduction des gains achats en gains budgétaires afin d'objectiver les gains réalisés grâce aux achats et de les retranscrire dans le budget. Or, cela est important en ces temps de diminution des dotations aux collectivités : l'aggravation de la contrainte budgétaire nous fait davantage parler d'économies et il est intéressant de mettre en avant les économies réelles réalisées grâce aux achats.

Par ailleurs, les achats participent à certaines réunions budgétaires et apportent leur éclairage sur la façon dont sont menés les marchés. Ce qui permet aux budgétaires d'avoir tous les éléments en main pour comprendre la façon dont sont exécutés les contrats. Au sein de la direction finance et achats, les acheteurs et les budgétaires discutent entre eux, ce qui apporte davantage de cohérence et de pertinence.

Enfin, pour donner un résultat chiffré : depuis la création de la direction, le nombre d'offres sur nos appels a augmenté d'une unité par appel d'offres en moyenne. En effet, les appels d'offres sont désormais mieux organisés. Surtout, lorsqu'ils sont infructueux, nous nous posons des questions et interrogeons les candidats pour éclairer le futur.

Lire la suite page 2- Quelle organisation au sein de la direction ?