Mon compte Devenir membre Newsletters

L'actualité des achats en bref

Publié le par

Chaque semaine, nous vous proposons de picorer dans notre revue d'informations brèves et sympathiques ! Rendez-vous chaque vendredi.

L'actualité des achats en bref

Métier

- IBM France a été condamné à payer 6,67 millions d'euros à la MAIF - La Cour d'Appel de Bordeaux a condamné IBM à verser 6.67 millions d'euros à la MAIF après cinq ans de procédures judiciaires autour d'une solution de gestion de la relation client qui n'a jamais vu le jour. Nos confrères de 01Business reprennent l'historique de cette affaire débutée en décembre 2004. "D'après le contrat signé en 2004, IBM s'engageait, sur la base d'une obligation de résultat, à la fourniture d'une solution clé en main dans un délai déterminé et pour un montant de 7,3M€. Mais les difficultés, les retards et les dérapages financiers se sont accumulés..."

- La supply chain a sa chaîne Youtube. Supplyweb a lancé sa chaîne Youtube. Une communication peu courante dans l'univers de la logistique. Avec plein de fiches pratiques comme celle-ci :


Doc et It

- Cloudwatt repris à 100% par Orange - Nos confrères du JDN nous apprennent que Cloudwatt est repris à 100% par Orange. "Déjà actionnaire de Cloudwatt à hauteur de 44%, Orange vient de finaliser la reprise des parts détenues par Thales (22,2%) et la Caisse des Dépôts et consignations (33,3%) dans le cloud souverain. Initialement, les trois acteurs avait injecté 225 millions d'euros (dont 75 millions par l'Etat) pour créer Cloudwatt. Orange annonce reprendre l'ensemble des 90 salariés de la société."

- A quoi sert une Data Management Plateform? - A la question "Qu'est-ce qu'une Data Management Platform et pourquoi investir dans ce type de plateforme ?" Pierre Coquard, directeur associé de Data et martketing répond, "Une DPM est une solution qui permet d'enrichir le continuum VRM- PRM - CRM de manière optimale", dans une interview publiée sur le site de CCM Bnechmark.

- BYOD et sécurité : la roulette russe - Dans une chronique parue sur lejournaldunet.com, le chroniqueur Christian Hindre signe un article intitulé "BYOD et sécurité : les entreprises jouent à la roulette russe avec les apps mobiles". Il explique que "Lorsque les entreprises déploient leurs stratégies de BYOD, la plupart des DSI et des dirigeants ignorent que beaucoup d'applications mobiles sont autorisées par défaut à accéder aux systèmes et aux données de l'entreprise ; et qu'elles favorisent par conséquent des comportements à risque pouvant compromettre la sécurité et les règles internes relatives à la confidentialité des données".


Environnement de travail

- Unilever s'installe dans le plus grand bâtiment à énergie positive de France - "Le géant des biens de grande consommation vient d'inaugurer son nouveau siège, baptisé "Green Station " et réalisé par Bouygues Immobilier. C'est l'un des deux bâtiments qui composent l'ensemble Green Office Rueil, soit la plus grande opération tertiaire à énergie positive en France", relate BFM TV ." Laurent Fabius, ministre des Affaires Étrangères, s'est même déplacé, jeudi 16 mars au matin pour l'occasion. Il faut dire que le nouveau siège d'Unilever fait écho à la tenue à Paris de la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. François Bertière, Président-directeur général de Bouygues Immobilier s'en est d'ailleurs félicité."

- Management de l'énergie : les entreprise française, à la traîne - "D'après l'Afnor, les entreprises qui mettent en place un système de management de l'énergie certifié ISO 50001 observent une diminution de leur facture énergétique de l'ordre de 10,4%. Mais malgré des retours d'expérience plutôt positifs, elles sont encore peu à se lancer, relate un article publié sur ActuEL'HSE. La preuve: "Aujourd'hui, sur les 4 000 certifications ISO 50001 (système de management de l'énergie) délivrées dans le monde, seulement 80 concernent des entreprises françaises.

Fleet management

- Intelligence artificielle des voitures - Selon le p-dg de Tesla, Elon Musk, dans un article publié sur lemonde.fr, "un passage généralisé aux voitures conduites par une intelligence artificelle prendra environ vingt ans. Ces propos ont surpris le journaliste qui rappelle que "Elon Musk fait pourtant partie d'un groupe d'industriels et de scientifiques ayant lancé en 2014 un appel pour dénoncer les dangers de l'intelligence artificielle. Il estime cependant que les logiciels capables de conduire une voiture ne sont pas plus dangereux que les systèmes régissant aujourd'hui les ascenseurs."

- Le convoyage avec DriiveMe - Le leader de la location de véhicule à 1 euro, driiveme.com, ouvre sa plateforme de covoiturage à tous les propriétaires de véhicules et, donc, aux professionnels. La solution s'adresse notamment aux loueurs, "pour e´quilibrer leur parc automobile", aux concessionnaires, "afin de re´duire les de´lais de livraisons et d'optimiser les ventes", aux assureurs et socie´te´s d'assistance, "pour le rapatriement des ve´hicules de leurs clients" et à toutes entreprises qui disposent de flottes d'automobiles "pour leurs salarie´s a` qui l'offre de DriiveMe peut alors permettre la livraison des ve´hicules pour les collaborateurs".

- La voiture à hydrogène arrive - Début mars, DHL Express France a participé à un test grandeur nature d'utilitaires combinant électricité et prolongateur d'autonomie à l'aide d'une pile à hydrogène : projet HyWay. C'est une première dans le monde : le véhicule expérimenté par DHL Express fait en effet partie d'un vaste projet, notamment soutenu par l'Ademe, impliquant une flotte d'une cinquantaine de voitures testées en Rhône-Alpes. Durant 18 mois, DHL Express va ainsi utiliser une Renault Kangoo ZE dont le dispositif électrique est complété par une pile à combustible hydrogène conçue par l'entreprise grenobloise Symbio FCell. Ce mix énergétique électricité / hydrogène porte l'autonomie du véhicule de 120 à plus de 300 km et va permettre à DHL Express de livrer ses clients du centre-ville lyonnais sans rejet de CO2 et sans nuisance sonore sur le dernier kilomètre.


Travel et meetings

- Uber a un plan pour devenir indispensable. Nos confrères du Figaro Economie développent le plan de Uber pour devenir indispensable lors des trajets en ville. Comment? "L'entreprise de transport personnel pourrait bien étendre sa domination en envahissant un nouveau terrain: les autres applications de votre téléphone. Dans un billet de son blog officiel, la société a annoncé à l'ensemble des développeurs une nouvelle fonctionnalité de son API, l'interface qui permet à Uber de dialoguer avec les autres applications. Comme vous pouvez demander à vos amis Facebook des vies depuis Candy Crush, vous pourrez commander un trajet Uber depuis une autre application. Jusqu'à présent, il fallait passer pour l'application de Uber pour héler virtuellement un chauffeur affilié à la société. Cette limite est aujourd'hui dépassée."

- La nouvelle cabine moyen-courrier de Air France - Le premier Airbus équipé de la nouvelle cabine moyen-courrier d'Air France s'est posé le 18/03/2015 après-midi sur le tarmac de Roissy en provenance de Toulouse", raconte un journaliste de Businesstravel.fr. "La nouvelle cabine moyen-courrier est un projet important pour Air France qui a investi 50 millions d'euros pour déployer 7800 fauteuils : "il nous fallait reprendre des parts de marché sur les compagnies low-cost. Car même si on reste globalement dominant au départ de la France, les low-costs ont lancé des offres ciblant les voyageurs d'affaires ces dernières années. 24 A319 seront dotés de cette nouvelle cabine d'ici fin juin 2015 et 25 A320 d'ici fin 2016", assure Alain-Hervé Bernard, girecteur général adjoint activité passage moyen-courrier chez Air France. Pour améliorer la fidélité de ses voyageurs fréquents, la Business sera désormais dédié uniquement aux voyageurs titulaires d'un billet Business à compter du 1er avril 2015."