Mon compte Devenir membre Newsletters

L'acheteur de demain : la peur du changement freine l'évolution du métier

Publié le par

La fonction est appelée à changer, à remonter dans la chaîne de valeur de l'entreprise. Toute la communauté des décideurs achats en est persuadée mais les évolutions concrètes peinent à émerger. Voici quelques pistes de réflexion supplémentaires.

L'acheteur de demain : la peur du changement freine l'évolution du métier

Quel profil pour l'acheteur de demain? Vaste question, lancée lors du dernier atelier du Club Achats animé par Hortense Troupeau, ancienne directrice achats dans les télécoms aujourd'hui consultante spécialisée dans le coaching achats et fondatrice du cabinet Strella, qui a donné lieu à un débat animé.

En effet, l'évolution de la fonction d'un rôle opérationnel à un rôle plus stratégique est un sujet qui fait vibrer la communauté achats depuis quelque temps. Mais la phase de transition traîne en longueur voire n'a pas commencé pour certaines entreprises. Il faut bien évidemment modérer ce propos en soulignant que l'évolution de la fonction achats dépend énormément de la maturité de l'entreprise, de sa taille et de son secteur d'activité. Néanmoins le constat général est tout de même que les choses changent lentement.

On parle beaucoup de co-construction,de création de valeur mais la réalité du quotidien est encore consacrée au reporting (SRM, contrat gestion du risque...). "Les directions achats passent 80% de leur temps à piloter des outils qu'on a empilé sans chercher à les rationaliser, déplore un responsable achats dans la salle. Tout cela a fait des achats une fonction sédentaire, assez administrative avec des processus achats longs et lourds alors que nous devrions être dans la relation et l'interaction!"

Lire la suite en page 2