Mon compte Devenir membre Newsletters

Vers des achats publics plus responsables ?

Publié le par

Le premier appel à projet "Zéro gaspillage, zéro déchet", qui s'inscrit dans le cadre du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, offre aux directions achats l'opportunité de rationaliser leurs politiques.

Vers des achats publics plus responsables ?

L'appel à projet, lancé le 30 juillet dernier par la ministre de l'Écologie, du développement durable et de l'énergie, Ségolène Royal, intitulé "Zéro gaspillage, zéro déchet ", place les directions achats au coeur de la problématique des achats responsables et durables. Afin de rationaliser leurs politiques achats, les territoires désireux de se lancer dans l'aventure devront montrer pattes vertes en réduisant au maximum leur production de déchets. Comment ? En évitant à la fois le gaspillage alimentaire (n'acheter que les quantités nécessaires, veiller aux dates de péremption, cuisiner les restes), miser sur l'achat de produits à longue durée de vie (solides, réparables ou produits d'occasion) et en abandonnant les renouvellements prématurés de denrées. Enfin, la revente, donation d'objets, location ou encore prêt, partage et systèmes de consigne - plus que jamais dans l'ère du temps pour les particuliers - devront également faire leur nid côté entreprises, via la mise en place de politiques achats responsables et le développement de l'écoconception. À la clé ? Une image de territoire responsable, durable et engagé, une attractivité boostée et des politiques d'achats optimisées.

Candidature avant le 26 septembre

Les collectivités susceptibles d'être candidates sont invitées à manifester leur intérêt pour la démarche d'ici le 26 septembre auprès de l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de maîtrise de l'énergie,opérateur de cet appel à projets, qui pourra accompagner leurs premières réflexions. Le cahier des charges sera rendu public dans quelques jours et permettra aux collectivités intéressées d'élaborer un dossier en lien avec les services de l'Ademe, pour une remise des projets le 14 novembre 2014. Un jury composé de représentants de collectivités territoriales, d'associations environnementales et des pouvoirs publics, identifiera ensuite les 20 " territoires zéro déchet " retenus et leur présentation publique aura lieu le 19 décembre prochain. Pour les aider dans cette démarche ambitieuse, un soutien financier est prévu - un fonds spécial de 1,5 milliard d'euros a ainsi été créé - pour les aider à réaliser une étude de faisabilité et mettre en place une animation territoriale sur les trois prochaines années. Côté entreprises,la BPI (Banque publique d'investissement) accordera chaque année d'ici à 2017, 800 millions de prêts aux PME développant des énergies renouvelables et proposera aussi, à hauteur de 340 millions, des "prêts verts" pour les entreprises industrielles s'engageant dans des projets d'efficacité énergétique.