Mon compte Devenir membre Newsletters

TDA 2018 - Claire Brabec-Lagrange ou la professionnelle de la transformation achats

Publié le par

Claire Brabec Lagrange, Strategic Sourcing & Supply Director at Engie n'est jamais aussi à l'aise que dans des environnements complexes, changeants, voire politiques, à l'époque des fusions, des changements de gouvernance et des plans de performance qui ont façonné son parcours.

TDA 2018 - Claire Brabec-Lagrange ou la professionnelle de la transformation achats

Claire Brabec arrive les cheveux mouillés à son rendez-vous matinal, sans maquillage mais un grand sourire aux lèvres. Elle sort de la salle de sport où, accompagnée par un coach, elle apprend à "ménager la monture, tout en poussant ses capacités de récupération". Elle se prête à l'interview avec beaucoup de gentillesse. Toute en simplicité. Mais qu'on ne s'y trompe pas. Ce petit bout de femme a une énergie forcenée et une poigne de fer qui lui ont permis de réussir moult plans de transformation achats dans des environnement complexes, changeants et très politiques. Elle n'est jamais aussi à l'aise qu'à l'époque des fusions, des changements de gouvernance, des plans de performance qui ont façonné son parcours en la challengeant, elle et ses équipes. Equipes qu'elle affectionne tout particulièrement: "J'aime co-construire et j'adore quand mes collaborateurs se sentent en capacité d'innover. Mon rôle est de les motiver, de les faire grandir. Il est formidable de pouvoir se reposer sur une équipe qui fonctionne bien." Dans l'aviron, qu'elle pratique, elle retrouve ce travail de synchronisation qui l'enthousiasme.

Mais repartons du début. Claire a commencé chez IBM, en 1985, en tant que commerciale, après une formation d'ingénieure. Pendant 10 ans, elle a eu la chance de faire plusieurs métiers du commercial, au marketing. D'abord en charge de grands comptes informatiques à qui elle vendait de la technologie de grands systèmes et de réseaux... elle a ensuite voulu travailler avec des PME "pour avoir accès aux patrons, et leur parler d'applications qui pourraient leur apporter un vrai service et de la valeur ajoutée". Son intérêt pour les PME ne s'est jamais démenti : Claire est notamment à l'origine de la charte des bonnes pratiques entre donneurs d'ordres et PME. Aujourd'hui, elle contribue au dispositif "accélérateurs ETI" lancé par la BPI en tant que membre d'un advisory board. "Une posture très différente: il faut conseiller, accompagner et non pas faire."

Claire carbure au mouvement perpétuel. Elle rejoint, en 1995, le service achats de IBM, en charge des business services puis, 2 ans après, la direction des achats généraux chez Bull dont elle devint la directrice des achats en 2000. Professionnalisation et transformation des achats sont menés à bien. Alors que Bull se recentre sur ses activités, elle quitte en 2001, pour rejoindre la JV Matra-Nortel spécialisées dans les communications sécurisées pour structurer une fonction achat stratégique. Claire vit la mutation de Matra Défense en EADS Telecom, puis EADS Défense & Security Systems, le groupe EADS où elle restera 5 ans. "J'ai été rompue aux carve-out et fusions dans ce groupe en création, avec une gouvernance franco-allemande et très politique". En 2005, Thalès lui propose sa direction achats groupe avec l'objectif de délivrer plus de performance. Claire propose rapidement au Comex un plan de mise en oeuvre des leviers clé de performance : le category management sur les grands segments d'achats directs, la création d'un service partagé achats généraux et la gestion de la relation avec les fournisseurs cibles de Thales.

Lire la suite en page 2: Faire des achats un véhicule d'intégration pour GDF-Suez