Mon compte Devenir membre Newsletters

Revue de presse achats (semaine du 9 au 13 octobre)

Publié le par

Vous n'avez pas eu le temps de surfer sur le Web cette semaine? Pas de souci. Voici une compilation d'articles (très intéressants!) parus sur le Net, qui ont trait aux achats et à leur écosystème, ou à votre fonction de manager et carrière.

Revue de presse achats (semaine du 9 au 13 octobre)

Leclerc : ses méthodes de brute pour faire plier les fournisseurs

Si Leclerc obtient de tels résultats, c'est selon eux parce qu'il martyrise les multinationales et les petits producteurs. Difficile de prouver qu'il paie 2 à 3% en dessous de la moyenne du secteur comme l'avancent les experts. Mais sous couvert d'anonymat, quelques industriels confirment. "En dix ans, j'ai augmenté mes prix de 20%, mais de 15% seulement chez Leclerc", explique un vendeur de biscuits. Bien sûr, le poids du leader et sa croissance jouent beaucoup dans sa capacité à négocier. Mais pas seulement.
Premier atout : ici, ce sont les adhérents Leclerc eux-mêmes, propriétaires de leur magasin, qui négocient en direct avec les industriels. "Ils défendent leur beefsteak et ça fait toute la différence, explique le consultant Olivier Dauvers. Autre atout, Leclerc n'hésite pas à réinterpréter la loi pour la tourner à son avantage. Le Ticket Leclerc en 2000, un bon d'achat qui détournait l'esprit de la loi Galland sur la revente à perte, les NIP, ces promotions en magasin refacturées aux industriels, ou encore cette façon d'inverser le rapport de force en imposant ses conditions générales d'achat face aux conditions générales de vente des industriels...

>> Lire l'article complet sur le site de Capital

"On arrive souvent aux achats par hasard"

Rares sont les cadres qui rêvaient, enfants, de devenir acheteurs : "C'est clair que ça fait moins rêver que pompier ou vétérinaire", admet volontiers Hugues Poissonnier, professeur au sein du Mastère Spécialisé Management de la Fonction Achats de Grenoble Ecole de Management. Ce métier, qui souffre d'un déficit de reconnaissance, est souvent identifié sur le tard par des candidats à la reconversion... Ce qui est loin d'être un problème, au vu de l'ouverture de la fonction à des profils variés. "J'ai de nombreux exemples de candidats venus faire une formation après avoir discuté avec un collègue acheteur. On se dit, tiens, c'est sympa ce métier. Et on arrive souvent aux achats par hasard", confie Hugues Poissonnier.

>> Lire l'article sur Cadremploi

"Les Idées-clés Achats s'appuient sur l'expérience des professionnels"

Sophie Demaison est directeur des achats et services généraux à l'hôpital Marie Lannelongue, au Plessis-Robinson. A l'occasion de la parution des fiches "10 idées-clés" sur le site de l'ANAP, elle revient sur les travaux du cercle Performance achats. "J'ai rencontré l'ANAP pour réaliser la cartographie et diagnostic de nos achats. Elle nous a ainsi aidés à réaliser cette tâche, ce qui m'a permis de structurer et de définir le périmètre d'action de la direction des achats au sein de mon établissement. Depuis que je participe au groupe, je reçois en outre bien plus d'informations que par le passé, dans le domaine des achats ainsi que dans d'autres domaines. L'ANAP rend ainsi des services précieux aux professionnels que nous sommes, notamment dans le domaine de la formation. "

>> Lire l'article complet sur le site de l'ANAP

Fleet

La poste allemande va tester des camions autonomes pour la livraison du courrier

Le fabricant de processeurs graphiques Nvidia va équiper les camions électriques de la Deutsche Post DHL dès 2018. De quoi permettre l'apprentissage de la voiture à partir de son environnement, tel que perçu par ses capteurs. L'enjeu est ainsi d'apprendre aux camions de la Deutsche Post à définir seuls leur itinéraire à partir d'une adresse d'arrivée, et à se garer en toute autonomie en attendant qu'un être humain récupère leur chargement. Pour le livreur allemand, c'est l'occasion de résoudre le problème du dernier kilomètre, auquel se heurtent les transporteurs depuis longtemps. En effet, il est paradoxalement plus coûteux d'assurer la livraison de proximité ("du dernier kilomètre") que de faire voyager les produits sur de grandes distances d'un centre de logistique à un autre.

>> Lire l'intégralité de cet article sur le site de Sciences et Avenir

Quatre fois moins de PV avec les voitures de société

Avant que la loi ne soit adoptée, 2 millions de points n'étaient pas retirés chaque année parce que les entreprises refusaient de dénoncer leurs salariés. "Tous les DRH que nous avons rencontrés disent que la loi a produit ses effets car elle a permis de réduire de quatre à cinq fois le nombre de PV gérés par leur société", souligne le délégué interministériel à la sécurité routière, Emmanuel Barbe. Encore faut-il que les sociétés jouent le jeu. D'après un sondage réalisé par la société d'assurances MMA en mai, 50 % seulement des patrons appliquent la règle de la "désignation" du salarié en infraction. De peur notamment que leurs chauffeurs ne finissent par perdre tous leurs points et ne puissent plus travailler, certaines entreprises préfèrent encore payer l'amende.

>> Lire l'article complet sur le site du Parisien

La ville de Paris veut atteindre la fin du thermique en 2030

La fin des véhicules thermiques pour 2040, c'est ce qu'a annoncé Nicolas Hulot, le ministre de la Transition écologique et solidaire lors de la présentation de son Plan climat en juillet 2017. Une annonce qui n'est pas passée inaperçue à la mairie de Paris. Dans un communiqué diffusé jeudi 12 octobre, la capitale prend même de l'avance sur les dates annoncées par Nicolas Hulot. Ainsi, Paris espère atteindre la fin du diesel en 2024 et la fin de l'essence en 2030. "La sortie du diesel et de l'essence [doit intervenir] plusieurs années avant en zone urbaine, et en particulier dans les grandes villes, précise le communiqué. Ce cap tient compte de façon pragmatique de l'évolution de plus en plus rapide du secteur des transports ces dernières années."

>> Lire l'article complet sur le site de l'Automobile L'Entreprise

Le juteux marché des batteries électriques

Chinois, Américains et Français se partagent ce marché en pleine expansion. Compétition féroce et enjeux environnementaux les départageront.
Un marché fabuleux, qui se chiffre en centaines de milliards de dollars. Les perspectives de croissance sont gigantesques : deux millions de batteries ont été vendues en 2016, mais les experts prédisent six millions dans trois ans. Une guerre économique fait rage, guerre que les Français ont déjà perdue car ils n'y ont pas cru. Pourtant, c'est bien un Français, Michel Armand, qui a inventé en 1980 la batterie au lithium qui équipe aujourd'hui la plupart des voitures électriques.

>> Lire l'article complet sur le site de France Inter

Environnement de travail

Combien coûte un poste de travail en 2017 ?

L'édition 2017 des indicateurs Buzzy Ratios de l'Arseg vient de paraître ! À partir de ces nouvelles données, l'association dévoile et analyse les principaux poste de coûts liés à l'environnement de travail. Avec 12 655 € par poste installé (15 080 € en intégrant le poste voyages et déplacements professionnels), le coût global du poste de travail reste relativement stable. L'année dernière il s'élevait en effet à 12 352 € (15 318 € en intégrant le poste voyages et déplacements professionnels).

>> Lire l'article complet sur Workplace

IT

Entre l'IoT et les systèmes ERP, les frictions s'accroissent

L'Internet des objets est la nouvelle frontière. Toutefois, les générations de systèmes ERP n'ont pas été conçues pour gérer les réseaux mondiaux de capteurs et de terminaux. Et ce n'est pas la menace des accès indirects qui incitera les entreprises à s'appuyer sur l'ERP pour adopter l'IoT et mener leur transformation numérique. "Cela signifie que 84% des entreprises industrielles sont confrontées à une déconnexion entre les données des terminaux connectés et la prise de décision et les opérations stratégiques, limitant le potentiel de transformation numérique de l'IoT" affirme l'auteur d'un rapport IFS.

>> Lire l'article complet sur le site de ZDNet

"La fin du RTC est une formidable opportunité pour les entreprises"

Philippe Houdouin, président-directeur général de Keyyo, spécialiste de la téléphonie sur IP, considère que la fin programmée du réseau RTC ne doit pas être considérée comme une menace, bien au contraire, à condition de devancer l'appel. "C'est l'occasion de se doter d'une solution résolument contemporaine, évolutive, simple à déployer et offrant un modèle économique très pertinent. Il faut bien comprendre que la Cloud téléphonie, c'est la capacité à doter ses collaborateurs d'une solution qui n'est plus seulement un téléphone : c'est une véritable plate-forme de communications qui leur offre davantage de souplesse, de fonctionnalités et de services. Pour l'entreprise, c'est une facturation maîtrisée et connue à l'avance, une solution qu'elle peut adapter en temps réel à l'évolution de son activité et de ses effectifs, et surtout dont elle bénéficie de toutes les évolutions. Une téléphonie en mode SaaS, capable d'accompagner les utilisateurs dans tous les aspects de leur vie professionnelle."

>> Lire l'intégralité de l'interview sur le site de ZDNet

RSE

Vers une économie de "l'increvable"

L'économie circulaire a le vent en poupe : l'écoconception promet de minimiser l'impact de la production, d'assurer la durabilité des produits par la modularité et la réparation et, enfin, de recycler intégralement les matériaux dans une logique zéro déchet. De nombreuses firmes s'engouffrent dans ce qui est aussi un filon marketing, tel Seb qui a lancé un nouveau logo "réparable 10 ans", présent sur tous ses articles, avec l'objectif de dépasser le niveau d'un demi-million d'appareils réparés par an. Pour autant, l'impact économique de ce type d'initiative reste modeste. C'est avec l'émergence des nouvelles technologies et modèles économiques de partage que l'économie circulaire promet de prendre son envol. Par exemple, qui sait qu'un moteur de véhicule électrique comprend une vingtaine de pièces, contre plus de 1.000 pour un moteur à explosion classique ?

>> Lire l'article complet sur le site des Echos

L'autoroute prépare sa révolution

L'association Pack2Go Europe regroupant les principaux fabricants européens d'emballages alimentaires, de boissons et de services et EcoVadis, la première plateforme mondiale de mesure des performances environnementales, sociales et éthiques, pionnière dans l'évaluation des risques pour les chaînes d'approvisionnement mondiales, lancent un programme inédit. "Les entreprises de Pack2Go Europe sont connues pour fabriquer des produits sûrs et de grande qualité, et pour intégrer les pratiques sociales et environnementales dans leur fonctionnement", explique Mike Turner, de l'entreprise International Paper Foodservice Europe et président de Pack2Go Europe "Grâce à notre nouveau partenariat de reporting et de notation avec EcoVadis, nous mettrons en valeur cet engagement aux yeux du monde entier".

>> Lire le communiqué complet sur le site d'Ecovadis

Commande publique

Marchés publics de mobiliers urbains : le non-respect du règlement local de publicité entraîne l'annulation de la procédure !

La ville de Paris a lancé une procédure de passation d'une concession de services relative à l'exploitation de mobiliers urbains d'information supportant de la publicité. Après s'être portée candidate, la société requérante a renoncé à présenter une offre et a demandé à la ville de déclarer la procédure sans suite. Après la désignation de l'attributaire, ladite société a décidé de saisir le juge du référé précontractuel du Tribunal administratif de Paris qui a annulé la procédure au motif pris du non-respect par les documents de la consultation du règlement local de publicité interdisant toute publicité lumineuse autre que la publicité par projection ou transparence (TA Paris, Ord. 21 avril 2017, Sté Extérion Média France, n°1704976). En cassation, le Conseil d'Etat a décidé de confirmer cette solution.

>> Lire l'article sur le site du cabinet d'avocat Palmier Brault Associés

Management

10 conseils pour perfectionner votre management

Diriger une équipe n'est guère une évidence. Votre management doit permettre à chacun de vos salariés de développer son potentiel. Entre valorisation, écoute et flexibilité... 10 conseils pour perfectionner votre management par Dynamique Mag. Rien de révolutionnaire, mais des basiques qu'il convient de ne jamais perdre de vue: 1 - Discutez au moment opportun / 2 - Mettez-vous à la place de vos collaborateurs / 3 - Soyez à l'écoute / 4 - Faites preuve de reconnaissance / 5 - Faites preuve d'exemplarité / 6 - Adaptez-vous à vos collaborateurs / 7 - Encouragez la prise d'initiatives / 8 - Soyez explicite dans vos attentes pour mieux communiquer / 9 - Des réunions de qualité, rien ne sert d'en abuser / 10 - Ne résolvez pas les problèmes de vos collaborateurs à leur place.

>> Lire l'article complet sur le site de Dynamique Mag

Développement personnel ... et autres news

Bien réussir sa prestation orale

Stress et panique vous gagnent avant de commencer votre prestation ? Ou vous vous rendez simplement compte, malgré un sujet que vous jugiez intéressant, que votre public baille, le regard perdu dans le vide ? Éviter ce type d'incident est pourtant plus simple qu'il n'y paraît. Entre préparation, exercices et conseils..., Dynamique Mag propose un guide pour devenir un excellent orateur.

>> Lire l'article complet sur le site de Dynamique Mag

L'égalité entre les femmes et les hommes passe-t-elle aussi par l'écriture ? C'est le postulat de celles et ceux qui défendent une écriture dite "inclusive". Un type de graphie qui prône des règles grammaticales plus neutres, visant à respecter l'égalité entre les sexes. Portée au départ par les mouvements féministes, cette façon d'écrire, en rendant visibles le féminin et le masculin, commence à émerger dans le débat public. Non sans controverse. Peut-être l'avez-vous déjà croisée au détour de vos lectures, le "point milieu". Exemple : "les candidat·e·s à la présidentielle". Ou peut-être avez-vous été désigné·e comme "électrices et électeurs". Dans les deux cas, il s'agit d'écriture inclusive.

>> Lire l'article complet sur le site du Monde Société

Un nouveau système de vélos en libre-service à Paris

Vous en avez marre des Velib' encombrants et des stations de vélos vides ou surchargées? Le concept Gobee.bike est un nouveau service de vélos urbains qui entend donner plus de libertés à l'utilisateur, en lui permettant de laisser le deux-roues emprunté où il le souhaite. Déjà présent à Lille, ce dispositif s'attaque désormais à la capitale.

>> Lire l'article complet sur le site Le Bonbon