Mon compte Devenir membre Newsletters

Revue de presse achats (Semaine du 13 au 17 novembre)

Publié le par

Vous n'avez pas eu le temps de surfer sur le Web cette semaine? Pas de souci. Voici une compilation d'articles (très intéressants!) parus sur le Net, qui ont trait aux achats et à leur écosystème, ou à votre fonction de manager et à votre carrière.

Revue de presse achats (Semaine du 13 au 17 novembre)

Risque fournisseur: Renault épinglé par Amnesty International sur son cobalt

Un rapport de l'ONG Amnesty International, paru le 15 novembre, révèle que Renault se fournirait en cobalt auprès de mines où travailleraient des enfants. "Nos premières enquêtes ont montré que le cobalt extrait des mines par des enfants et des adultes dans des conditions épouvantables en République démocratique du Congo (RDC) est utilisé dans les chaînes d'approvisionnement de certaines des entreprises les plus connues au niveau mondial", explique Seema Joshi, spécialiste à Amnesty International de la responsabilité des entreprises en matières de droits humains. Le français Renault n'a pas rendu publiques les informations sur les fournisseurs qui s'occupent de la fusion et du raffinage du cobalt, et a indiqué à l'ONG "qu'elle s'en tient au certificat d'origine de son fournisseur en cobalt". Toutefois, dans un courrier envoyé à Amnesty International, le 27 octobre, le constructeur automobile précise qu'il a demandé aux fournisseurs d'être en conformité avec les règles et le droit international. "S'ils suspectent que les minerais avec lesquels ils travaillent ne sont pas "responsables", ils doivent changer d'approvisionnement et trouver des sources alternatives", précise ainsi Bruno Moustacchi, responsable risques fournisseurs chez RNPO (Renault-Nissan Purchasing Organization).

>> Lire l'intégralité de l'article sur le site du Monde

Achats responsables: les leaders de l'industrie cosmétique se mobilisent

Quatre leaders de l'industrie cosmétique - Clarins, Coty, L'Oréal et le Groupe Rocher - en partenariat avec EcoVadis lancent la Responsible Beauty Initiative (RBI) qui vise à encourager les démarches RSE tout au long de leur chaîne d'approvisionnement. Dans ce cadre, trois objectifs ont été fixés: déterminer une conception commune de la performance durable dans l'industrie cosmétique, mutualiser les bonnes pratiques et processus d'approvisionnement durable et tirer parti d'outils communs pour améliorer la performance RSE des fournisseurs. EcoVadis sert de socle commun pour l'évaluation des fournisseurs. La plateforme permet le partage des fiches d'évaluation à tous ses adhérents et permet aussi de faire des benchmarks et des classements de performance RSE.

>> Lire l'article complet sur le site de LSA Commerce & Consommation

Normes, construction, relation avec l'administration: que va changer le projet de loi "droit à l'erreur"?

Rebaptisé "projet de loi pour un État au service d'une société de confiance", le texte vient d'obtenir, après un second passage devant le Conseil national d'évaluation des normes (CNEN), l'avis favorable de cette institution. Il pourrait bien révolutionner les rapports entre l'administration et les entreprises, et modifier en profondeur le droit de la construction. Le texte habilite notamment le gouvernement à prendre, par ordonnance, d'une part - et de manière provisoire dans l'attente d'une seconde ordonnance - des mesures autorisant les maîtres d'ouvrage de bâtiments à déroger à certaines règles de construction s'ils apportent la preuve de l'atteinte de résultats équivalents aux règles auxquelles il est dérogé.

>> Lire l'article très détaillé du Moniteur, qui analyse le projet de loi

Délais de paiement: trop de factures de PME bloquées en France

De janvier à juin, 14% des notes des PME se sont retrouvées coincées chez leurs donneurs d'ordres. C'est ce que révèle la première édition du baromètre élaboré par le médiateur des entreprises et la société Sidetrade.

>> Lire l'article (réservé au abonnés) sur le site du Figaro

Hausse de prix en vue pour le foie gras

En 2015 et 2016, la grippe aviaire a ravagé les cheptels de canards dans le Sud-Ouest. Résultat: la quantité produite a chuté de 38%. Les producteurs ont annoncé cette semaine que le foie gras devrait donc être plus cher d'environ 10% cette année. Selon le Comité interprofessionnel des palmipèdes à foie gras (Cifog), 3,7 millions de canards ont été abattus en raison de la grippe aviaire en 2016, une perte financière estimée à plus de 250 millions d'euros sur l'année et 540 millions sur deux ans.

>> Lire l'article complet sur le site des Échos

Les acteurs de l'alimentation signent une charte d'engagement

La charte d'engagement "pour une relance de la création de valeur et pour son équitable répartition au sein des filières agroalimentaires françaises" a été signée le 14 novembre par les différents acteurs de l'agroalimentaire et de la distribution, en passant par l'amont et l'aval (Fnsea, Jeunes Agriculteurs, Coop de France, la Feef, l'Ania, la FCD et les différentes enseignes comme Carrefour, Système U, Aucha, Intermarché, Casino, ou Leclerc). Selon le texte de la charte, les signataires s'engagent à "mettre en oeuvre, dès les négociations commerciales qui se sont ouvertes le 1er novembre, les principes des propositions économiques issues des travaux des premiers ateliers des États généraux de l'alimentation et actés par le Président de la République dans son discours de Rungis du 11 octobre 2017", c'est-à-dire "promouvoir, dans ce cadre, une contractualisation fondée sur la construction des prix à partir de l'amont, prenant en compte les coûts de production des produits agricoles, dans un contexte de marchés mondiaux concurrentiels, ainsi que la volatilité des marchés agricoles, et assurant la répercussion à chaque maillon de la filière de la fluctuation dûment constatée des prix des produits bruts".

>> Lire l'article complet sur le site de LSA Commerce & Consommation

Vers un caoutchouc naturel durable?

Une entreprise sur quatre juge que son activité pèse sur l'environnement, selon une étude de l'Insee. Celles qui causent le plus d'impacts sont souvent les premières à vouloir les atténuer. Mais leurs actions manquent de suivi dans le temps.

>> Lire l'article sur le site des Échos

RSE : 3 niveaux d'engagement créateurs de valeur

Le cabinet de conseil de directions générales Kea & Partners a identifié trois niveaux d'engagement qui constituent des leviers de performance pour l'entreprise.le cabinet de conseil en stratégie Kea & Partners a fait le choix d'appréhender la RSE d'une façon totalement transverse. "Pour accompagner les dirigeants dans le déploiement de leur démarche RSE, nous avons identifié trois niveaux d'engagement qui se révèlent créateurs de valeur : la conformité, la pérennité et la contribution au bien commun", déroule Benoît Gajdos, senior partner en charge de la RSE au sein du cabinet, et directeur général de CO, cabinet de conseil en stratégie " non profit " au service de l'intérêt général.

>> Lire l'article complet sur le site des Echos Executives

Supply

Embellie du commerce maritime

Après +1,8 % en 2015, la croissance du commerce maritime mondial a accéléré en 2016 à +2,6 %, soit 260 millions de tonnes de marchandises supplémentaires transportées pour un total de 10,3 milliards de tonnes, d'après le rapport annuel sur le transport maritime, Review of Maritime Transport 2017, publié le 25 octobre, par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced). Toutefois, prévient la Cnuced, la croissance 2016 est demeurée inférieure à la moyenne historique de 3 %, enregistrée au cours des quatre dernières décennies (1974-2014).

>> Lire l'article complet sur le site du Moci

Commande publique

Le secrétaire d'État au numérique juge que "le numérique doit libérer les agents de tâches inutiles"

À quelques jours du lancement de la semaine de l'innovation publique, Mounir Mahjoubi, secrétaire d'État au numérique, a accordé une interview à la Gazette. Il souligne notamment que les outils juridiques existent pour faciliter l'innovation dans la commande publique, mais qu'une réflexion sur les achats numérique de l'État doit être menée, afin d'analyser l'architecture technique des systèmes d'information qui servent à lancer les appels d'offres. Par ailleurs, Mounir Mahjoubi insiste sur le fait qu'il faut "instiller une tolérance au risque, à l'approximation, qui va permettre d'expérimenter et d'être plus audacieux."

>> Lire l'interview complète sur le site de la Gazette

La professionnalisation des achats publics progresse

Nouvelles missions, nouvelles compétences: l'acheteur public, manager de l'acte d'achat, reste un profil rare. Le métier se cherche encore. La Gazette fait le point sur ce sujet.

>> Lire l'article complet sur le site de la Gazette

Les collectivités s'adaptent pour intégrer la culture achats

Le développement de services des achats bouscule les administrations, plus habituées à manier le droit qu'à jongler avec la performance économique. En ordre dispersé, les collectivités s'adaptent pour intégrer cette nouvelle culture.

>> Lire l'article complet sur le site de la Gazette

Transformation du métier d'acheteur: la crainte du changement reste un frein

Selon Alain Bénard, président de l'Association des acheteurs publics, "pour l'acheteur comme pour l'entreprise, la crainte du changement reste un frein". Il revient dans une interview accordée à la Gazette sur la transformation du métier d'acheteur, et les étapes qu'il reste à accomplir.

>> Lire l'interview complète sur le site de la Gazette (réservée aux abonnés)

Fleet

[Vidéo] Interview de Louis de Lamaestre, directeur B to B de Norauto, sur l'offre pro de l'entreprise

Louis de Lamaestre, directeur BtoB de Norauto, était l'invité d'Innover pour l'auto sur BFM Business. Il est revenu sur l'ouverture du premier centre Norauto dédié uniquement aux professionnels dans le Nord, confirmant les ambitions de l'entreprise sur le BtoB. Norauto prévoit par ailleurs d'ouvrir une douzaine de centres professionnels dans les deux ans.

>> Voir la vidéo sur le site de BFM Business

Carrière / RH

Vers une baisse de la retraite des cadres d'ici un an

La fusion des régimes Agirc-Arrco au 1er janvier signera la fin du principe d'intangibilité des pensions. Un coup dur pour les cadres qui verront baisser leurs pensions dès 2019. La garantie minimale de points (GMP) sera supprimée lors de la fusion programmée des caisses Agirc et Arrco, ce qui est particulièrement pénalisant pour les agents de maîtrise. Mais surtout, le nouveau système aura la faculté juridique de faire varier le niveau des pensions dans l'hypothèse de la survenue d'un déficit du régime. Concrètement, la nouvelle fédération Agirc-Arrco sera en capacité de faire évoluer la valeur de service du point qui sert de référence à la détermination du montant individualisé des retraites complémentaires.

>> Lire l'article complet sur le site des Échos

Outplacement: le témoignage de 4 cadres

Quatre cadres racontent comment ils ont vécu leur accompagnement par un cabinet d'outplacement, et quelles sont, selon eux, les conditions de réussite pour cette période transition. Découvrez les témoignages de Marc Gonnet, cofondateur de Delight, de Thierry, Daf dans une PME industrielle, d'Annabelle Rousseau, responsable de la communication corporate chez KLB Group et de Delphine Pavy, directrice d'investissement chez Idia Capital Investissement.

>> Lire l'article complet sur le site de Cadremploi

Recrutement de cadres dirigeants: une course contre la montre

Cette année, sous l'effet d'un optimisme "macronien", la recherche de cadres dirigeants s'est fortement accélérée au retour des congés d'été, confient les professionnels. "Après la recherche de l'efficience à tout crin et des profils capables de mener les restructurations avec réduction des coûts, nous avons perçu dans les comités de direction un besoin croissant de dirigeants à l'aise avec la digitalisation, l'innovation et la transformation, avec des projets positifs", explique Pascal Gibert, chez Korn Ferry.

>> Lire l'article complet sur le site des Échos

Classement des 250 meilleurs cabinets de recrutement

Pour la première fois, Les Échos et Statista recensent les 250 meilleurs cabinets de recrutement en France. Ceux-ci concentrent les appréciations et les recommandations les plus positives, auprès des candidats, des spécialistes des ressources humaines et de leurs pairs.

>> Découvrez le classement sur le site des Échos

9 conseils pour se faire apprécier de ses équipes

Dynamique Mag a listé 9 conseils pour se faire apprécier de ses équipes: montrer l'exemple, mettre de l'ambiance, veiller aux petites attentions, rester à l'écoute, se rendre disponible et accessible, demeurer humble, devenir inspirant, rester empathique et enfin... se contrôler!

>> Découvrez ces conseils en détail sur le site de Dynamique Mag