Mon compte Devenir membre Newsletters

GDF Suez a misé sur une suite achats pour gérer ses données fournisseurs. Témoignage

Publié le par

L'objectif est d'exploiter au mieux "une base d'environ 150 000 fournisseurs, alimentée tous les mois depuis de nombreux ERP, afin que les achats puissent répondre au mieux aux enjeux opérationnels et fonctionnels, en sélectionnant les fournisseurs les plus importants et mener les actions ad-hoc.

Stéphane Baillargeau, directeur des outils et méthodes GDF Suez, a présenté Pyramid lors d'une conférence CCM Benchmark organisée récemment.

© Cécile Debise

Stéphane Baillargeau, directeur des outils et méthodes GDF Suez, a présenté Pyramid lors d'une conférence CCM Benchmark organisée récemment.


"Je connais une société de capital-risque à Hong Kong, qui a installé un robot acheteur au conseil d'administration. Il analyse les données indispensables et contribue à la prise de décision finale", a raconté Jean Barrère, manager de PWC, lors d'une conférence achats organisée récemment par CCM Benchmark. Au-delà de son aspect caricatural, ce robot illustre un besoin très factuel: les professionnels sont en quête de solutions leur permettant de gérer et d'exploiter les informations à leur disposition. Le cas de GDF Suez en est l'illustration.

"La masse des données dont dispose un groupe comme le nôtre est colossale. Ces données constituent un actif immatériel conséquent auquel nous devons apporter le plus grand soin afin de le rendre productif et nous permettre d'installer une vision unique de notre portefeuille fournisseurs. De fait, les outils de gestion de données sont indispensables à la maîtrise que nous devons avoir de ce patrimoine", abonde Stéphane Baillargeau, directeur des outils et méthodes GDF Suez. Pour assurer une gestion maîtrisée et cohérente de ses dépenses et de sa base de données fournisseurs, GDF Suez a lancé, en 2012, un projet, de mise en place d'une suite logicielle baptisée Pyramid et s'est fait accompagner par de certains cabinets conseils spécialisés dont le cabinet Clarans Consulting, dans sa mise en ouvre.

Les modules de Pyramid

"Nous n'avons pas activé tous les modules de cette suite", précise Stéphane Baillargeau," seulement ceux qui nous étaient essentiels pour consolider des bases fournisseurs de l'ensemble des entités du groupe : le Spend (dépenses par catégories et par fournisseurs), l'eRfx pour les appels d'offres en ligne, la base de contrats et le module "Performance Manager (Business Intelligence - analyse des requêtes/statistiques). La base fournisseurs consolidée est maintenant couplée avec deux prestataires extérieurs qui permettent d'enrichir les informations d'identification de nos fournisseurs, d'une part avec des données légales et financières, d'autre part avec des données extra-financières. Ceci afin de permettre à nos acheteurs de disposer d'une information complète, fiable et régulièrement mise à jour."

Pyramid intègre ainsi les données "maison" telles que l'évaluation qualité et l'approche RSE de GDF Suez. "C'est en exploitant au mieux une base d'environ 150 000 fournisseurs du groupe GDF Suez, alimentée tous les mois depuis de nombreux ERP, que les achats pourront répondre au mieux aux enjeux opérationnels et fonctionnels, en sélectionnant les fournisseurs les plus importants ou les plus sensibles et mener les actions ad hoc", précise Stéphane Baillargeau.


Lire la suite de l'article en pages suivantes: "Surpasser les résistances" puis "Et pour quel ROI ?"