Mon compte Devenir membre Newsletters

Les achats 3.0, ou l'extraordinaire opportunité de la crise

Publié le par

Un monde ouvert, volatile et complexe ouvre des possibilités sans précédent aux organisations achats de se réinventer et transformer les turbulences en opportunités.

Les achats 3.0, ou l'extraordinaire opportunité de la crise

Travailler à la frontière entre extérieur et intérieur, attirer les contributions externes pour potentialiser le savoir-faire interne, créer une organisation capable de réagir rapidement au changement, s'inscrivent au coeur du métier des achats de demain. Et pour faire entrer le Renouveau, compétences et façons de travailler doivent se renouveler, sans se renier, en se mettant à l'heure de la connectivité.

Vive la crise !

Cela n'a échappé à personne: nous vivons dans un environnement sans précédent, ou la volatilité (des matières), la complexité (des réglementations), l'incertitude (géopolitique, sociale) sont devenues la norme. Pour y faire face, les entreprises mettent en place des processus sophistiqués, pratiquent le consensus à l'extrême, ralentissant la prise de décision, et changent constamment de cap dans les relations fournisseurs, limitant les collaborations dans la durée. Or, plus que jamais, flexibilité et jeu de jambes, doublé de loyauté (paradoxe !) sont indispensables pour faire face aux aléas extérieurs et grandir.

La croissance se déplace (les BRIC's c'était hier !), les Big Data ouvrent des nouveaux horizons, la collaboration s'installe au coeur des nouveaux modèles et l'innovation devient le mantra de tous. Tout le monde peut facilement donner un avis sur l'entreprise, connectivité et le digital obligent, contribuant à consolider ou détruire sa réputation.

La productivité ne suffit plus

La plupart des organisations achats ont trouvé leur (juste) positionnement (transactionnel, opérationnel ou stratégique), pilotent leurs coûts avec rigueur et donnent un coup de fouet au cash-flow ou à la productivité quand nécessaire. Et pourtant on leur demande toujours plus ... de quoi exactement ? De plus en plus de voix s'élèvent pour faire évoluer le rôle des achats, au-delà de celui du gardien de la marge, à celui de contributeur au P&L dans son ensemble.

Les Achats 3.0 - la performance en mode connecté

Les achats 3.0 travaillent à la frontière entre extérieur et intérieur de l'entreprise. Ils utilisent les Big Data et les réseaux, se connectent et collaborent, pour dégager de l'intelligence marché, analyser l'intégralité de la chaine de valeur, avoir le meilleur coût à tout moment et créer un canal pour l'acquisition de l'Innovation et de la Performance externe afin de potentialiser le savoir-faire interne. Mais pour franchir ce cap la route reste longue et semée d'embuches.

Les partenariats sont sur toutes les lèvres, mais combien de direction générale sont satisfaits par les programmes d'amélioration continue apportés par leurs fournisseurs ? Combien citent spontanément les achats comme facilitateurs de croissance ?

Le début de la discussion : la crédibilité

Pour investir un territoire encore peu ouvert aux achats il faut avoir une crédibilité à toute épreuve dans son domaine historique, la maîtrise des coûts entrants.

Aussi évident que ça puisse paraître, on s'assure de bien connaître ses structures de coûts et d'avoir analysé en profondeur marchés et fournisseurs avant de prendre la parole. Démontrer une performance robuste, une capacité à mettre en place des bonnes pratiques, valoriser les économies de façon homogène dans l'organisation, sont autant d'enjeux, classiques, certes, mais qu'il faut bien maîtriser avant de se lancer.

Un directeur achats ne doit jamais oublier que son directeur général parle à d'autres directeurs dans des associations diverses, et qu'il faut qu'il soit rassuré sur son niveau de performance lors de ces "benchmarks" informels mais tellement impactants.

Lire la suite en page 2: Gagner les coeurs et les esprits et Des façons de travailler réinventées