Mon compte Devenir membre Newsletters

Le goût du local : une des clés d'approvisionnement de Sodexo France

Publié le par

La politique d'approvisionnement de Sodexo en France joue la proximité et le soutien aux petits comme aux grands producteurs en s'engageant notamment sur les volumes. Le groupe affiche un réseau de 23 000 partenaires avec des engagements d'une durée moyenne de 10 ans. Explications de la DA France.

Le goût du local : une des clés d'approvisionnement de Sodexo France

"Nous cherchons à développer les synergies avec nos fournisseurs", explique Anna Notarianni, présidente de Sodexo en France à l'occasion d'un point presse sur la politique d'approvisionnement de Sodexo en France. Cette entreprise française de services affiche un réseau de 23 000 partenaires (fournisseurs) sur le territoire. "Nous parlons davantage de partenaires que de fournisseurs", explique France de Sambucy, directrice achats de Sodexo France. 60 personnes travaillent au service achats réparties dans 6 agences régionales (Strasbourg, Lyon, Marseille, Toulouse, Nantes, Ile-de-France). Ces acheteurs sont spécialisés dans certaines familles (ex : mer/viande/compotes)*.

Des partenariats de 10 ans

"Nous achetons à l'étranger en fonction de la demande et de la saisonnalité, soit en complément de nos achats en France, soit parce que nous ne trouvons pas ces produits sur le territoire français. Ainsi, nous achetons les bananes à travers une filière aux Antilles chez le groupe "fruidor" et avec le label "banaga". De même, nous achetons de la viande en Italie et Allemagne en complément de nos achats en France quand il y a par exemple une forte demande l'été avec les barbecues", souligne la directrice achats de Sodexo France.

Concernant la politique d'approvisionnement, Sodexo joue la carte de la proximité avec son réseau de partenaires. En moyenne, la durée de ces partenariats est de 10 ans. L'entreprise se fournit via des catalogues de grossistes et signe des partenariats avec des filières de producteurs régionaux et des coopératives (Sicaba, Loué, Fruidor, ...), des associations pour la promotion des labels et des démarches régionales, des petits producteurs (ex : Larry cover près d'Arpajon) ou des réseaux associatifs (comme la ferme de Bethanie en Cotentin). "Nous aidons la ferme de Bethany qui fabrique du lait à élaborer des yaourts pour ensuite les distribuer jusqu'à Paris", souligne France de Sambucy.

Un engagement sur les volumes

Ces partenariats sont une façon de soutenir les producteurs grands ou petits à se développer et à avoir une vision plus long terme mais aussi "à trouver des débouchés en France en leur faisant bénéficier de notre réseau de distribution", détaille la directrice achats France."Nous avions besoin d'engagement de nos partenaires sur 3/4 ans car les premiers produits arrivent 2 ans après", explique Luc Mari président de Sicaba (société d'intérêt collectif agricole de Bourbon l'Archambault) qui a signé un partenariat avec Sodexo en 2004. "Nous nous engageons sur des volumes avec nos partenaires selon les filières. Ainsi, Sodexo s'est engagé sur 2 à 3 ans avec Sicaba", résume à son tour France de Sambucy.

Les critères de sélection des produits sont définis dans un guide technique produit par famille. Nous effectuons plus de 300 produits tests par an avec des chefs en cuisine", souligne la directrice achats France. Parmi les critères de sélection, citons le mode de production agricole (culture ou élevage), les origines et la traçabilité des produits, l'hygiène et la sécurité, les techniques de découpe et de transformation,...

Lire la suite en page 2 : des audits "de progrès"