Mon compte Devenir membre Newsletters

[ITW] Miguel Caulliez, CPO de Nokia: "Je suis fier d'avoir l'opportunité de réinventer cette fonction"

Publié le par

Miguel Caulliez, CPO chez Nokia, a un mandat entièrement centré sur la recherche de l'innovation, laissant les achats opérationnels à une entité dédiée. Ce poste unique en son genre traduit une mutation profonde de la fonction achats comme porteuse légitime d'innovation au sein de l'entreprise.

[ITW] Miguel Caulliez, CPO de Nokia: 'Je suis fier d'avoir l'opportunité de réinventer cette fonction'

>> Vous avez été nommé chief procurement officer (CPO) chez Nokia en janvier 2016, avec un mandat entièrement dédié à l'innovation. En quoi cela consiste-t-il?

La fusion de Nokia et Alcatel-Lucent, le 14 janvier dernier, a entraîné une transformation organisationnelle chez Nokia. Ainsi, une direction de l'innovation et des opérations ou "chief innovation and operating office" (CIOO) a été mise en place. Son rôle est de créer le lien entre l'innovation et les opérations. Au sein de cette direction CIOO, une toute nouvelle organisation appelée "procurement", dont j'ai pris la tête en tant que CPO, a été créée. Celle-ci est centrée exclusivement sur l'innovation des fournisseurs et la gestion de l'écosystème du groupe. Parmi les objectifs qui m'ont été fixés à horizon 2020, il y a celui de revoir la façon dont la R&D pourrait travailler avec nos partenaires mais aussi celle à mettre en place pour renouveler notre écosystème.

Nokia a cassé les codes d'une organisation achats ­traditionnelle en basculant toutes les activités ­opérationnelles liées aux achats directs, indirects et de services vers une entité appelée "global operations".

>> Vous dites: "Notre structure est unique, il n'y a pas d'équivalent dans le monde"...

Nous sommes en effet les pionniers avec ce type ­d'organisation. En quelque sorte, nous sommes en train de réinventer la fonction. Si je me réfère notamment aux benchmarks réalisés auprès de ­cabinets spécialisés dans les achats, ce que Nokia a mis en place n'a pas d'équivalent. Ce que l'on observe plutôt aujourd'hui, ce sont des entreprises qui créent une équipe dédiée à l'innovation au sein même de leur direction achats, mais qui ne font pas le choix de se concentrer uniquement sur ­l'innovation en ­laissant le soin des opérations à d'autres ressources dédiées.

>> Comment ce bouleversement en termes d'organisation a-t-il été perçu?

Je ne vous cache pas que mon nouveau mandat interpelle. Que ce soit en interne ou en externe, les réactions sont immédiates: soit les gens adorent, soit ils n'adhèrent pas... mais ça ne laisse personne indifférent! Il faut du temps et une bonne conduite du changement pour faire comprendre cette nouvelle organisation.

>> Lire la suite en page 2.