Mon compte Devenir membre Newsletters

Gaëlle Jucht : "En interne, ce Trophée va donner un éclairage autre sur cette fonction que la réduction des coûts"

Publié le par

Grande gagnante de la 8ème édition des Trophées Décision Achats, Gaëlle Jucht, Group procurment director de Cerba Healt Care, réagi suite à cette victoire qu'elle a souhaité dédier à l'ensemble de la fonction achat.

Gaëlle Jucht : 'En interne, ce Trophée va donner un éclairage autre sur cette fonction que la réduction des coûts'

"Je savais que j'étais un petit poucet par rapport aux autres candidats en lice lors de ces Trophées", explique Gaëlle Jucht, qui a remporté le Trophée d'or du directeur achat de l'année, organisé par votre magazine Décision Achats le 16 mars dernier au Pavillon d'Armenonville à Paris.

Elle poursuit, "mais quand j'ai vu l'engouement que j'ai créé au sein de mon réseau, j'avais quand même la conviction que mon travail au quotidien avait du sens et du fond. Et que je pouvais donc peut-être gagner !"

"J'ai toujours considéré que mes fournisseurs étaient des "asset" pour l'entreprise"

Achats responsables, co-construction avec les fournisseurs, développement de l'emploi en région, Gaëlle Jucht elle ne fait pas qu'en parler. Elle l'applique au quotidien avec son équipe dans chaque démarche achats. Cette acheteuse passionnée, qui se considère elle-même comme une iconoclaste, mise sur une pratique très partenariale des achats qui vise à construire dans la durée. "Cela fait 17 ans que je fais ce métier. J'ai toujours travaillé dans un esprit de partenariat et de compétition agile avec mes fournisseurs en veillant à toujours entretenir d'excellentes relations avec eux. J'ai toujours considéré qu'ils étaient des "asset" pour l'entreprise. Et lorsque des fournisseurs vous témoignent de l'amitié lors d'un projet important alors que vous n'avez pas fait d'affaire ensemble depuis 5 ans, cela prouve bien que la relation est saine. C'est capital pour moi."

Relationnel avec les fournisseurs mais aussi et surtout avec les clients internes, car comme elle tient à le rappeler, "notre profession d'acheteur est schizophrénique car on nous appelle "acheteurs" mais dans les faits, nous passons 70% de notre temps à vendre nos projets à nos clients internes". Le conseil qu'elle souhaite donc donner aux jeunes acheteurs est : "soyez à l'écoute ! Car au commencement de toute démarche achats, il y a toujours l'écoute attentive du client interne".

Quant à savoir quel sera l'impact de ce prix en interne, "je pense réellement que cette distinction aura un impact positif en interne et permettra à la fonction achat d'être mieux reconnue, en lui offrant un éclairage autre qu'un simple travail de réduction des coûts."