Mon compte Devenir membre Newsletters

[Trophées Décision Achats] Fabienne Lampel, Foncia, challenge les achats en permanence

Publié le par

Arrivée chez Foncia en 2013 en qualité de directrice des achats et de l'immobilier, Fabienne Lampel milite pour que les acheteurs développent leur "SAV".

[Trophées Décision Achats] Fabienne Lampel, Foncia, challenge les achats en permanence

Fabienne Lampel concourt à l'élection du Directeur Achat de l'année, organisée dans le cadre des Trophées Décision Achats.

Pour Fabienne Lampel, la fonction achat doit se challenger en permanence. A la tête d'une équipe de cinq personnes, elle oeuvre à la pérennité des relations fournisseurs avec notamment le souhait de déployer des outils eAchats en 2015. Sur la partie immobilière, un autre outil destiné à la gestion des baux commerciaux est, lui aussi, en cours de paramétrage et de déploiement. Parallèlement, elle co-pilote le développement de la démarche RSE pour les achats qu'elle souhaite très opérationnelle. Une démarche qu'elle considère comme une formidable opportunité pour les acheteurs, "cela nous benchmark, nous remet en cause de manière extrêmement positive et concoure à la reconnaissance, la professionnalisation et la modernisation de la fonction."

Autre chantier de taille prévu pour 2015 : le groupe Foncia va, de plus en plus, s'occuper des achats pour compte pour ses clients copropriétaires (gaz, fioul, travaux, ravalement,...). "C'est encore un nouveau challenge car il s'agit d'achats assez techniques", s'enthousiasme-t-elle

Les acheteurs et le "SAV"

Fort d'un parcours professionnel riche, Fabienne Lampel a acquis cette capacité d'adaptation lui permettant de communiquer facilement sans s'imposer. Elle estime d'ailleurs que les acheteurs doivent aujourd'hui davantage dialoguer avec les différents métiers de l'entreprise. "Contrairement à nos collègues anglo-saxons, explique-t-elle, les acheteurs français ne savent pas se mettre en avant, vendre leurs résultats et se vendre. La langue française ne nous aide d'ailleurs pas à faire des Powerpoint clairs et perforants !"

Au-delà des économies réalisées, Fabienne Lampel insiste sur le "SAV" que doivent désormais développer les acheteurs. "La négociation ne doit pas prendre plus de 10 à 20% du temps car ce qui est important c'est la préparation des budgets, le suivi des accords cadres et de la relation avec les fournisseurs. L'acheteur d'aujourd'hui doit être en charge du "supplier relation management" car on a tellement fait de TCO, de cost killing et d'analyse de la valeur que désormais les grandes économies se trouvent ailleurs."

La fonction, demain

Pour cette passionnée des achats, la fonction s'est tellement professionnalisée ces dernières années, qu'un nouveau modèle d'organisation devrait, petit à petit, faire son nid au sein des entreprises. "Dans 5 à 10 ans, prévoit-elle, la fonction achat sera tellement reconnue qu'elle innervera toutes les branches de l'entreprise. Chaque service adoptera le réflexe achat et il n'y aura plus besoin de direction des achats mais d'un directeur achat, sorte de chef d'orchestre, qui travaillera avec une équipe très réduite et sera le représentant des achats auprès de la direction générale et des métiers de l'entreprise." En attendant, et pour y parvenir, Fabienne Lampel poursuit pas à pas la montée en compétences de ses acheteurs tout en misant sur la transmission du savoir en intégrant chaque année, depuis dix ans maintenant, un apprenti acheteur dans ses équipes.

Parcours

Acheteuse luxe pendant 10 ans, elle a rejoint l'industrie en devenant responsable des achats de trois sites industriels de CarnaudMetalBox à Dieppe. Deux ans plus tard, elle était membre du Comex de ce pôle industriel. Après le rachat par un groupe américain, elle a participé à la création d'une centrale d'achats européenne à Saint-Ouen et s'est spécialisée dans les achats hors production. Directrice achats et directrice commerciale ensuite chez BravoSolution, elle a rejoint le groupe Manpower en tant que directrice achats et immobilier (en charge notamment du projet de déménagement du siège social du groupe en France) avant d'intégrer le groupe Foncia en 2013.

Activités : Gestion de copropriété, gestion locative, location, vente/achat.

Chiffre d'affaires : 580 M€

Effectif : 7500 collaborateurs

Volume d'achats : 150 millions euros

Effectif achats : 5 personnes (4 personnes Achats, 1 personne Immobilier)