Mon compte Devenir membre Newsletters

Business Travel : des SBT tournées vers l'avenir

Publié le par

Le 20 avril dernier s'est tenue à Paris la Primaire des SBT, à l'initiative de l'association GBTA. Un événement original qui avait vocation à mettre en avant les offres du secteur et leurs innovations, dans un contexte où l'évolution technologique semble plus que jamais synonyme de valeur ajoutée.

Business Travel : des SBT tournées vers l'avenir

Importer les préceptes et expériences utilisateurs du leisure vers le monde du voyage d'affaires. Tel est le mot d'ordre des fournisseurs de solutions logicielles pour faire de l'offre Business Travel une réponse mieux adaptée aux attentes des entreprises et collaborateurs en déplacement. La quasi-totalité des projets initiés semblent menés dans ce sens. Qu'il s'agisse de KDS, d'Amadeus, de Traveldoo ou encore de Concur, les spécialistes décrivent 3 piliers directement touchés par les mutations actuelles et autour desquels s'articulent leurs innovations du moment. Il s'agit de l'expérience utilisateurs, du contenu proposé, avec un sourcing et une connectivité vers des fournisseurs toujours plus variés et détaillés, et de la mobilité, qui rend l'expérience voyage proposée plus riche, plus satisfaisante, grâce à un périmètre d'action élargi.

Les technologies occupent plus que jamais le devant de la scène. Chez KDS, on investit actuellement 20 % du chiffre d'affaires dans les activités de R&D. " Nos équipes dédiées seront doublées dans les mois à venir ", indique Sébastien Parent, Presales director Southern Europe au sein de l'entreprise. En plus de la possibilité de réserver les vols ou les nuitées d'hôtels sur une même plateforme de services centralisés, l'idée pour ces acteurs est désormais d'agréger des fonctionnalités supplémentaires comme les places de parkings, les réservations de taxis. La société Traveldoo profite également de ses 25 % de croissance annuelle pour investir massivement, notamment dans les applications mobiles qui pourraient se généraliser rapidement.

Moncef Khanfir, PDG de l'entreprise iAlbatros, qui propose une nouvelle plateforme appelée Maya, est convaincu de cette évolution : " Nous sommes actuellement à la fin d'un cycle technologique dans lequel le mobile s'impose comme une norme. En tant que nouvel acteur du marché, notre force est de développer nos solutions avec les technologies les plus récentes et performantes, promues par Google, parfaitement adaptées aux usages et déploiements sur les appareils mobiles dernier cri de toute sorte. Avec les services de messaging bot que nous proposerons dès 2018, nous évoluons en nous focalisant pleinement sur le comportement de l'utilisateur. Ils permettent d'interragir pour aller vers un suivi de l'expérience voyages et une personnalisation très forte à tout instant. "

Les avancées technologiques ont également vocation à permettre un meilleur tri entre les offres. " Un vol entre deux villes peut très bien faire partie des propositions officielles offertes par un système à un voyageur, alors qu'il s'avère inadapté en raison d'un nombre de sièges trop restreint ou d'une obligation de réserver plusieurs semaines à l'avance. Les outils évolués doivent pouvoir repérer ces obstacles pour, dans un deuxième temps, permettre de mieux renégocier les offres ", illustre Moncef Khanfir.