Une mine d'or cachée dans vos achats indirects

Publié par le | Mis à jour le
Qu'est-ce que BRAND VOICE ?
Une mine d'or cachée dans vos achats indirects

Après avoir optimisé leurs achats stratégiques, les entreprises se focalisent depuis ces dix dernières années sur les achats non stratégiques ou autrement appelés achats indirects.

  • Imprimer

Différencier achats indirects et " achats sauvages "

Les achats indirects représentent tous les produits et services dont les entreprises ont besoin pour fonctionner mais qui n'entrent pas directement dans le coeur de leur prestation.Au sein de cette vaste catégorie, il existe une famille d'achats encore vierge de toute optimisation : les achats " ad-hoc " qui représentent 20% du volume des achats indirects. Leur gestion est tellement déstructurée qu'on les qualifie souvent " d'achats sauvages ". Pourtant ils regorgent d'économies potentielles s'ils sont organisés avec une démarche appropriée...

Domptez les " achats sauvages ", un enjeu majeur !

Les sociétés ayant un département Achats ont bien souvent rationalisé la partie récurrente de leurs achats indirects, qui regroupent notamment les prestations de voyage, les services de nettoyage, de restauration ou encore l'outillage, les équipements de protection individuelle, les équipements informatiques et les fournitures de bureau.

De nombreuses initiatives ont été mises en place en ce sens mais nous pensons chez Manutan qu'il existe une vraie source d'économie, encore largement sous-exploitée : la rationalisation des achats " ad-hoc " ou " sauvages ". Il s'agit de tous les produits dont les entreprises ont besoin de façon ponctuelle et irrégulière pour faire face à des événements du quotidien. Il peut s'agir, par exemple, de sel pour le parking s'il neige, d'équipements supplémentaires pour des intérimaires ou du rayonnage additionnel urgent pour stocker une commande importante dans un entrepôt. Ces achats " ad-hoc " concernent tous les services d'une entreprise (bureau, entrepôt, services généraux, usines...) et regroupent aussi bien des fournitures que du matériel d'investissement. Leur approvisionnement se fait généralement dans l'urgence, ils échappent régulièrement au contrôle des départements. C'est pourquoi on les qualifie souvent d' " achats sauvages ".

Depuis plus de dix ans que nous accompagnons les entreprises dans cette démarche, nous sommes convaincus que dompter ces " achats sauvages " est un enjeu majeur de compétitivité.

Téléchargez notre livre blanc gratuitement

Retrouvez tous les conseils d'experts entre professionnels sur notre blog

Manutan

Sur le même sujet

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole
Category Management
Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Par Marie-Amélie Fenoll

L'exploitant agricole est un chef d'entreprise avec des dépenses de biens et de services. Comment l'aider à acheter mieux dans un monde agricole [...]

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?
Category Management
Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Par Clément Fages

Impact social et écologique, dégradation de l'image de marque... Alors que se terminent le SIA et les négociations entre industriels et distributeurs [...]

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression
Category Management
Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Par Camille George

Dans une démarche de meilleure maîtrise de cycle de vie produit et d'économie circulaire, Konica Minolta vient de lancer une gamme de systèmes [...]

La rédaction vous recommande