Les retards de paiement augmentent en Europe… sauf en France

Publié par le

Selon Altares, les retards de paiement ont été en moyenne de 14,9 jours en Europe, soit 48 heures de plus que l'année précédente.

  • Imprimer

Les retards de paiement des entreprises européennes sont à leur plus haut niveau depuis cinq ans, selon la dernière étude réalisée par Altares. Ils s’établissent, à la fin 2008, à 14,9 jours, soit une hausse de 2,4 jours sur un an. L’Italie affiche la dégradation la plus marquée en Europe. En 2008, les retards de paiement italiens s’établissent à 17,3 jours. Le Royaume-Uni ne fait pas mieux. Outre-Manche, les comportements de paiement des entreprises se dégradent régulièrement depuis le printemps 2007. A la fin 2008, le cap de 17 jours était atteint, niveau qui n’avait pas été approché depuis 1997. Même si l’Allemagne reste, de son côté, le meilleur élève de la classe, les retards de paiement ont tout de même augmenté en 2008, passant de 9,4 à 10,4 jours en moyenne.

Seule la France parvient à réduire légèrement ses retards. Sans doute en prévision de la loi de modernisation de l’économie (LME) mise en place début 2009. En effet, l’une de ses mesures phares est la limitation des délais de règlements à 45 jours. Les retards de paiement ont ainsi été réduits d’une journée. Ils tombent en dessous de 12 jours (11,9), contre 12,2 jours en 2007.

Sur le même sujet

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole
Category Management
Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Par Marie-Amélie Fenoll

L'exploitant agricole est un chef d'entreprise avec des dépenses de biens et de services. Comment l'aider à acheter mieux dans un monde agricole [...]

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?
Category Management
Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Par Clément Fages

Impact social et écologique, dégradation de l'image de marque... Alors que se terminent le SIA et les négociations entre industriels et distributeurs [...]

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression
Category Management
Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Par Camille George

Dans une démarche de meilleure maîtrise de cycle de vie produit et d'économie circulaire, Konica Minolta vient de lancer une gamme de systèmes [...]

La rédaction vous recommande