Dans les coulisses des marchés du Stade de France

Publié par le | Mis à jour le
Dans les coulisses des marchés du Stade de France

L'activité achats du Stade de France est fonction de l'activité très particulière et saisonnière de cette structure. Les calendriers d'appels d'offres sont donc adaptés aux évènements pour avoir les ressources avant ou après chaque pic d'activité. Les détails avec Yann Lachartre, responsable achats.

  • Imprimer

Le Stade de FrParagrapheance réalise un volume d'achats représentant 50% de son chiffre d'affaires (entre 70 et 80 millions d'euros) et se fournit auprès de 150 fournisseurs principaux (85% du volume d'achats). 4 questions à Yann Lachartre, responsable achat du Stade de France.

Sur quoi porte l'essentiel de vos achats?

Nous nous fournissons essentiellement en prestations de services (FM, nettoyage, multitechnique, sûreté et sécurité) et fournitures associées à notre activité. Il y a également les attributs propres au Stade comme la pelouse. Le Stade reçoit jusqu'à 80 000 spectateurs, face auxquels l'équipe du Consortium, composée d'une centaine de collaborateurs, a besoin d'être épaulée par les fournisseurs qui vont déployer le dispositif humain adéquat.

Comment votre service achats est-il structuré?

Le service achats est aussi un service moyens généraux de cinq personnes, à la dimension opérationnelle forte. C'est-à-dire que la partie moyens généraux a des responsabilités budgétaires. C'est aussi une fonction support sur la partie achats qui a pour vocation de traiter tous les achats majeurs et stratégiques du Stade en collaboration avec les services opérationnels. Les acheteurs changent régulièrement de marché, le but est qu'ils soient pluridisciplinaires.

Comment gérez-vous la saisonnalité inhérente à l'activité événementielle?

La programmation est le point d'entrée de la volumétrie des achats qui peut varier d'une année sur l'autre. En 2016, l'organisateur de l'Euro de football s'est auto-géré sur une grande partie des services et les fournisseurs du Stade n'ont pas tous été sollicités comme c'est le cas lors des autres événements s'y déroulant. En revanche, 2017 est une année record pour le nombre de concerts grand public, avec 7 concerts en juillet 2017 (versus 2 en juillet 2016 à titre d'exemple). Les calendriers d'appels d'offres sont donc adaptés aux évènements pour avoir les ressources avant ou après chaque pic d'activité. Ainsi les pics d'activité des achats sont à l'opposé des pics d'activité du Stade. Nous ne sommes pas du tout calibrés sur des standards comme nos homologues dans l'industrie, par exemple.

Avez-vous déjà eu à réaliser des achats hors du commun?

Nous négocions des marchés atypiques et spécifiques au Stade. Par exemple, le marché des tribunes mobiles. Nous sommes le seul stade en France à en avoir, c'est une particularité datant de la conception pour éviter que les spectateurs ne soient trop loin de la pelouse pendant les matches, tout en pouvant libérer une partie de la piste d'athlétisme pour les concerts. Ces tribunes sont originelles, nous n'avons pas eu besoin de les renouveler en 20 ans.

Lire la suite en page 2: Le FM, externalisé auprès d'Elior Services


Journaliste pour emarketing.fr, ecommercemag.fr et relationclientmag.fr, je suis toujours à la recherche d’idées marketing et retail fun et innovantes. [...]...

Voir la fiche

Sur le même sujet

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole
Category Management
Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Ouifield : une plateforme achats pour le monde coopératif agricole

Par Marie-Amélie Fenoll

L'exploitant agricole est un chef d'entreprise avec des dépenses de biens et de services. Comment l'aider à acheter mieux dans un monde agricole [...]

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?
Category Management
Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Grande consommation : quel est le vrai coût des prix bas ?

Par Clément Fages

Impact social et écologique, dégradation de l'image de marque... Alors que se terminent le SIA et les négociations entre industriels et distributeurs [...]

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression
Category Management
Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Le marché de l'occasion s'invite dans le secteur de l'impression

Par Camille George

Dans une démarche de meilleure maîtrise de cycle de vie produit et d'économie circulaire, Konica Minolta vient de lancer une gamme de systèmes [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]