En ce moment En ce moment

Infographie Dépôt papier vs dépôt électronique des appels d'offres : quels bénéfices?

Publié par le

Après l'entrée en vigueur du RGPD, les entreprises pensaient pouvoir souffler un peu. Mais de nouvelles réglementations en matière de dématérialisation des AO arrivent dès le 1er octobre prochain. Quels bénéfices? Explications chiffrées en images par Sendao, éditeur de solutions.

  • Imprimer

On estime à encore 68,8% le dépôt papier des appels d'offres en 2017 selon l'Observatoire économique de la commande publique. L'occasion pour Sendao, éditeur de solutions pour les entreprises répondant aux marchés publics, de rappeler les avantages et les freins à cette nouvelle réglementation en images.

Le numérique comporte de nombreux avantages notamment en termes de temps : un gain de temps de 20 minutes est constaté et une réduction des coûts de près de la moitié du prix papier.

Le 1er octobre prochain entrera en vigueur la nouvelle réglementation de dématérialisation des marchés publics dans un souci de donner davantage de transparence de la dépense publique. La création d'un code de la commande publique et la dématérialisation de la facturation et des procédures de passation seront mises en place dans cet objectif. Tout ceci ne se fera pas sans peine...

Le dépôt papier : classique et long mais rassurant

... le dépôt papier est toujours bien inscrit dans les moeurs et se veut rassurant. La procédure est connue de toutes les entreprises. Mais la procédure est lente et sans contrôle. Un envoi papier demande un contrôle particulièrement accru des pièces transmises par voie postale. Les principaux écueils recensés en dépôt papier sont la confidentialité du dossier jusqu'à la clôture de la phase de candidature, les coûts d'impression et d'acheminement mais aussi les délais d'acheminement du dossier.

Les principaux changements vont survenir au moment de la composition, la signature et la transmission.

Le edépôt : des économies mais un parcours complexe

Le dépôt numérique censé faire gagner en temps et en productivité peut parfois se transformer en un marathon de 4-5 heures.

Les principales difficultés surviennent de l'acquisition d'un certificat électronique de signature, la signature des fichiers, le paramétrage du poste informatique pour chaque passerelle de dépôt ou encor les délais de chargement du / des dossier(s).


La rédaction

La rédaction vous recommande

Sur le même sujet