La carte d'achat poursuit son implantation dans le secteur public

Publié par le

Cent trente cinq entités publiques utilisaient ce mode de transaction en 2007, contre 91 un an auparavant. Un guide à destination des pouvoirs publics vient par ailleurs de paraître.

  • Imprimer

Les entités publiques adoptent peu à peu la carte d'achat, même si certains secteurs sont à la traîne. C'est le constat dressé lors d'une conférence organisée par l'Association des professionnels européens de la carte d'achat (Apeca). La Direction générale de la comptabilité publique (DGCP) a livré les chiffres de son enquête annuelle sur l'utilisation de ce mode de paiement. Le nombre d'entités utilisatrices a progressé : elles étaient 135 en 2007 (dont 65 collectivités locales), contre 91 un an auparavant. Un bilan jugé "encourageant", même si le chiffre reste modeste au vu du potentiel de développement. Les Offices HLM restent, par exemple, réticents à l'utilisation de la carte, a relevé Bruno Jabard (DGCP). Le fournisseur American express a par ailleurs annoncé la création d'un index des dépenses de la carte d'achat, analysant son utilisation par familles d'achat. Les fournitures de bureau (42%) représentent toujours la grande majorité des transactions, devant la gestion des déchets (26%), la reprographie (14%), les produits alimentaires (7%). Les services d'entretien des bâtiments  (3%)  et les dépenses de librairie, location de voiture, et instruments et équipements de laboratoires (tous 1%) complètent le panorama.

Autres données chiffrées traduisant l'essor de l'utilisation de la carte d'achat, le nombre de transaction a bondi entre 2006 et 2007 (de 24 662 à 96 653),  tandis que le chiffre d'affaires réalisé avec la carte a également quadruplé : 31,4 millions d'euros en 2007, contre 7,3 millions en 2006.  Quant au panier moyen, il est passé de 296 € (2006) à plus de 325 € (2007).

Autre nouveauté, l'Apeca a annoncé la parution du quatrième guide sur “La carte d'achat dans le secteur public : outils et méthodes”, réalisé par la commission secteur public, animée par la directrice adjointe des achats de la Réunion des musées nationaux, Estelle Cordier (photo).

Plus d'information : vous pouvez télécharger le guide "outils et méthodes" de la carte d'achat sur le site de l'Apeca.

Sur le même sujet

L'heure est à la signature électronique
Achats publics
L'heure est à la signature électronique

L'heure est à la signature électronique

Par la rédaction

Nouveau signal de modernisation pour la commande publique. Si le nouvel arrêté relatif à la signature électronique propose sans imposer, le [...]

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?
Achats publics
Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Par Camille George

Pour connaître le ressenti des TPE/PME sur l'accès à la commande publique, l'OECP a missionné la Médiation des entreprises. Ces remontées terrain [...]

Comment booster la commande publique responsable?
Achats publics
Comment booster la commande publique responsable?

Comment booster la commande publique responsable?

Par Marie-Amélie Fenoll

La commande publique responsable est un levier insuffisamment exploité. C'est pourquoi un groupe de travail du Conseil économique, social et [...]

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?
Achats publics
Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Par Camille George

Le 1er octobre 2018, l'ensemble des organismes publics est censé passer à l'open data. Soit adapter les profils d'acheteurs, définir et mettre [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]