Les entreprises publiques ont déjà payé 30 % des travaux

Publié par le

Elles s'étaient engagées en début d'année à injecter plus de 4 milliards d'euros dans l'économie en 2009, principalement pour des marchés de travaux. Un tiers de ce montant est d'ores et déjà liquidé.

  • Imprimer

Les entreprises publiques sont les bons élèves du plan de relance de l'économie. Elles avaient promis en début d’année d’injecter 4,1 milliards d'euros dans l'économie en 2009. Début septembre, elles annonçaient avoir payé 1,2 milliard d'euros – soit environ 30 % – aux entreprises chargées de réaliser les travaux d'infrastructures jugés prioritaires par le plan de relance gouvernemental.

Dans le détail, c’est la SNCF qui arrive en tête des bons élèves, avec la moitié des investissements demandés par l'Etat déjà payés. Suivent EDF et la RATP, qui ont déjà versé à leurs prestataires un tiers environ des investissements prévus. De son côté, La Poste a réalisé moins de 10 % des travaux prévus. L’entreprise postale devrait connaître une accélération au dernier trimestre avec l’achèvement de 900 petits projets, qui concernent essentiellement la rénovation de bureaux de poste. La Poste s'est engagée sur 240 millions d'euros cette année et 360 millions l'an prochain.

La locomotive de la Défense
Du côté des dépenses directes de l'Etat (4,1 milliards d'euros supplémentaires prévus), 1,02 milliard d'euros ont été payés aux entreprises, majoritairement grâce aux dépenses de défense. La part la plus importante d'investissements nouveaux reviendra aux collectivités territoriales. Ces dernières ont obtenu le remboursement anticipé du Fonds de compensation pour la TVA (FCTVA). Elles ont reçu 3,7 milliards d'euros et se sont engagées à investir cette année 54 milliards d'euros, soit près de 20 milliards de plus que le niveau de dépense habituel.

Sur le même sujet

Le développement durable côté bloc opératoire
Achats publics
Le développement durable côté bloc opératoire
Martin Chalou

Le développement durable côté bloc opératoire

Par la rédaction

"Si le bloc opératoire, centre névralgique d'un établissement de santé de court séjour, est exemplaire, il peut embarquer les autres services [...]

La commande publique "as a platform"
Achats publics
La commande publique "as a platform"
vege - Fotolia

La commande publique "as a platform"

Par Camille George

Le digital bouscule l'ordre établit dans la commande publique. Pour qu'elle s'inscrive dans la stratégie d'Etat plateforme qui vise à dé-siloter [...]

La rédaction vous recommande