Les Centres Hospitaliers de Saint-Quentin et de Troyes rejoignent UniHA

Publié par le - mis à jour à

Fort de ces deux nouveaux membres, le réseau coopératif d'achats groupés rassemble désormais 56 des plus gros établissements hospitaliers publics français.

  • Imprimer

Le Centre Hospitalier de Saint-Quentin (02) et le Centre Hospitalier de Troyes (10) viennent de rejoindre UniHA, réseau coopératif d'achats groupés qui rassemble désormais 56 des plus gros établissements hospitaliers publics français. La massification des achats, la professionnalisation et la reconnaissance des achats comme levier de performance économique et organisationnelle des centres Hospitaliers justifient ces adhésions, selon les dirigeants des deux institutions.

Centre Hospitalier de Troyes

Le Centre Hospitalier de Troyes est un établissement de 1102 lits et places. Premier employeur de l'Aube, c'est l'hôpital de référence pour le sud de la Région Champagne-Ardenne. Le volume d'achats atteint 56 millions d'euros d'achats annuel en exploitation et 6,5 millions d'euros d'achats d'équipement en investissement en 2011. Frédéric Lutz, directeur achats et de la logistique, explique que « le Centre Hospitalier de Troyes considère l'adhésion à UniHA comme un levier majeur de sa politique de performance en achat, a fortiori suite à l'annonce du plan PHARE*. L'intérêt économique des achats massifiés, tout comme le partage de l'expertise et des bonnes pratiques, nous ont conduits à adhérer au groupement, avec, à terme, un objectif d'engagement fort sur les marchés d'UniHA. »

Centre Hospitalier de Saint-Quentin

Avec une capacité de 1000 lits, le Centre Hospitalier de Saint-Quentin est l'hôpital général le plus important de Picardie. Établissement pivot d'une Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) de plus de 300 000 habitants, son attractivité va bien au-delà de son territoire puisque plus de 33% des malades hospitalisés proviennent d'un autre secteur sanitaire. Avec plus de 60 millions d'euros, la fonction achat représente le deuxième poste de dépenses après celui du personnel. Pour Gilles Calmes, adjoint au chef d'établissement, « la participation à l'effort de massification ainsi que l'implication des responsables de filière concerneront principalement les spécialités pharmaceutiques, les dispositifs médicaux, les articles textiles, et le matériel biomédical. Les différentes sessions de travail entre les responsables de chaque établissement créent de surcroît un partage des connaissances et une optimisation dans la rédaction des cahiers des charges, la définition du besoin et l'approche du tissu économique extérieur.»

*Le programme national PHARE (Performance hospitalière pour des achats responsables) a été lancé le 3 octobre à Lyon par la Direction Générale de l'Offre de Soins. Alors que les achats hospitaliers représentent 18 milliards d'euros par an, ce programme vise à générer en trois ans 910 M€ de gains sur les achats hospitaliers, tout en privilégiant la qualité et la sécurité des soins. Il comprend également un important volet de professionnalisation de la fonction achat dans les hôpitaux.

Sur le même sujet

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?
Achats publics
Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Comment les TPE/PME perçoivent-elles le secteur public?

Par Camille George

Pour connaître le ressenti des TPE/PME sur l'accès à la commande publique, l'OECP a missionné la Médiation des entreprises. Ces remontées terrain [...]

Comment booster la commande publique responsable?
Achats publics
Comment booster la commande publique responsable?

Comment booster la commande publique responsable?

Par Marie-Amélie Fenoll

La commande publique responsable est un levier insuffisamment exploité. C'est pourquoi un groupe de travail du Conseil économique, social et [...]

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?
Achats publics
Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Que va changer l'open data pour les marchés publics ?

Par Camille George

Le 1er octobre 2018, l'ensemble des organismes publics est censé passer à l'open data. Soit adapter les profils d'acheteurs, définir et mettre [...]

L'Alpha des achats au ministère des Armées
Achats publics
L'Alpha des achats au ministère des Armées

L'Alpha des achats au ministère des Armées

Par Aude Guesnon

Le ministère des Armées s'est doté d'un nouveau système d'information, Alpha, désormais système unique de gestion des achats hors armement "qui [...]

La rédaction vous recommande

La révolution du paiement sans carte !
La révolution du paiement sans carte !

La révolution du paiement sans carte !

Par AirPlus

Avec la multiplication des deplacements professionnels la gestion des depenses devient un reel enjeu pour les entreprises Vous cherchez une [...]