Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

 

SUR LE FIL...

Regus, fournisseur d'espaces de travail flexibles, vient d'implanter un nouveau centre d'affaires en plein coeur de Paris, entre les quartiers de l'Opéra et de la Bourse. Ouvert il y a presque deux mois, cet espace propose notamment un business lounge de 150 m2 ainsi que l'accès à une terrasse au sixième étage avec vue sur les toits de Paris. Situé rue du Quatre-Septembre, dans le IIe arrondissement de la capitale, le centre propose surtout des bureaux, des salles de réunion ainsi que du matériel de visioconférence.

La Poste étend à l'ensemble de l'Hexagone son service Recy'go. Destinée aux TPE-PME et aux collectivités locales, cette prestation prend en charge les papiers de bureaux à recycler. Le principe est simple: les collaborateurs sont équipés d'une poubelle baptisée Ecobelle. Les facteurs collectent ensuite le papier de bureau à recycler lors de leur venue pour la récupération ou la remise du courrier. L'entreprise définit alors la fréquence de ramassage en fonction des volumes. Tous les papiers peuvent être récupérés: magazines, notes post-it, etc., sauf les pochettes cartonnées. A noter, les entreprises bénéficient d'une garantie de confidentialité de traitement, car les «facteurs sont sous serment». Prix indicatif: 810 Euros par an pour une PME de 30 salariés.

Certivéa délivre ses premières certifications HQE à l'international

Six mois après son lancement, l'organisme de certification Certivéa vient d'attribuer la norme HQE International à deux opérations tertiaires. Le premier certificat a été délivré à Icade pour un immeuble de bureaux, «Icade premier Haus I», de 20 000 m2, à Munich, en Allemagne. Il a obtenu le niveau «Exceptionnel». Le second a été remis à BNP pour un immeuble de bureaux «CBKII» de 50 000 m2, au Luxembourg. Cet ensemble de bureaux a obtenu le niveau «Excellent». Les certificats, délivrés en octobre dernier, mettent en valeur les performances atteintes par les bâtiments au niveau de l'énergie, de l'environnement, de la santé et du confort. Développée depuis décembre 2011, la certification HQE à l'international a été expérimentée sur dix opérations pilotes dans différents pays européens (France, Royaume-Uni, Allemagne, Luxembourg, Belgique et Italie), ainsi qu'au Maroc. Citons, par exemple, Citylights à Boulogne-Billancourt, qui a obtenu le passeport Bâtiment durable (niveau exceptionnel) pour la rénovation de 85 000 m² de bureaux. Elles viennent compléter les 30 opérations certifiées par la FCAV, son partenaire brésilien.

Naissance de l'Observatoire de l'immobilier durable

Un nouveau venu dans le paysage de l'immobilier dit vert. L'Observatoire de l'immobilier durable (OID) a été lancé en octobre dernier, à La Défense. Son but? Mieux connaître les performances énergétiques et environnementales de l'immobilier tertiaire privé et public français. Près de 10 mois de réflexion auront été nécessaires pour mener à bien ce projet. A l'occasion de ce lancement, étaient réunis l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) et des membres fondateurs du Plan bâtiment 2012-2017 (Altarea Cogedim, Amundi Immobilier, l'Arseg, La Française REM, Nexity, Sinteo et Société de la Tour Eiffel). L'association dressera chaque année un baromètre environnemental du parc. L'OID s'adresse également aux acteurs ayant un besoin de reporting et / ou de benchmark environnemental annuel sur leur parc immobilier. Par ailleurs, l'OID se veut un espace collaboratif pour des échanges de bonnes pratiques et de retours d'expérience. Enfin, l'association mettra en place un référentiel reposant sur les indicateurs réglementaires de l'annexe environnementale (énergie, eau et déchets), les émissions de CO2 et l'indicateur de performance intrinsèque des bâtiments CarbonScreen. Le premier baromètre 2012 de l'OID a été élaboré lors du Salon de l'immobilier d'entreprise, le Simi, qui s'est tenu en décembre.

Un tour de France pour réfléchir sur le télétravail

Près de 12,4 % des salariés français télétravaillent au moins huit heures par mois en 2012Etude conduite par Greenworking sur le télétravail en France, auprès de 6 200 télétravailleurs salariés de 20 grands groupes français.. Chiffre révélateur: 92 % des employeurs considèrent que le premier frein au développement du télétravail est la réticence des manageurs intermédiaires. Pour mieux communiquer sur cette nouvelle façon de travailler, les sociétés spécialisées dans des solutions de nouveaux espaces de travail - LBMG Worklabs, Neo-nomade, OpenScop et Zevillage -, organisent un tour de France du télétravail dans plus de 11 villes, du 30 octobre au 18 décembre 2012. Ainsi, ce tour de France fera étape à Paris, Strasbourg, Lyon, Saint-Etienne, Marseille, Toulouse, Rennes, Angers, Alençon, Compiègne et Marne-la-Vallée. Le matin, des élus et des entreprises témoigneront de leurs expériences respectives et débattront sur l'organisation du travail de demain et les nouveaux espaces de travail. Enfin, l'après-midi sera consacré à un atelier participatif «pour passer des concepts à la pratique». Tout au long de la journée, un tiers-lieu éphémère OpenSource sera configuré pour accueillir les participants. Pour tout savoir sur les dates du tour de France du télétravail et vous inscrire, rendez-vous directement sur: www.tourdefranceduteletravail.fr.

+ 105 ppm

C'est la progression de la quantité de gaz carbonique CO2 présente dans l'atmosphère au cours des 100 dernières années. Elle est, en effet, passée de 285 ppm à environ 390 ppm, soit 450 ppm d'équivalent CO2,si l'on inclut les autres gaz à effet de serre (GES).


Source: Recueil "Actions Climat des Entreprises" publié par l'Association Entreprises pour l'Environnement (EpE)