Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

Schneider Electric: une deuxième convention fournisseurs réussie

Mi-juillet, Schneider Electric a rassemblé à Paris ses 330 «preferred fournisseurs», venant de plus de 30 pays différents, pour une journée d'échange et de partage. Lors de cet événement, dorénavant annuel, le groupe a présenté à ses fournisseurs ses opportunités de croissance. Ce fut également l'occasion d'échanges sur les bonnes pratiques, avec un focus particulier sur les propositions d'innovations des fournisseurs et la façon de les mettre en oeuvre dans une véritable démarche de partenariat.

Pour René Orlandi, directeur achats de Schneider Electric, « il s'agit d'une opportunité exceptionnelle pour Schneider Electric de pouvoir réunir autant de fournisseurs performants et d'échanger sur les bonnes pratiques, les évolutions de chacun, les progrès et ambitions à venir. Les fournisseurs sont au coeur du développement de l'activité de Schneider Electric et les intégrer dans nos réflexions, en tant que partenaires, nous paraît essentiel ». La remise de onze prix a clôturé cette rencontre récompensant les fournisseurs les plus performants, évalués selon sept axes (un par marché, puis par critère de performance: niveau de qualité de fournitures, niveau de service, productivité, compétitivité, innovation, développement durable, réactivité). Parmi les grands gagnants, on peut citer, entre autres, BCD Travel, spécialiste du voyage d'affaires.

Un premier colloque des acheteurs de l'industrie pharmaceutique

Polepharma, le cluster français de la production pharmaceutique (représentant 53 % de la production pharmaceutique française et environ 27 000 emplois), a organisé le 10 juillet dernier son premier colloque des acheteurs de cette filière. Lors des débats, les grands enjeux de la fonction ont émergé: mutations des pratiques achats, nouvelle gestion du sourcing et de la relation fournisseur, création de valeur par les achats et charte des bonnes pratiques achats... Loin de se cantonner à la seule réduction des coûts, la fonction achats dans le secteur est appelée à gagner ses lettres de noblesse en augmentant sa marge par le haut (augmentation du prix de vente ou des quantités vendues). Selon Michael Porter, chercheur et intervenant au débat, de meilleures qualités sociales, environnementales et techniques peuvent être valorisées par le consommateur. Des freins au changement subsistent sur lesquels il est possible d'agir: le double complexe de l'acheteur (complexe de supériorité à l'extérieur de l'entreprise et complexe d'infériorité à l'intérieur), les résistances parfois fortes en interne vis-à-vis de l'action, des préconisations des achats ainsi que le rôle central de la maîtrise des outils de pilotage des performances achats.

Sur le fil...

Pour fournir une information économique plus approfondie sur des thèmes-clés comme les risques pays, les risques sectoriels ou l'évolution des défaillances d'entreprises en France, Coface lance une nouvelle série de publications économiques qui sont rassemblées sous l'intitulé générique Panorama.

Elles seront accessibles en français sur www.coface.fr et en anglais sur www.coface.com. Cette initiative répond à l'ambition d'aider toutes les entreprises à évaluer et prévenir les risques qu'elles encourent.

Meotec, cabinet de conseil spécialisé dans la gestion de projets, notamment achats, affiche en 2011 d'excellents résultats: un chiffre d'affaires de 10 millions d'euros, en progression signifi cative de 81 % par rapport à l'exercice précédent et un résultat d'exploitation multiplié par 4,3.

En 2011, le cabinet, fort de 90 collaborateurs, a poursuivi sa conquête commerciale avec une vingtaine de nouveaux clients, ce qui porte à plus d'une cinquantaine le nombre de clients actifs sur l'exercice.

Avec un taux de croissance annuel cumulé de plus de 10 %, le marché du financement de factures est devenu une source importante de financement pour les entreprises, selon la nouvelle enquête de Demica. En 2011 , il était estimé à 1 090 milliards d'euros, contre 991 milliards d'euros en 2010 et 844 milliards d'euros en 2009. Soit l'équivalent à, environ, 8 % du PIB total des 27 Etats de l'UE.