Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

La CGPME souhaite un environnement plus favorable aux PME

Avec ses 40 propositions (Cap France PME 2012-2017), la Confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME), présidée par Jean-François Roubaud, souhaite sensibiliser les internautes et les politiques sur la nécessité de mettre en place un environnement favorable aux PME. Trois fondamentaux sont déclinés au long de 40 propositions: sécuriser l'environnement, accompagner et épauler les PME. Parmi les mesures préconisées, citons par exemple l'inscription dans la constitution du principe de non- rétroactivité des textes législatifs et réglementaires, l'allégement durable du coût du travail, l'amélioration de l'accessibilité des PME à la commande publique ou la promotion de la mobilité géographique des salariés vers l'emploi disponible. A la suite de l'annonce de la composition du gouvernement faite le 16 mai dernier, Jean-François Roubaud a déclaré à nos collègues de Chef d'entreprise: « Aujourd'hui, nous avons un ministre délégué en charge des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique en la personne de Fleur Pellerin et un autre en charge de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme avec Sylvia Pinel Cela me paraît être une bonne chose. Et surtout, cela prouve, à mon sens, que la dimension PME, qui semblait être importante pour le candidat François Hollande pendant la campagne électorale, l'est effectivement ».

Jean-François Roubaud, président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises.

Jean-François Roubaud, président de la Confédération générale des petites et moyennes entreprises.

Italcementi s'appuie sur BravoSolution pour réduire ses dépenses de transport

Italcementi, groupe international présent sur le secteur des matériaux de construction (ciment, béton prêt à l'emploi et granulat), a chargé BravoSolution de l'accompagner dans son projet d'optimisation de ses dépenses en transport.

Le projet baptisé «Transor» a été coordonné par la direction des achats du groupe. Après un diagnostic global du transport et l'analyse des données issues des ERP consolidées dans l'outil de «spend analysis», les niveaux de gains accessibles ont été quantifiés par les équipes conseils de BravoSolution et un plan de mise en oeuvre bâti.

Différents processus associés à la gestion du transport ont donc été analysés et benchmarkés dans tous les pays (planning, sourcing, gestion contractuelle, dispatching, gestion des commandes, pilotage de la performance). Le projet a apporté d'une part des réductions de coûts sur chaque segment de transport et dans chaque pays sur la base de leviers spécifiques, et d'autre part un nouveau positionnement des achats sur la catégorie stratégique du transport.

Pour Denis Choumert, directeur des achats de Calcia (filiale française du groupe Italcementi) et expert global du projet: « La zone France-Belgique a un poids très important dans le déploiement de Transor. Nous sommes convaincus qu'une stratégie achats pertinente se construit sur des données achats fi ables et une approche spécifique de chaque segment de transport intégrant les différences par pays comme la législation, la situation capacitaire des marchés, la prise en compte du fuel, les taxes... et bien sûr les métiers. »

Sur le fil...

SynerTrade, spécialiste des solutions e-achats, confirme sa dynamique de croissance engagée en 2011 en France, avec le gain de 15 nouveaux clients significatifs. Cosmétique, industrie et pharmaceutique sont certains des secteurs ayant fait appel à SynerTrade pour mieux gérer leurs achats et générer de substantielles économies. Nombre de ces clients sont directement passés sur la version 6. 10 de l'outil e-achats ST6. Rappelons que ST6 version 6. 10 propose une mise à jour unique avec des évolutions fonctionnelles comme la gestion des plannings dans les dossiers achats - qui a été largement repensée - ou la gestion plus ergonomique des filtres dans la base de données des fournisseurs.

Pour les dirigeants de PME, les frais généraux représentent le second poste de dépenses le plus lourd. Pourtant, près d'un chef d'entreprise sur deux n'est pas en mesure d'en évaluer le poids exact dans son chiffre d'affaires. Les frais généraux, tels que les fournitures de bureau, la mutuelle santé, la téléphonie ou la location de matériel, représentent, 10 à 15 % du chiffre d'affaires des petites entreprises. C'est ce qui ressort d'une étude publiée en avril 2012 par le groupement de PME NovaltoEtude réalisée auprès de 457 dirigeants de TPE et PME entre le 16 février et le 9 mars 2012.. En confiant leurs achats hors production à un tiers, les dirigeants de TPE-PME sont persuadés d'en tirer à la fois des bénéfices et un gain de temps considérable. La solution qui les séduit? La mutualisation.