Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

SUR LE FIL...

Veolia Environnement s'engage pour le développement des petites et moyennes entreprises en signant le Pacte PME. Ce dernier réalisera un diagnostic des relations que le groupe entretient avec ses petits partenaires et lui délivrera des recommandations d'ici à la fin 2012. Celles-ci permettront d'adapter le déploiement de la politique PME du groupe, qui vise à booster la croissance des fournisseurs porteurs d'innovation et de compétitivité.

La SNCF a été récompensée aux Trophées européens du développement durable, organisés tous les deux ans par la Commission européenne. Rappelons qu'une direction spécifique pour les achats responsables a été créée en 2008. Des critères de RSE sont intégrés aujourd'hui dans plus de 50 % des achats: la réduction des impacts environnementaux et sociétaux, l'engagement dans l'économie sociale et solidaire, la contribution au développement économique des territoires...

Air France et Ubifrance renouvellent leur convention-cadre de coopération pour accompagner les PME-PMI françaises à l'export. Ces dernières pourront ainsi bénéficier de l'offre Affaires d'Air France, des tarifs préférentiels, du programme de fidélisation entreprise gratuit et des services dédiés sur le millier d'opérations organisées chaque année dans le monde. « Cela traduit l'engagement d'Ubifrance et d'Air France de proposer aux PME/ETI le meilleur service pour leur permettre de progresser à l'export », déclare Christophe Lecourtier, dg d'Ubifrance.

@ HERRENECK / FOTOLIA

Achats et pilotage de l'entreprise étendue: un premier benchmark

- Démontrer le rôle stratégique de la fonction achats dans la construction et le pilotage de l'entreprise étendue. Tel est l'objectif du premier benchmark élaboré par le think tank achats Logica Business Consulting, Maturitysourcing.com et l'Irima. Pour lui donner corps, ils ont décidé de créer une matrice de maturité de la fonction achats, en termes de pilotage de l'entreprise étendue.

Les trois acteurs de ce projet proposent aujourd'hui aux entreprises de participer à leur enquête qui compte 18 questions sur les pratiques en vigueur dans l'entreprise et sur les pratiques ciblées et une question sur l'importance que revêt cette thématique pour l'entreprise.

Le questionnaire est anonyme mais nécessite, pour en construire les conclusions, le renseignement de quelques informations-clés (secteur, taille de S l'entreprise, etc.). Une synthèse des meilleures pratiques en la matière et du positionnement de chaque entreprise sur son secteur d'activité sera restituée à tous les participants dès la clôture de l'enquête. Les partenaires du projet seront ensuite à la disposition de chaque entreprise pour en faire une restitution personnalisée et explorer plus avant les opportunités, modèles et trajectoires pertinents pour leur organisation.

Pas moins de 2 700 visiteurs au Salon des achats

- Environ 2 700 visiteurs et près de 200 exposants étaient présents à la deuxième édition du Salon des achats, organisé pour la seconde fois par la société bFair au Cnit, fin mai dernier. Des chiffres en légère hausse par rapport à l'année précédente, même si les organisateurs de la manifestation ont eu le mérite, tout au long de l'année, de maintenir le contact avec la communauté des acheteurs et de leurs prestataires, en associant le salon professionnel et les réseaux sociaux B to B.

Le salon a proposé une offre d'ateliers et de conférences très diversifiée, tant sur le plan des intervenants que sur les thèmes choisis. Citons par exemple le retour d'expérience sur les nouveaux télécentres développés par Seine-et-Marne Développement, la table ronde sur les astuces utilisateurs dans l'immobilier d'entreprise ou encore celle sur «la collaboration achats, du discours à la pratique», avec le cabinet Big Fish. Sans oublier une conférence Afnor sur la publication de la prochaine norme Achats responsables qui a fait salle comble. C'est la preuve qu'en dépit de la crise et des réductions budgétaires drastiques, la volonté de nombreuses organisations achats de poursuivre leur politique d'achats responsables ne faiblit pas. Par exemple, Jean Bouverot, patron des achats (hors armement) du ministère de la Défense, nous a confié sur le salon que son objectif d'achats responsables était de passer de 30 à 45 millions d'euros. Autant de raisons d'espérer...