Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

 

SUR LE FIL...

Depuis le 15 mars dernier, et pendant un an, Mulhouse, en partenariat avec SFR Collectivités, expérimente une solution de micro paiement M-Parking qui permet aux automobilistes de payer et de prolonger leur stationnement en voirie en utilisant leur téléphone mobile. Ce service concerne 2 400 places de stationnement de la ville. Une fois garé, l'automobiliste envoie par SMS le numéro de sa plaque d'immatriculation et choisit la durée de son stationnement. A la fin de sa période de stationnement, il est averti par SMS pour la prolonger, s'il le souhaite.

Le Bulletin officiel des annonces de marchés publics (BOAMP) lance son appli mobile. Disponible gratuitement sur l'Apple Store et Google Play, elle donne rapidement et facilement accès aux offres de marchés publics. Utilisation nomade, gain de temps, partage des informations avec ses collaborateurs et possibilité d'annotation sont les atouts mis en avant par les créateurs de l'appli.

Le marché éolien en mer attribué à l'EMF et Ailes Marine

Le ministère de l'Industrie a désigné les lauréats du premier appel d'offres du projet de production énergétique éolien en mer aux sociétés Eolien Maritime France (EMF) et Ailes Marine SAS. Les deux candidats retenus se sont vus attribuer la mission de produire et fournir jusqu'à 3 000 MW d'électricité issus de plateformes éoliennes réparties sur les zones de Fécamp (Seine-Maritime), Courseulles-sur-Mer (Calvados), Saint-Nazaire (Loire-Atlantique) et Saint-Brieuc (Côtes d'Armor).

Un nouvel appel d'offres sera lancé dès le second semestre 2012 pour de nouvelles zones de développement éolien off-shore, comprenant la zone du Tréport et la zone de Noirmoutier.

La société EMF propose des éoliennes fournies par Areva et des partenariats avec Technip et STX. Les offres des candidats ont été notées selon trois critères:

- La qualité du projet industriel et social (40 %) ;

- Le prix d'achat de l'électricité proposé (40 %) ;

- Le respect de la mer et de ses usages (20 %).

La sélection de ces lauréats permet dès à présent le déploiement d'une puissance totale de près de 2 000 MW, un investissement de 7 milliards d'euros, et la création de 10 000 emplois industriels directs dans les régions Pays-de-la-Loire, Bretagne, Basse-Normandie et Haute-Normandie.

Cet appel d'offres avait pour objectif de franchir une première étape vers l'objectif de 6 000 MW d'éolien en mer et d'énergies marines à horizon 2020, inscrit dans le Grenelle Environnement.

L'association HQE et Certivéa font campagne

L'association HQE et l'organisme certificateur Certivéa lancent une campagne d'information auprès de 2 000 collectivités et établissements publics locaux. Elle vise à sensibiliser les décideurs sur le nouveau dispositif de certification consacré à l'aménagement durable. Cette action comprend une lettre introductive de Dominique Bidou, président d'honneur de l'association HQE et président du Comité d'application de marque de Certification HQE Aménagement (lancée en novembre 2011), et un document de synthèse présentant la certification HQE Aménagement (A qui s'adresse-t-elle? Quels bénéfices apporte-t-elle? Comment se former et s'informer? Où trouver les documents utiles?, etc.). Ces deux documents sont téléchargeables sur le site www.certivea.fr. A travers cette campagne, trois messages essentiels concernant la certification HQE Aménagement sont diffusés:

- Elle s'adresse à tous (collectivités et aménageurs publics ou privés) et à toutes les opérations d'aménagement (sans distinction de maîtrise d'ouvrage, de taille, de procédure, de contexte territorial ou de destination).

- Elle permet de jalonner le dialogue entre les parties prenantes de la phase de lancement jusqu'à sa phase d'achèvement et d'assurer des objectifs justifiés et cohérents.

- Elle vise des opérations qui répondent aux agendas 21 locaux (lutte contre le changement climatique, préservation de la biodiversité, des milieux et des ressources, etc.).