Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

@ ODUA IMAGES / FOTOLIA

Consommation de papier: un effort est demandé aux entreprises

Les entreprises ne sont pas dans les petits papiers des acteurs du développement durable. Chaque année, les salariés français produisent 900 000 tonnes de déchets de papier, dont plus de la moitié n'est toujours pas collectée ni recyclée. Dans le même temps, les ramettes en feuille recyclée ne représentent que 5 % des achats. Pour ajuster le curseur, Nathalie Kosciusko-Morizet, alors ministre de l'Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, a signé le 6 février une convention avec les acteurs de la filière: EcoFoliPour plus d'informations: www.ecofolio.fr/ecofolio/publications. (l'éco-organisme de la filière des papiers graphiques), Federec (Fédération des entreprises du recyclage), la Fnade (Fédération nationale des activités de la dépollution et de l'environnement), le réseau Alliance Papier et Revipap (groupement français des papetiers utilisateurs de papiers recyclables). Ces derniers se sont engagés à collecter 200 000 tonnes de papier supplémentaires par an d'ici à 2015, essentiellement en développant des moyens de capter le gisement aujourd'hui peu exploité des entreprises. Des efforts de tri dans les bureaux, comme le fait de ne pas mélanger les emballages aux papiers bureautiques et de collecte, seront particulièrement demandés aux petites et moyennes entreprises. Des actions de sensibilisation seront directement menées auprès des salariés, afin de renforcer le tri à la source et d'encourager l'achat de produits recyclés. Un comité de suivi de cette convention d'engagement sera mis en place d'ici trois mois et animé conjointement par le ministère du Développement durable et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Pour aider les entreprises à se repérer dans la forêt des caractères distinctifs gageant de la responsabilité environnementale des papiers, EcoFolio met à leur disposition un guide des normes et labels environnementaux les plus répandus pour les produits papiers.

Sur le fil...

Le site web de recherche d'immobilier d'entreprises BureauxLocaux.com existe désormais en version mobile. Il est accessible gratuitement depuis un moteur de recherche, quel que soit le modèle de smartphone utilisé. Une interface propose un premier choix entre activités, bureaux, entrepôts et commerces. Il suffit ensuite de remplir en quelques clics la localisation souhaitée, le type de transaction (achat ou location), le type de bien (bureaux, etc.) et la superficie. Les résultats obtenus sont aussitôt affichés sur l'écran du mobile.

Au bureau, la flexibilité des salariés est de mise

Au travail, flexibilité rimerait avec compétitivité de l'entreprise et bien-être des salariés. Tels sont les enseignements tirés d'une enquête internationale menée par Regus, spécialisé dans la location d'espaces de travail flexibles. Selon cette étude, 61 % des salariés français interrogés déclarent travailler plus souvent en dehors bureau. A l'échelle mondiale, ce pourcentage est de 67 %. 62 % des salariés français prévoient une augmentation du nombre d'employés optant pour un poste à temps partiel à un moment donné de leur carrière. Un taux qui grimpe à 80 % à l'échelle mondiale.

Enfin, les collaborateurs français et internationaux sont 75 % à déclarer travailler de plus en plus de manière flexible, qu'il s'agisse des ho raires et/ou du lieu de travail. Chiffre étonnant: 63 % des entreprises de l'Hexagone associent directement la croissance de leur chiffre d'affaires aux solutions de travail flexibles. Ce pourcentage est de 68 % à l'échelle mondiale. Ainsi, 69 % des entreprises françaises indiquent que leur productivité a augmenté suite à la mise en place de méthodes de travail flexibles (72 % à l'échelle mondiale). Environ 54 % des sondés en France reconnaissent se sentir en meilleure santé grâce à l'introduction de la flexibilité au travail. Ils sont 58 % au niveau mondial. Aux plans national et mondial, les collaborateurs sont respectivement 62 % et 63 % à indiquer se sentir plus stimulés et plus motivés grâce à l'introduction de la flexibilité dans leur entreprise.

Source: Enquête Regus. Plus de 16 000 entreprises, réparties dans une soixantaine de pays issues de la base de contacts internationale de Regus, ont été interviewées en septembre 2011. L'étude a été administrée et gérée par Marketing UK, une société indépendante

Un guide sur les aménagements tertiaires

Le guide pratique Aménagements tertiaires vient de paraître aux éditions Charles Foster. Il est destiné aux décideurs et concepteurs qui veulent comprendre et approfondir les enjeux de l'aménagement des espaces de travail. Ce guide de 143 pages est conçu sous forme de fiches pratiques. La première partie retrace l'ensemble des interrogations soulevées lors de l'aménagement des espaces: accompagner le changement: le message est-il bien en phase avec les valeurs de l'entreprise? Quelles notions sont associées au nouvel espace de travail (innovation, confort... )? La seconde partie de l'ouvrage analyse chaque type d'espace (bureau individuel ou partagé, point de rencontres, salle de réunion, bibliothèque, vestiaire, jeux...). Elle donne des recommandations d'aménagements et souligne les avantages et les inconvénients de ce type d'espace. Enfin, des photos complètent l'ouvrage.

Tarif.: 32,50 euros.

Sur le fil...

MonTimbrenLigne est un
service en ligne proposé par La Poste. Celui-ci permet d'acheter ses timbres en ligne 24 h / 24 et 7 j / 7, de les imprimer, en quelques clics, via son ordinateur, depuis le site Laposte.fr. Il suffit de choisir le support (étiquettes, Dymo ou enveloppes), le format, les objets ou plis à envoyer, la destination, le poids et le type d'envoi (lettre verte, Ecopli, lettre prioritaire ou recommandée). La version conçue pour les professionnels propose un accès à une tarification dédiée. Dès le printemps, il sera possible d'insérer le logo de son entreprise sur les visuels des timbres.

Sensus lance iPERL, solution de gestion intelligente des réseaux d'eau

Alors que la population mondiale continue de croître et que les défis environnementaux deviennent chaque jour plus critiques, préserver l'approvisionnement en eau est aujourd'hui plus que jamais essentiel au développement d'un mode de vie durable et économiquement viable. Pour répondre à cet enjeu, Sensus a développé iPERL, une solution intelligente qui change les règles du jeu et la vision du comptage, du contrôle et de la gestion de l'eau. iPERL offre une nouvelle voie technologique en donnant vie au concept de «Smart grid de l'eau» («Smart water network» ou réseau d'eau intelligent), avec des solutions de comptage et de communication qui permettent notamment de collecter et partager les données, d'améliorer la mesure, donc le contrôle des pertes d'eau non comptabilisées, d'optimiser l'action des gestionnaires par la simplification des procédures de dimensionnement et d'offrir des options avancées de communication permettant aux gestionnaires et régies d'adapter leurs moyens de elève et de gestion du réseau aux exigences du terrain (walk-by, drive-by, fixed network et smart grid de l'eau). Sur le plan environnemental, iPERL est fabriqué en matériaux recyclables, son corps et notamment sans plomb et en matériaux composites.