Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

@ SASHPICTURES / FOTOLIA

La Poste teste et approuve le protocole de publications européennes en ligne

- La direction achats du groupe La Poste a été sélectionnée au printemps 2011 par les instances européennes pour tester, à partir de sa brique logicielle d'e-sourcing appelée «Espace fournisseurs», un nouveau protocole de publication en ligne pour le Journal officiel de l'Union européenne. Ces essais, destinés à accroître la fiabilité technique, la sécurité et la réactivité du process, se sont avérés concluants et ont permis de mettre fi n à l'ancien protocole d'envoi de publications européennes par mail le 22 novembre 2011. Après une phase pilote, qui s'est déroulée sur six mois entre mai et novembre 2011, La Poste a présenté ses résultats lors de la réunion semestrielle des publieurs européens (e-Senders) à Bruxelles les 24 et 25 novembre derniers. Durant cette période, les publications européennes ont été envoyées simultanément avec l'ancien protocole par mail et avec le nouveau protocole par web services.

Ce nouveau protocole va être progressivement mis en oeuvre dans l'ensemble de l'Union européenne durant l'année 2012. D'ailleurs, depuis début janvier, ce protocole est déjà effectif pour les administrations les plus avancées. « La Poste pourra continuer à apporter son retour d'expérience à ces entités pour une bonne réussite de leurs projets », a expliqué Jean-Christophe Trotot, pilote du projet au sein de la direction achats centrale du groupe La Poste.

SUR LE FIL...

19 millions d'euros, c'est le montant des investissements réalisés par le ministère de l'Industrie et de l'Economie numérique destinés à financer en partie cinq projets de R & D dans le domaine du cloud computing (le montant global atteint 50 millions d'euros). Ces cinq projets ont été sélectionnés parmi 18 déposés lors de l'appel publié en juillet 2011 . Sur les cinq entreprises candidates retenues, trois sont des PME. Les projets sélectionnés sont censés accélérer le passage des entreprises privées et publiques à la virtualisation de leurs infrastructures de système d'information.

@ S.JOHN / FOTOLIA

Alliance Healthcare France réduit ses impressions de factures sortantes de 70 %

- Le spécialiste de la répartition pharmaceutique Alliance Healthcare France rappelle avoir choisi en avril 201 1 l'éditeur de solutions de gestion documentaire Data Syscom pour la dématérialisation de ses factures clients et relevés de factures clients. Cet accord s'inscrit dans la stratégie du distributeur qui souhaite réduire le nombre de pages imprimées et destinées aux clients finaux s' élevant à un volume global de plus de six millions de pages par an. L'éditeur a opéré, dès juillet 201 1, un déploiement du portail de mise à disposition des documents ScopMaster auprès des 55 agences en interface avec l'ERP d'Alliance Healthcare. Désormais, les établissements de préparation peuvent imprimer et distribuer directement leurs factures pour leurs pharmacies clientes. Parmi les premiers gains escomptés, Alliance Healthcare fait déjà état d'un retour sur investissement: « Même en incluant la location de la solution ScopMaster, l'opération est rentable dès la première année. Nous avons déjà diminué de 70 % les impressions totales sans parler des bénéfices périphériques associés », estime Youcef Mira, responsable service desk chez Alliance Healthcare France.

75%

75% des entreprises françaises déclarent avoir subi une perte de données confidentielles ou sensibles en raison de clés USB égarées ces deux dernières années.


Résultats tirés de l'enquête commandée par Kingston Technology et menée par le Ponemon Institute en septembre 2011 dans 11 pays européens.