Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

Le voyage d'affaires renoue avec la croissance

Malgré les incertitudes économiques, les chiffres affichent un retour à la croissance du marché du voyage d'affaires: la part des budgets voyages est en augmentation (34 %) et est revenue aux niveaux de 2008 (36 %). Seules 21 % des entreprises indiquent un budget en recul (contre 40 % en 20 10 et 66 % en 2009). Telles sont les tendances de l'édition 201 1 du baromètre American Express voyages d'affaires. Les budgets ont globalement augmenté de 2,9 %.

L'enquête met en exergue l'évolution de la perception du voyage d'affaires. Une entreprise sur quatre (notamment les budgets voyages inférieurs à 20 millions d'euros) considère ce budget comme un investissement (+ 4 points) et 65 % comme un coût nécessaire (+ 9 points). Cette tendance à l'envisager comme un investissement se distingue plus particulièrement en Europe du Nord (pays scandinaves, Allemagne et Grande-Bretagne). Par ailleurs, elles sont 40 % à mesurer le ROI d'un déplacement professionnel. Les budgets prioritaires pour les travel managers en 2011? L'aérien (pour 77 % en moyenne, et jusqu'à 82 % pour les plus petits budgets) et l'hôtel pour plus d'une entreprise interrogée sur deux, puisqu'ils constituent de loin les postes de dépenses les plus élevés.

Fait nouveau en 2011, le MICE (Meetings, Incentives, Conferencing, Exhibitions) s'affiche comme une nouvelle priorité (25 % en moyenne et jusqu'à 44 % des grands comptes).

Parmi les autres tendances: la généralisation du on line et du mobile. Le on line, qui affichait l'an dernier une moyenne de 57 %, passe à 64 %. La mobilité est, quant à elle, une pratique commune avérée dans le voyage d'affaires pour sept entreprises sur dix: 68 % d'entre elles s'équipent de cette technologie.

Néanmoins, pour 93 %, ces technologies sont perçues comme un complément et non une alternative aux pratiques de réservations actuelles.

Des espaces de travail Regus dans les gares françaises

Des centres d'affaires Regus seront bientôt à disposition dans les gares françaises. La signature de cet accord avec la SNCF, le 21 novembre dernier, est le résultat de l'appel à intérêts pour la création de «centres d'affaires en gares» lancé en avril 2010, afin de développer ce nouveau service dans ces lieux. La première ouverture aura lieu en gare du Mans, à la fin de l'année 2012. Suivront celles de Bordeaux, Nancy, Amiens (2013), de Paris-Nord et Lille-Flandres (2014). Les surfaces, défi nies en fonction des espaces disponibles en gare et des attentes des clients, oscilleront entre 300 m2 (Le Mans) et 1 500 m2 (Lille-Flandres). Pour Sophie Boissard, directrice générale de la branche gares et connexions de la SNCF, « développer des espaces dédiés aux professionnels et aux entreprises dans les gares françaises apparaît comme une nécessité. Les gares ont vocation à devenir des centres de services pour les milliards de voyageurs qui les fréquentent chaque année». La SNCF souhaite prendre en compte les besoins des millions d'actifs et de salariés qui utilisent en priorité le train pour leurs déplacements et doivent pouvoir trouver en gare des espaces et services appropriés à leur activité professionnelle pour gagner du temps et limiter les déplacements inutiles.

Sur le fil...

Près des deux tiers des entreprises n'ont pas revu leur politique voyages depuis l'année dernière et seuls quelques travel managers ont accordé un peu de liberté supplémentaire à leurs voyageurs. Tel est le résultat d'une étude réalisée par l'AFTM auprès de ses membres, en octobre 2011.

Concur est classée comme l'entreprise la plus innovante dans le monde en 2011 par le magazine économique américain Forbes. L'éditeur de logiciels de gestion des voyages d'affaires obtient un score de 71,6 contre, par exemple, 58,2 pour Red Hat ou 53,9 pour Nuance Communications. Ce classement concerne 100 entreprises dont la capitalisation boursière est inférieure à 10 milliards de dollars.

Carlson Wagonlit Travel (CWT) vient d'annoncer l'acquisition de Net Tour Viagens E Turismo Ltda (Net Tours) par l'intermédiaire de sa filiale brésilienne Wagons Lits Turismo Do Brasil Ltda (CWT Brésil). Net Tours (volume de ventes annuel supérieur à 300 millions de réaux brésiliens, soit 125 millions d'euros), dont le siège social se trouve à Sao Paulo, propose aux entreprises son expertise de la gestion des voyages d'affaires depuis 1995. A la faveur de cette acquisition, CWT Brésil renforce sa position sur le marché de la gestion des voyages. CWT demeure ainsi la seule agence de voyages mondiale à être propriétaire à 100 % de son activité au Brésil.