Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

Xchanging conclut un contrat de gestion des achats avec L'Oréal

L'Oréal, spécialiste des produits de beauté et des cosmétiques, a confié un contrat de cogestion des achats à Xchanging, fournisseur de solutions de gestion et d'intégration de processus métiers et technologies. Grâce à cet accord, Xchanging gère une part importante des achats indirects du groupe pour cinq pays: la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, l'Italie et l'Espagne. Le terme du contrat est prévu au 31 décembre 2014.

En collaboration avec les équipes achats de L'Oréal, Xchanging aura pour responsabilité d'optimiser les processus achats et d'améliorer la qualité et les coûts. Le contrat de cosourcing englobe les catégories achats indirects suivantes: technologies de l'information et télécommunications, services généraux, ressources humaines, transport express et fournitures logistiques, voyages et déplacements, fournitures et services industriels, énergies et fournitures de laboratoire. « Ce contrat avec L'Oréal renforce notre position de leader européen des services achats », a déclaré Denis Royer, directeur général de Xchanging Procurement Services Europe. Le fournisseur de solutions de gestion gère un montant annuel d'achats indirects supérieur à 4 milliards d'euros, pour le compte de grands groupes et dans des secteurs d'activités multiples.

Denis Royer, directeur général de Xchanging Procurement Services Europe.

Denis Royer, directeur général de Xchanging Procurement Services Europe.

Collection Afnor pour travailler efficacement à l'étranger

- Travailler à l'international ou avec des interlocuteurs étrangers est compliqué si l'on n'a pas acquis un minimum de connaissances sur la culture du pays: mode de vie, méthodes de travail, codes humains dans les affaires, subtilités d'une bonne négociation, etc.

C'est pourquoi la nouvelle collection «Travailler efficacement en», lancée par l'Afnor, propose des codes de bonne conduite à adopter avec des interlocuteurs étrangers. Trois titres sont d'ores et déjà disponibles: Bien communiquer avec vos interlocuteurs indiens, de Laurent Goulvestre, Koumarane Kichenassamy et Ilangovane Tambidore, Bien communiquer avec vos interlocuteurs russes, par le cercle Kondratieff et Réussir vos négociations en Chine, de Marc Meynardi.

SUR LE FIL...

La société Achats Service a créé, avec l'aide d'AsianBiz, une entité légale de type Wholly foreign owned enterprise ( WFOE, société à responsabilité limitée, qui ne s'implante sur le territoire chinois qu'avec des capitaux étrangers) à Shanghai. En plus du sourcing et du suivi de projets complexes et d'opérations de BOT (Build operate transfer, type de contrat alliant différentes expertises: conception, construction, services et montage financier), Achats Service sera en mesure de proposer à ses clients, implantés en Chine, une externalisation complète de leur processus achats.

AgileBuyer : conforme à la charte des bonnes pratiques

Cet été, AgileBuyer est devenu le premier cabinet de conseil et d'équipiers achats agréé par la Médiation des relations interentreprises industrielles et par la Cdaf.

Cet agrément fait suite à un processus engagé depuis plusieurs semaines. Celui-ci nécessite que le cabinet soit formé et ait décroché son diplôme lors dune soutenance au ministère des Finances et de l'Industrie. La majorité des consultants a été formée en février 2011. « De même qu'il faut savoir se servir d'un ERP (Entreprise ressource planning), nos consultants doivent maîtriser les tenants et aboutissants de la charte, que cela soit lors de son déploiement dans l'entreprise ou lors de l'accompagnement du médiateur interne dans sa mission », précise Olivier Wajnsztok, directeur associé d'AgileBuyer.

200 Mds

C'est le volume d'achats réalisé en France par les entreprises signataires de la charte des bonnes pratiques. Soit 25 à 30 % du volume des achats réalisés par les grandes entreprises françaises, correspondant à près de 30 % du crédit interentreprises.

Source: Mission des relations interentreprises industrielles et de la sous-traitance.

L'Ademe publie la cinquième édition du Passeport éco-produit

L'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe) vient de faire paraître la cinquième édition du Passeport éco-produit. « Ce guide pratique s'adresse aux acheteurs publics et privés ainsi qu'aux professionnels de la distribution qui en ont formulé le besoin. Une cible différente de celle visée par la première édition (2000) dédiée au personnel de l'Ademe, précise Véronique Bénony, animateur de secteur au service écoconception et consommation durable à l'Ademe. Pour la version 2011, notre objectif était d'actualiser les informations relatives aux achats responsables, tout en adaptant le contenu de ce guide à un nouveau public. » Qu'est-ce que la qualité écologique d'un produit? Comment peut-on la reconnaître? Quelles sont ses caractéristiques? Par quels produits commencer? Quelles sont les principales difficultés rencontrées? Voilà quelques questions auxquelles l'Ademe promet de répondre. Au fil des 80 pages de l'ouvrage, l'organisation fait un rapide état des lieux des problématiques rencontrées par l'acheteur souhaitant adopter une démarche responsable.

Ce passeport remet également au goût du jour les écolabels en les accompagnant de légendes claires (labels officiels de l'agriculture biologique, logo Energy star, étiquette énergie). Loin d'être moraliste, le Passeport éco-produit met en évidence le développement de nouveaux comportements d'achats. Ce guide est disponible en téléchargement gratuit sur le site de l'Ademe.

Véronique Bénony, animateur de secteur à l'Ademe.

Véronique Bénony, animateur de secteur à l'Ademe.

L'Iata développe l'e-invoicing avec B-process

- L'International air transport association (Iata, association internationale du transport aérien, en français) a choisi la société française de dématérialisation B-process pour développer «Iata e-invoicing», sa solution de facturation électronique sur mesure. Cette plateforme, nouveau maillon du réseau mondial de B-process, devrait devenir le service de facturation électronique de référence pour l'industrie du transport aérien. Iata a retenu B-process pour sa capacité à déployer une solution mondiale de facturation électronique. Mais également pour la souplesse dont elle a fait preuve en s'adaptant aux contraintes spécifiques du transport aérien. Enfin, l'Iata a décidé de faire appel à B-process pour son important réseau de fournisseurs interconnectés. Nombre d'entre eux travaillent déjà avec le secteur de l'aérien. La communauté Iata e-invoicing pourra donc accélérer son déploiement. Les utilisateurs de B-process pourront tirer profit de ce partenariat prometteur. Il leur sera en effet très simple de créer des passerelles de facturation électronique avec leurs partenaires commerciaux connectés via Iata e-invoicing. « Ce nouveau contrat nous permet de faire un pas supplémentaire sur le marché international de le-invoicing explique Alexis Renard, p-dg de B-process. Nous allons renforcer notre position, notamment grâce à deux nouvelles implantations: une antenne en Amérique du Nord et une équipe support située au Vietnam. Cela nous permettra de répondre aux demandes des clients où qu'ils se trouvent. »

@ FOTOLIA / SUMNERSGRAPHICSINC

SUR LE FIL...

Selon la 24e édition du Guide des salaires, édité par Reed Business Information, les directeurs achats ont vu leur rémunération globale augmenter de 4 % entre 2010 et 2011 . La rémunération fixe n'a pas évolué (0 %), contrairement au variable (+ 29 %). Quant à la rémunération globale des directeurs des systèmes d'information (DSI), elle a chuté de 9 %. Le salaire fixe a baissé de 3 % et la rémunération variable a plongé: - 27 %. Les directeurs marketing tirent leur épingle du jeu avec des chiffres en hausse, quelle que soit la rémunération étudiée: + 13 % (globale), + 11 % (fixe) et + 27 % (variable).

En partenariat avec Crop&Co, groupe spécialisé en conseil achats, la société Ivalua organise un événement dédié aux professionnels de l'achats le 18 octobre 2011 au théâtre des Champs-Elysées, sur le thème de l'innovation. Elle y présentera la nouvelle version de son logiciel Ivalua Buyer V7. Acheteurs, responsables achats et directeurs achats sont attendus.

Factea France a lancé une offre de conseil conçue pour les sociétés en réseau. L'objectif: contribuer à la performance globale de la tête de réseau, de ses adhérents et franchisés grâce à la mutualisation des achats.

Valeo s'appuie sur Ivalua Buyer pour refondre son système d'information

Dans le cadre de sa récente restructuration, l'équipementier automobile Valeo a mené une refonte de son système d'information achats pour laquelle le groupe a lancé un appel d'offres et a retenu la solution Ivalua Buyer. Le système Puma, tel est son nom, est un outil de gestion du référentiel fournisseurs qui sera complété par un module de gestion de plans de progrès et de la productivité.

Pour les équipes Ivalua/Valeo, au-delà du développement et de la mise en oeuvre d'un outil de gestion des achats, les objectifs étaient également d'offrir aux utilisateurs, un logiciel à l'ergonomie intuitive, une prise en main extrêmement simple et rapide, mais aussi une plateforme d'échange et de partage d'informations. « Ivalua Buyer, une fois paramétré, est entièrement appliqué à la typologie d'achats de Valeo. Il est la référence en matière de base fournisseurs avec près de 80 000 inscrits dont 3 000 dédiés aux achats de production. Les budgets, les plans de productivité, la gestion des outils et contrats sont également gérés dans l'outil dont l'interface est très intuitive. La prise en main de l'outil s'est faite très rapidement par nos 1 100 utilisateurs partout dans le monde », complète Sylvaine Frich, responsable projets système d'information.

Cegos radiographie les cadres dirigeants en France

L'étude, menée en juin 2011 par l'observatoire Cegos, auprès de 300 membres de comités de direction ou de comités exécutifs permet de mieux connaître leurs parcours, leurs motivations, leurs difficultés et leurs relations avec les autres salariés de l'entreprise. Premier enseignement de cette enquête: le plus grand challenge pour les cadres dirigeants consiste à concilier vie professionnelle et vie personnelle (57 %). Ils déclarent également avoir des difficultés à trouver une adéquation entre leurs valeurs personnelles et les obligations liées à leur rôle de patron (44 %).

Statu quo ou nouveau challenge professionnel?

42 % des cadres dirigeants envisagent de changer d'entreprise prochainement etc., mais ils sont 41 % à souhaiter poursuivre leur travail actuel. Pour bien assumer leur rôle de dirigeant, ils pensent devoir endosser le costume du leader capable de faire adhérer ses collaborateurs (71 %) et d'atteindre les objectifs fixés (67 %). En revanche, ils accordent bien moins d'importance à la dimension sociale de leur rôle: la juste répartition des bénéfices entre salariés et actionnaires n'est un enjeu important que pour 5 % d'entre eux.

SUR LE FIL...

Logica France a annoncé une hausse de 10 % de son chiffre d'affaires au premier semestre 2011. La stratégie résolument orientée sur les contrats d'outsourcing pluriannuels semble porter ses fruits pour Logica. Les services d'outsourcing représentant aujourd'hui 46 % du chiffre d'affaires en France.

Le cabinet-conseil Meotec spécialisé en achats, PMO et management de projets, vient de publier son chiffre d'affaires pour le premier semestre 2011. Il s'élève à 4 400 kEuros contre 2 200 kEuros pour la même période en 2010, soit une augmentation de 100 %.

L'effectif dépasse désormais la centaine de consultants. D'autre part, Meotec a récemment intégré de nouveaux locaux plus spacieux, toujours à Boulogne-Billancourt, 160 bis rue de Paris.

L'ECP élargit le cercle d'entreprises partenaires de son master achats international.

Le master «Purchasing manager in technology and industry» de l'Ecole centrale de Paris a un an. L'ECP a su fédérer des partenaires autour de ce master comme BravoSolution ou Lowendalmasaï.

« Nos partenaires doivent être à même de contribuer et d'enrichir le contenu pédagogique du master », précise Aurélien Rothstein, responsable de la formation et VP Achats du groupement professionnel centralien Achats et supply chain.