Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

@ FOTOLIA / BEBOY

Nantes Métropole publie un guide sur l'achat public responsable

Les responsables achats de Nantes Métropole ont annoncé, le 5 mai, la publication d'un guide sur l'achat public responsable, intitulé Vers la performance globale de la commande publique. Fruit d'une collaboration de deux ans entre les responsables de Nantes Métropole et le Centre des jeunes dirigeants (CJD) Nantes Atlantique, ce guide veut être un outil opérationnel pour la mise en oeuvre de la performance globale du côté des achats publics. Il dresse une liste de propositions pour mener à bien une politique achats sous l'angle responsable: établir un arbitrage entre différents comportements économiques possibles ou encore établir un lien cohérent entre une démarche RSE et les labels existants. Ce guide marque la volonté du pouvoir adjudicateur de faire avancer la dimension responsable dans l'univers des achats publics. Elle est issue du constat selon lequel les achats publics, en France, constituent 10 % du PIB national. Ces résultats ont été obtenus grâce à une enquête réalisée par l'Observatoire des achats responsables (ObsAR). L'étude révèle également que 90 % des directions achats interrogées sont convaincues de l'intérêt stratégique des achats responsables pour les entreprises, comme pour les organismes privés.

Les clés de la réussite d'un bon manager public

A quoi ressemble un bon manager public? C'est pour répondre à cette question, qu'un sondageCe sondage a été réalisé par téléphone, sur le lieu de travail des personnes interrogées, du 1er au 10 décembre 2010 par l'Ifop auprès d'un échantillon de 500 fonctionnaires de catégorie A, exerçant dans cinq types d'établissements: les ministères, les services déconcentrés de l'Etat, les collectivités territoriales, les établissements de santé et enfin les organismes sociaux. Ifop a été réalisé dans le cadre du prix du manager public de l'année 2011, organisé par le cabinet de conseil Bearing-Point et la direction générale de la modernisation de l'Etat (DGME). Etre un bon manager public, c'est disposer de qualités humaines et relationnelles pour 37 % des fonctionnaires interrogés. Etre un leader et un visionnaire arrive en seconde position avec 26 % des réponses. Enfin, le savoir-faire dans l'action (18 %) et l'obtention de résultats tangibles (15 %) sont mis en avant. A la question des qualités développées par rapport au secteur privé, les cadres du secteur public répondent à 52 % par l'écoute des usagers. La maîtrise d'un environnement complexe est en progression (+ 3 points avec 50 %). Parmi les qualités requises sont cités: la capacité à faire travailler les différentes administrations (56 %), avoir les bonnes ressources compétentes et motivées (43 %). Viennent, enfin, la flexibilité d'un budget (35 %), la latitude de récompenser (32 %) et le soutien d'une hiérarchie stable (31 %).

Seul hic: la prise de risques est notée comme une qualité faisant défaut au bon manager public pour 59 % des personnes interrogées. Suivent le manque de prise en compte du coût du projet et l'évaluation des résultats.

SUR LE FIL...

18 collectivités et établissements publics ont été sélectionnés par le ministère de l'Intérieur pour tester le programme de dématérialisation des actes budgétaires baptisé Actes. Ce programme a été élaboré par CDC Fast, la filiale du groupe Caisse des dépôts, spécialiste de la dématérialisation des procédures administratives. Parmi ces collectivités et établissements publics pilotes, 11 sont déjà clients de CDC Fast. Se sont donc portées volontaires les communautés urbaines de Bordeaux, Mérignac, Epinaysur-Seine, Chambéry, Puygros ainsi que plusieurs institutions de Nancy L'expérimentation se déroule jusqu'à fi n mai avec une possibilité d'extension au niveau national.


47 nouvelles collectivités et cinq parcs naturels régionaux ont été reconnus Agenda 21 local France. Nathalie Kosciusko-Morizet, ministre de l'Ecologie, du Développement Durable, des Transports et du Logement leur a remis leur diplôme, mercredi 13 avril 2011 . La ville de Gap a été félicitée pour la mise en place de sa gestion rationnelle de l'énergie (rénovation thermique des bâtiments communaux, etc.), mais également pour son travail approfondi sur les marchés publics (achat de produits éco-labellisés et bio, clauses sociales...). De son côté, la ville du Puyen-Velay a notamment rénové son éclairage public, en l'espace de six ans, dans une logique de qualité de lumière, d'économies d'énergie et de réduction des nuisances environnementales.

74%

des dirigeants de PME considèrent qu'il est difficile pour leur entreprise d'accéder aux marchés publics. Voilà ce qui ressort d'une étude de l'Ifop réalisée pour le compte de l'Ordre des experts comptables, publiée le 10 mai.