Mon compte Devenir membre Newsletters

best of

Publié le par

Le site Mairies-prets-echanges.fr offre une seconde vie aux biens publics

Sepra Environnement vient de lancer le site internet Mairies-prets-echanges.fr, dédié aux mairies qui souhaitent acheter, vendre, échanger ou donner du matériel public. Des guirlandes de Noël aux équipements d'éclairage, en passant par les barrières de sécurité, la plateforme web permettrait aux collectivités locales de donner une seconde vie à leurs matériels publics, voire de les rentabiliser. Concrètement, les mairies devront souscrire à un abonnement annuel, en fonction de leur nombre d'habitants, variant de 100 euros HT pour 3 000 habitants à 900 euros HT pour plus de 100 000. En contrepartie, les mairies reçoivent un contrat d'adhésion qui les engage pour une durée de deux ans. Elles sont assurées de la pérennité des prêts, des échanges et des ventes de leurs biens. Une fois l'adhésion validée, elles peuvent proposer leurs matériels aux différentes collectivités via des fiches descriptives qu'elles sont invitées à compléter. Les mairies à la recherche de matériel sélectionnent les biens souhaités par un simple clic et sont ensuite contactées par Sepra Environnement pour la mise en relation avec la collectivité détentrice des biens. Les deux collectivités sont alors tenues par une convention, rédigée par Sepra Environnement, qui précise les modalités d'échanges, de prêt, de don ou de vente.

Si Moyennant un abonnement annuel, le site facilite les échanges de matériel entre les mairies.

Si Moyennant un abonnement annuel, le site facilite les échanges de matériel entre les mairies.

La CCI de Paris veut dynamiser les candidatures dématérialisées aux marchés publics

Nouvelles obligations en matière de mise en ligne des avis de marchés, parution d'un guide rédigé par le ministère de l'Economie... L'année 2010 aura marqué une étape supplémentaire dans la dématérialisation des candidatures aux marchés publics. Le bilan reste néanmoins très relatif, tant les entreprises demeurent circonspectes. C'est pourquoi la chambre de commerce et d'industrie de Paris a émis, fin octobre, cinq propositions pour dynamiser les candidatures dématérialisées aux marchés publics. Elle préconise ainsi de valoriser auprès des acheteurs les bénéfices de la mise en ligne des AAPC (avis d'appel public à la concurrence) et DCE (dossier de consultation des entreprises) pour les marchés en dessous de 90 000 euros, de créer une information particulière pour les marchés réservés aux PME innovantes, de renforcer l'homogénéité des profils d'acheteurs, de favoriser une culture de la dématérialisation dans les entreprises et, enfin, de développer les outils et services d'assistance pour les PME.

Sur le fil...

Le conseil général des Deux Sèvres, la région Poitou Charentes, la mairie de Nice, la communauté de communes de Matha en Charente-Maritime, ou encore la ville de Billère dans les Pyrénées-Atlantiques viennent de commander les tout premiers modèles de la Mia, une petite citadine 1 00 % électrique fabriquée par le constructeur franco-allemand Mia Electric.


TFN Propreté (groupe Atalian), pour l'Ile-de-France, et Onet Propreté, pour toutes les autres régions, sont les deux prestataires retenus par l'Ugap lors du renouvellement de ses marchés de nettoyage. Près de 1 000 établissements publics ont déjà confié la réalisation de 4 600 contrats annuels à l'Ugap, ce qui fait de la propreté la deuxième ligne de commandes de la centrale d'achat public.


Dès février 2011 , la ville de Laval exploitera le microbus Electricity de Gruau pour desservir son agglomération. Long de 5,46 m et haut de 2,95 m de haut, il pourra accueillir 22 passagers. Alimenté par trois packs de batteries rechargeables, il bénéficie d'une autonomie de 120 kilomètres par jour en moyenne.

1,09MdEuros

Le montant du marché des logiciels et services open source au sein des administrations françaises est estimé à 1,09 milliard d'euros en 2010 par Markess International. Ce marché devrait croître de 15,3 % par an d'ici 2012.